La fibre à partir de 15,99€/mois

02 99 36 30 54

Tout savoir sur la fin de l'ADSL et la fermeture du réseau cuivre

La fibre optique (FttH), en passe de devenir l’infrastructure internet fixe de référence, a vocation à définitivement remplacer le réseau historique en cuivre d’ici 2030.

Tout savoir sur la fin de l'ADSL et la fermeture du réseau cuivre
Maxime Blondet - modifié le 07/10/2022 à 16h50

"Ce projet va constituer notre principal chantier d’infrastructures de la décennie à venir", alors que "les dix dernières années ont été marquées par le déploiement de la fibre". Quand Fabienne Dulac, présidente d’Orange France, a rendu public le plan de fermeture du réseau cuivre, elle ne s'en est pas cachée : la fermeture du réseau cuivre est un projet pharaonique, un chantier majeur dans le secteur des télécommunications. C'est aussi un moment d'histoire. D'ici à 2030, les fameuses prises murales de téléphone n'auront plus aucune utilité, simplement bonnes à ranger dans l'armoire aux souvenirs. Quant à la technologie ADSL, elle aura définitivement tiré sa révérence pour laisser la place à la seule fibre optique. Alors, comment ça va se passer la fin de l'ADSL et la fermeture du réseau cuivre ? On vous explique tout.

Qu'est ce que le réseau cuivre ?

"Merci France Télécom, d'avoir pu permettre à nos hommes, d'ajouter aux bruits de la ville et des klaxons, la douce sonnerie du téléphone". Ce refrain de la chanson "France Télécom" (Tryo, novembre 1998) refait écho en nous depuis que Orange a annoncé, début février, son plan de fermeture du réseau de boucle locale cuivre. Et effectivement, nous pouvons dire merci à France Télécom et à son réseau cuivre.

Car, le réseau cuivre, apparu dans les années 70, c'est le premier réseau déployé en France. Et, cette technologie RTC (Réseau Téléphonique Commuté) nous a permis tellement de choses : de passer des coups de téléphone, bien sûr. Mais, au cas où certains l'auraient l'oublié, elle a même servi au lancement d'Internet. Et oui, l'Internet avec l'ADSL, c'est grâce au réseau cuivre.

Le réseau cuivre, c'est encore 22,6 millions de lignes encore actives, 15 millions de poteaux et 1 million de kilomètres de câble pour acheminer le téléphone fixe et, depuis 1999, l'Internet via l'ADSL. Dans les années 2000, le réseau cuivre et le haut débit sont à l'origine d'une révolution : le web rentre dans nos maisons et s'installe dans notre quotidien.

Pendant une soixantaine d'années, le réseau cuivre aura accompagné les Français dans leurs communications. Mais, arrivé en fin de vie, il va prendre une retraite bien mérité en 2030 et sera définitivement remplacé par la fibre optique.

Pourquoi met-on fin au réseau cuivre et donc à l'ADSL ?

"Le réseau cuivre a su être utilisé bien au-delà de ce pourquoi il avait été conçu et installé. Sans lui, et sans l’ouverture concurrentielle, Internet n’aurait pas eu le rapide développement qu’il a connu. Que tous ceux qui ont participé concrètement à cette grande histoire nationale en soient remerciés." L'hommage est signé de l'Avicca, une association qui regroupe la quasi-totalité des des collectivités qui sont impliqués dans l'aménagement numérique du territoire et il résume parfaitement la situation. Le réseau cuivre nous a rendu service bien au delà de ce pourquoi il a été conçu, mais il a fait son temps et il est temps pour lui de tirer sa révérence.

France Télécom (devenu Orange en 2013), l’opérateur de la boucle locale historique, qui est aussi l’un des principaux artisans du passage à la fibre (il est le premier à l'avoir expérimenté dès 2006, NDR), constate que maintenir deux réseaux filaires n’a plus de sens, tant sur l’aspect des usages que sur les aspects économiques, techniques et environnementaux. "Pour des raisons de performances techniques et d’obsolescence, mais aussi pour des raisons d’efficacité, de coûts et d’empreinte environnementale, il n’est pas pertinent, à terme, de conserver et d’entretenir deux infrastructures capillaires complètes en parallèle (le réseau cuivre historique et les nouveaux réseaux FttH)", approuve l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, qui assure que ce processus est déjà engagé dans plusieurs pays européens, à savoir la Norvège, la Suède et l'Espagne.

