La fibre à partir de 16,99€

02 99 36 30 54

2010, l’odyssée du haut-débit

En 2010, 400 millions d’internautes dans le monde seront raccordés au haut-débit, essentiellement par ADSL. Une croissance rapide boostée par la baisse des prix et la convergence numérique.Un peu plus de 200 millions en 2005 contre plus de 400 millions en 2010 ! L’institut d'études IDC prévoit que le nombre d’internautes (dans le monde) bénéficiant d’un accès haut-débit doublera dans les 4 années à venir. Cette forte croissance devrait concerner tous les types d’accès à large bande passante, avec une nette domination de l’ADSL qui représentera 2/3 des abonnements contre seulement 1/3 pour le câble, le Wimax, la fibre optique ou encore la boucle locale radio.Le secteur des fournisseurs d’accès est en effet très dynamique et concurrentiel. Les acteurs rivalisent d’innovations technologiques, de services et de stratégies marketing pour séduire des internautes de plus en plus exigeants et technophiles. La baisse globale des tarifs d’abonnement et l’extension des réseaux encourageront certainement les populations à se connecter au haut-débit, mais c’est vraisemblablement la convergence numérique qui sera le moteur de la croissance d’Internet haut-débit. Rappelons (sans chauvinisme) l'exception française : à la traîne dans les années 90, la France fait désormais office d’exemple pour de nombreux pays. VoIP, TV par ADSL et offres Internet innovantes ont largement contribué au succès de l’ADSL dans l’Hexagone. La tendance générale s’oriente vers une forte augmentation du taux d’équipement des ménages, notamment en ce qui concerne les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et tous les terminaux numériques tels que les lecteurs multimédias et les PDA. Ces appareils sont de plus en plus liés à des applications qui répondent elles-même aux nouveaux besoins des consommateurs. Rester en contact avec ses proches, jouer en ligne, communiquer par vidéo, films à la demande (VoD), téléphoner à moindre coût (VoIP) sont autant de besoins qui se généralisent, s’interconnectent et qui au final nécessitent des réseaux haut-débit.

François Le Gall - publié le 13/06/2006 à 15h30

En 2010, 400 millions d’internautes dans le monde seront raccordés au haut-débit, essentiellement par ADSL. Une croissance rapide boostée par la baisse des prix et la convergence numérique.Un peu plus de 200 millions en 2005 contre plus de 400 millions en 2010 ! L’institut d'études IDC prévoit que le nombre d’internautes (dans le monde) bénéficiant d’un accès haut-débit doublera dans les 4 années à venir. Cette forte croissance devrait concerner tous les types d’accès à large bande passante, avec une nette domination de l’ADSL qui représentera 2/3 des abonnements contre seulement 1/3 pour le câble, le Wimax, la fibre optique ou encore la boucle locale radio.

Le secteur des fournisseurs d’accès est en effet très dynamique et concurrentiel. Les acteurs rivalisent d’innovations technologiques, de services et de stratégies marketing pour séduire des internautes de plus en plus exigeants et technophiles. La baisse globale des tarifs d’abonnement et l’extension des réseaux encourageront certainement les populations à se connecter au haut-débit, mais c’est vraisemblablement la convergence numérique qui sera le moteur de la croissance d’Internet haut-débit. Rappelons (sans chauvinisme) l'exception française : à la traîne dans les années 90, la France fait désormais office d’exemple pour de nombreux pays. VoIP, TV par ADSL et offres Internet innovantes ont largement contribué au succès de l’ADSL dans l’Hexagone.

La tendance générale s’oriente vers une forte augmentation du taux d’équipement des ménages, notamment en ce qui concerne les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et tous les terminaux numériques tels que les lecteurs multimédias et les PDA. Ces appareils sont de plus en plus liés à des applications qui répondent elles-même aux nouveaux besoins des consommateurs. Rester en contact avec ses proches, jouer en ligne, communiquer par vidéo, films à la demande (VoD), téléphoner à moindre coût (VoIP) sont autant de besoins qui se généralisent, s’interconnectent et qui au final nécessitent des réseaux haut-débit.

Sur le même sujet

Les articles les plus récents

Clients Bouygues Telecom : voici le secret pour diviser votre facture mobile par deux
Bon plan : la facture mobile des clients Bouygues Telecom divisée par 2 grâce à cette astuce

Vous êtes client Bouygues Telecom ? Vous appréciez la qualité du réseau ? Mais, vous trouvez que le tarif après un an de votre forfait mobile est trop élevé ? Voici un secret qui vous permet de diviser le montant de votre facture de moitié.

Actualité 31/01/2023
TV et contenus 4 Offres SVoD gratuite avec Freebox Delta
Et 1, et 2, et 3... et même 4 services de SVoD à 0 €

C'est à peine croyable ! Tout augmente, Noël est passé, mais pas moins de 4 cadeaux sont offerts en bonus à tous les nouveaux abonnés de la Freebox Delta. Free frappe fort, une fois encore, et quitte à prendre la place de roi sur le trône de "Meilleur Fournisseur Internet fixe 2022", il en fait largement profiter ses "sujets Freenautes", avec une offre SVoD à couper le souffle.

Actualité 31/01/2023
L'offre à ne pas rater : le Samsung Galaxy ZFlip 4 à un euro chez Bouygues Telecom
Bouygues Telecom casse le prix de l'exceptionnel Samsung Galaxy Z Flip 4

Serait-ce encore Noël chez Bouygues Telecom ? L'opérateur met en place une promo d'exception, sur un modèle tout aussi exceptionnel : le dernier smartphone pliable de Samsung. Grâce à cette offre, le nouveau Samsung Galaxy Z Flip 4 vous est plus accessible que jamais !

Actualité 31/01/2023
Achetez un nouveau téléphone moins cher en faisant reprendre votre ancien smartphone dans une boutique Orange
Avec Orange Reprise, achetez un nouvel iPhone à prix malin

Le bonus reprise, vous en avez entendu parler ? Chez Orange, c’est un bon moyen de revendre son ancien mobile à bas prix pour réduire son impact écologique et profiter d’une remise pouvant aller jusqu’à 100 euros. L’idéal pour se procurer un iPhone à prix doux !

Actualité 31/01/2023