Télé et tablette pour les enfants : à quel âge et combien de temps ?


Ecrit par Ariase




Dossier publié le 22/12/2017


Télé, tablette, smartphone à quel âge pour les enfants ?

TV, tablette, smartphone, jeux vidéo... Les écrans sont partout dans le quotidien des enfants. Mais il est essentiel de savoir à partir de quel âge les autoriser, afin de respecter le rythme de leur développement et de leurs apprentissages. Autre impératif : limiter le temps d'écran, pour ne pas sacrifier d’autres activités essentielles, et préserver des moments importants dans la journée de l’enfant. Sans oublier le rôle d’accompagnement dévolu aux adultes, qui doivent aussi savoir montrer l’exemple...


Avant 3 ans : pas de télé, très peu de tablette

Pour les bébés et les très jeunes enfants, la règle est plutôt simple. Notamment sur la TV : la « la télévision n’est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans », tranche le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Cette position reflète celle de nombreuses études réalisées sur le sujet, mettant en évidence l’impact de cette activité passive avec l’apparition, à court ou long terme, de certains troubles physiologiques ou psychologiques (obésité, troubles du comportement, difficulté dans les interactions sociales...).

Si elle sollicite une attitude plus active chez le jeune enfant, la tablette n’est pas non plus recommandée avant 3 ans. A la limite, pour une activité ludique de quelques minutes, à partager avec papa ou maman. A cet âge, « les jeux traditionnels et les livres sont à privilégier », souligne par exemple l’Association française de pédiatrie ambulatoire, pour permettre à l’enfant d’« interagir avec son environnement » et de « construire ses repères spatiaux et temporels ».


Quel écran à quel âge ? La règle du 3-6-9-12

Des recommandations que l’on retrouve dans la règle dite du « 3-6-9-12 » élaborée par le psychologue Serge Tisseron. Ce dernier promeut une approche progressive de la tablette, la télé, les jeux vidéo ou Internet en fonction de l’âge, et l’adoption de règles d’utilisation au quotidien.

Quel âge pour utiliser une tablette ?

L’idée étant non seulement de protéger l’enfant, mais aussi de le guider vers l’auto-régulation face aux écrans. D’où l’accent mis sur l’accompagnement par les parents, et le dialogue sur les activités et contenus rencontrés.


Contre les excès d’écrans : la règle des 4 PAS

Autre approche centrée sur les usages au sein du foyer, où l’on retrouve certains éléments évoqués ci-dessus : la règle des « 4 PAS ».

  • Pas d’écrans le matin
  • Pas d’écrans durant les repas
  • Pas d’écrans avant de s’endormir
  • Pas d’écrans dans la chambre de l’enfant


Mises au point par la psychologue Sabine Duflo, ces recommandations sur l'exposition aux écrans ne contiennent pas les dimensions d’accompagnement et de formation du 3-6-9-12. En revanche, elles se veulent plus pédagogues, en prenant soin d'expliquer les risques liés à certains types d’utilisation.


Combien de temps devant les écrans ?

Il n’existe pas de recommandation précise concernant le temps passé devant les écrans et la durée d’utilisation idéale des tablettes, des smartphones ou de la télé. Les spécialistes les plus radicaux prônent le zéro écran, tandis que les recommandations ci-dessus tendent naturellement à limiter le temps que l’enfant consacrera à ce type d’activité. Leurs auteurs conseillent une fréquence et une durée d’exposition aux écrans d’autant plus courte et occasionnelle que l’enfant sera jeune, et ses capacités de concentration limitées.

Tout dépend en définitive de ce que l'on y fait, avec qui et comment... Un appel à des amis sur Skype, ou le visionnage de photos en famille, n'est pas comparable à une heure passée seul sur Minecraft, par exemple... On peut toutefois retenir que tablette, télé ou jeux vidéo ne doivent pas monopoliser les temps de loisirs. L’alternance des activités est indispensable, afin de permettre aux enfants de développer l’ensemble des apprentissages qu’appellent leur âge. Ou encore profiter des bienfaits d'un petit tour dehors...


Le rôle des adultes : accompagnement... et exemple

Les experts insistent sur un autre point : éviter de laisser l’enfant seul face aux écrans. Pour que ces moments soient partagés, d’abord, et soient l’occasion d’un échange. Pour expliquer, ensuite, ce que l’enfant voit à l’écran : l’adulte pourra ainsi l’aider à interpréter les enjeux d’une activité, ou à prendre du recul face à ce qu’il voit. En particulier chez les plus jeunes, pour qui la frontière entre fiction et réalité est un concept parfois difficile à saisir.

Pensons, enfin, à modérer notre propre usage des écrans en présence des enfants . D’une part parce que, pour eux, nous restons les premiers modèles. Et aussi parce qu’à mesure que l’enfant grandit, il sera de plus en plus difficile de justifier des restrictions sur les écrans si nous-mêmes restons en permanence scotchés à nos smartphones. Prêts pour décrocher en famille ?




Notre sélection de Box

SFR

Starter

Internet + Téléphone + TV
À partir de5€00
Bouygues

Bbox

Internet + Téléphone + TV
À partir de7€99
SFR

Freebox Mini 4K

Internet + Téléphone + TV
À partir de14€99
Comparez les Box Internet ou utilisez votre adresse postale

Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.

Consultez notre politique de confidentialité des données