Sensible aux aléas météorologiques et à l'humidité, le réseau cuivre a atteint aujourd'hui ses limites en termes de débits et ne répond plus aux besoins des Français. Il est peu à peu délaissé par les utilisateurs attirés par le Très Haut Débit. Pour preuve : au 30 juin 2022, selon l'Arcep, il y avait 16,3 millions de clients fibre, contre 11,1 millions d'abonnés sur les réseaux ADSL/VDSL.

Au 2ème trimestre 2022, les réseaux FttH couvraient 75% des locaux (32 millions) et environ 60% des locaux bénéficiaient de la présence des quatre opérateurs commerciaux. En clair : la fibre optique est devenue l’infrastructure internet fixe de référence. Au niveau européen, la France est le pays le plus avancé dans le déploiement de la fibre et où le déploiement de la fibre progresse le plus vite. À l'été 2020, le gouvernement annoncé sa volonté de généraliser la fibre optique sur tout le territoire d’ici 2025.

Il faut dire que la fibre optique ne présente que des avantages par rapport à l'ADSL, et notamment en termes de débits. En effet, avec un débit commercial jusqu'à 8 Gb/s, la fibre a l'avantage de la vitesse par rapport aux débit maximum théorique de l'ADSL/VDSL qui est de 95 Mb/s. C'est donc dans la logique des choses que l'ADSL se retire au profit de la fibre. Mais non sans remerciements.

Que signifie la fermeture du réseau cuivre et comment ça va se passer ?

La fermeture du réseau cuivre, cela veut dire que, concrètement, la technologie ADSL va être abandonnée au profit de la fibre d'ici à 2030. Mais, il faut "basculer sans bousculer", invite l'Avicca dans un communiqué. C'est pourquoi Orange a remis le 7 février à l'Arcep son plan de fermeture du réseau de boucle locale cuivre. Ce plan prévoit que la fermeture se fasse en deux temps étapes, avec la perspective d'une substitution totale d'ici 10 ans du réseau cuivre par la fibre principalement.

Dans un premier temps, et progressivement jusqu'en 2025, plus aucun abonné internet ne pourra souscrire une offre ADSL. C'est ce qu'on appelle la fermeture commerciale.

Dans un deuxième temps, à partir de 2026 et jusqu'en 2030, les abonnés cuivre existants devront souscrire à une offre fibre, dès lors qu'ils se trouveront dans une zone fibrée. Ou, le cas échéant, opter pour une solution alternative comme la 4G fixe. C'est ce qu'on appelle la fermeture technique. Néanmoins, promet Fabienne Dulac, PDG d'Orange France, "s'il n'y a pas de très haut débit dans la commune, il n'y aura pas de décommissionnement du cuivre". Le plan de fermeture du réseau cuivre prévoit une fermeture commerciale, puis une fermeture technique

Voici les conditions dans lesquelles va se dérouler ce plan de fermeture du réseau cuivre :

  • Les conditions d'une fermeture commerciale

Avant que Orange puisse procéder à une fermeture commerciale, il convient que le déploiement du réseau FttH sur la zone soit achevé pour que les habitants des locaux qui ne pourront plus souscrire d’offres ADSL puissent souscrire des offres fibre. Il convient également que les opérateurs commerciaux aient eu le temps de venir se raccorder au réseau FttH. Ainsi, si les opérateurs commerciaux sont déjà présents sur le réseau fibre, la fermeture commerciale peut s’opérer rapidement, sous deux mois pour les offres grand public.

En outre, prévient l'Arcep, "lorsqu’il annonce une fermeture commerciale sur une zone, Orange doit, d’une part, veiller au préalable à ce que les conditions de présence de la fibre optique sur la zone considérée présentent des garanties suffisantes pour un scénario de fermeture commerciale crédible, et, d’autre part, s’inscrire dans une démarche visant à aboutir à la fermeture technique sur cette zone".

  • Les conditions d'une fermeture technique

Concernant la fermeture technique, qui doit se faire au niveau d'une nœud de raccordement abonné (NRA), d'un sous répartiteur ou d'un ensemble de lignes, Orange devra respecter un délai de prévenance de 36 mois.

Quel est le calendrier de fermeture de l'ADSL ?

Selon l'Arcep, 41,8 millions de locaux sont concernés la fin de l'ADSL et la fermeture du réseau cuivre. Mais, on vient de le voir, la fermeture du réseau cuivre et la fin de l'ADSL va se faire en deux temps. Et, tout le monde ne sera pas concerné en même temps.

Une première phase, dite de fermeture commerciale, consistera à "arrêter de remplir la baignoire", explique Fabienne Dulac, PDG d'Orange France. Elle va durer un peu plus de trois ans et s'étirer de novembre 2022 à janvier 2026, avec une très nette montée en puissance à partir de novembre 2024. Jusqu'en janvier 2026, donc, dans les zones où les quatre opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) ont installé la fibre, plus aucun nouvel abonné ne pourra souscrire à une offre cuivre ADSL. 15 millions de locaux sont d'ores et déjà concernés par cette fermeture dite commerciale.

Quant à la deuxième phase dite de fermeture technique, elle va durer de novembre 2023 à fin 2030. Voici le calendrier prévisionnel de la fermeture technique du réseau cuivre :

  • 15% des locaux fin 2026
  • 30% des locaux fin 2027
  • 50% des locaux fin 2028
  • 75% des locaux fin 2029
  • 100% des locaux fin 2030

Donc, si le calendrier fixé par Orange est respecté, il n'y aura plus aucun abonné ADSL en 2030.

La liste des communes ou des parties de communes, concernées par chaque lot annuel de fermeture, sera déterminée tous les ans par les 7 directions régionales d'Orange. Seront concernées en priorité les communes où le réseau cuivre est particulièrement fragile ou nécessite de lourds travaux de réaménagement, mais surtout les communes où la migration de l'ADSL vers la fibre est largement engagée. Vous trouverez plus de détails au chapitre 6 de ce document.

Jusqu'à quand votre ligne ADSL restera-t-elle opérationnelle ?

Votre ligne ADSL sera opérationnelle jusqu’à la fermeture technique du cuivre dans votre zone. Mais comment savoir à quel moment vous serez concerné par la fin de l'ADSL ? Selon le plan de fermeture établi par Orange, il y a un délai de trois ans entre l'annonce de la fin de l'ADSL dans une commune et la fermeture technique effective.

Lorsque vous serez concerné par la fermeture du réseau ADSL, votre opérateur prendra contact avec vous pour vous proposer des offres de substitution en fibre optique ou sur une autre technologie. Bien sûr, vous serez libre d'accepter ou de refuser cette proposition. Libre, aussi, de choisir une offre fibre commercialisée par un un autre opérateur. 

Avec la fin de l'ADSL, allez-vous devoir changer d'offre internet ?

Si vous êtes déjà abonné à la fibre optique, vous n'êtes pas concerné par la fermeture du réseau fibre, puisqu'il ne vous est déjà plus d'aucune utilité. En revanche, si vous êtes toujours abonné à une offre ADSL, vous êtes bien sûr concerné. Mais, vous ne serez pas obligé de changer d'abonnement, du moins s'il existe l'équivalent en fibre de votre offre ADSL. Vous serez juste contraint de changer de technologie. En revanche, si l'offre internet à laquelle vous avez souscrit n'existe plus, car trop ancienne, vous serez obligé de souscrire un nouvel abonnement à Internet via la fibre.

Précision importante : quelle que soit votre situation, vous pourrez conserver votre numéro de téléphone actuel en demandant la portabilité du numéro.

Enfin, petit conseil : quelle que soit votre situation, il est important d'anticiper votre migration de l'ADSL vers la fibre, dès lors que l'annonce de la fermeture du réseau cuivre a été faite dans votre commune. Cela vous permettra d'assurer la continuité de vos services sur la fibre optique.

Bon plan : si votre logement n'est pas encore éligible à la fibre optique, vous pouvez vous inscrire à l'alerte fibre d'Ariase. Tous les mois, nous vérifions l'éligibilité de votre logement et vous prévenons quand la fibre arrive chez vous.

S'inscrire à l'alerte fibre

La fermeture du réseau cuivre va-t-elle vous coûter de l'argent ?

La fermeture du réseau cuivre et la fin de l'ADSL ne vous coûtera pas nécessairement de l'argent. En fait, tout dépendra de l’offre et de l'opérateur que vous choisirez lorsque vous migrerez de l'ADSL vers le fibre.

Ce qui est sûr, c'est qu'actuellement, chez tous les opérateurs, la fibre est au même prix que l'ADSL pendant un an. Au delà de la première année, les tarifs augmentent, et selon les offres, la fibre est de 3€ à 6€ plus chère chez Bouygues Telecom, et 5€ plus chère chez Orange et SFR. Chez Free, en revanche, même au delà de la première année, la fibre reste au même prix que l'ADSL chez Free.

Chez tous les opérateurs, la fibre est au même prix que l'ADSL, au moins la première année

Comparez les offres fibre

Dans les faits, la fermeture du réseau cuivre a déjà commencé

La fin de de l'ADSL n'est pas encore une réalité, elle est programmée. La fermeture du réseau cuivre a elle déjà commencé. Cela fait déjà plusieurs années qu'Orange ne commercialise plus de nouvelles lignes empruntant le réseau téléphonique commuté (RTC).

Depuis 2018/2019, Orange, comme les autres opérateurs de détail qui utilise le réseau de télécommunications d'Orange, ne proposent plus que des offres de téléphonie fixe basées sur la technologie VoIP (ou Voix sur IP) avec les abonnements internet ADSL. Ce mode de téléphonie utilise le protocole Internet pour acheminer les communications. C'est à dire que, depuis cette date, les nouveaux abonnés ADSL ne branchent plus leur téléphone sur la prise murale mais sur le modem de leur box internet.

En revanche, pour ceux qui disposent encore d'un abonnement de téléphonie fixe sur les anciennes lignes RTC, rien ne change. Les anciennes lignes RTC continueront de fonctionner tant que la fermeture d’une plaque n’aura pas été décidée et mise en œuvre. Comme les abonnés ADSL, ils sont sont néanmoins par le plan de fermeture du réseau cuivre annoncé en février 2022 par Orange.

Ce qu'il faut retenir sur la fin de l'ADSL et la fermeture du réseau cuivre

Comment se passe la fin du réseau réseau cuivre et de l'ADSL ?

Dans un premier temps, jusqu'en janvier 2026, dans les zones où les quatre opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) ont installé la fibre, plus aucun nouvel abonné ne pourra souscrire à une offre cuivre ADSL. Puis, jusqu'en 2030, commune par commune, le réseau cuivre sera rendu inopérant et les abonnés obligés de souscrire une offre fibre.

Jusqu'à quand votre ligne ADSL sera-t-elle opérationnelle ?

Votre ligne ADSL sera opérationnelle jusqu’à la fermeture technique du cuivre dans votre zone. Selon le plan établi par Orange, il y a un délai de trois ans entre l'annonce de la fin de l'ADSL dans une commune et la fermeture technique effective.

Avec la fin de l'ADSL, va-t-il falloir changer d'abonnement internet ?

Si vous avez une offre ADSL qui n'existe plus aujourd'hui, vous serez contraint de souscrire un nouvel abonnement. En revanche, si l'offre ADSL que vous avez souscrit existe toujours au moment de la fermeture technique du réseau cuivre, vous pourrez conserver votre abonnement et serez uniquement contraint de migrer de l'ADSL vers la fibre.


Sur le même sujet

Les articles les plus récents