Bretagne

Lundi 08 juin 2020

La Bretagne compte 1,970 million de locaux et 3,340 millions d'habitants. Découvrez la couverture internet et mobile de la région Bretagne et de ses 4 départements (Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan). Particularité de la région : plusieurs communes sont insulaires et situées à plusieurs kilomètres du continent comme Belle-île et l'île de Groix dans le Morbihan, ou encore Ouessant et l'île de Sein dans le Finistère.

Bretagne

Internet

Carte des débits internet en Bretagne

Couverture internet de la région Bretagne

 
Vitesse internet Nombre de bâtiments %
Plus de 500 Mb/s 73 342 4,8 %
Entre 100 Mb/s et 500 Mb/s 1 816 0,1 %
Entre 30 Mb/s et 100 Mb/s 82 962 5,4 %
Entre 8 Mb/s et 30 Mb/s 209 915 13,7 %
Entre 3 Mb/s et 8 Mb/s 86 491 5,6 %
Moins de 3 Mb/s 31 091 2 %
Inconnu 1 037 556 68,1 %

Données Ariase

Mobile

Carte des réseaux mobiles en Bretagne

Couverture mobile de la région Bretagne

 
Réseau mobile Nombre de bâtiments %
5G 0 0 %
4G 1 504 765 98,7 %
3G 1 505 224 98,8 %
2G 1 505 188 98,8 %
Inconnu 17 987 1,1 %

Données ARCEP

Réseaux internet et mobile de la région Bretagne

Département Bâtiments très haut débit % Bâtiments 4G %
Côtes-d'Armor 45 297 14,5% 312 320 99,7%
Finistère 41 418 9,1% 446 475 97,5%
Ille-et-Vilaine 47 607 12,2% 389 672 99,9%
Morbihan 24 904 6,9% 356 298 98,4%

Données Ariase et ARCEP

Derniers événements de la région Bretagne

Informations complémentaires

L'amélioration de la couverture télécom en Bretagne passe par les opérateurs privés, d'une part, via la fibre et via la densification des réseaux 4G, et d'autre part, par les pouvoirs publics pour le déploiement de la fibre dans les zones non denses et dans les zones blanches. En octobre 2019, 595 000 locaux étaient éligibles à la fibre optique en Bretagne. Un chiffre en progression de 131 000 locaux par rapport à septembre 2018.

La mutualisation de la fibre en zone moins dense

Rennes est la seule ville de Bretagne située en zone très dense et dans laquelle chaque opérateur déploie son propre réseau de fibre optique. Dans les autres principales villes de Bretagne, situées en zones AMII (appel à manifestation d'intéret et d'investissement), Orange déploie la fibre en co-investissement avec Free, SFR et Bouygues Telecom. La mutualisation de la fibre concerne un potentiel de 850 000 prises, soit 40% de la population bretonnne répartie sur 10% du territoire dans les communes de :

  • Rennes Métropole (Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande, Le Rheu, Cesson-Sévigné, Saint Grégoire, Chevaigné, Betton, Bruz, Chantepie....)
  • Saint-Malo, Cancale, Fougères, Vitré
  • Saint-Brieuc, Plérin, Ploufragan, Lannion
  • Brest, Quimper, Morlaix
  • Lorient, Vannes, Hennebont, Ploemeur, Larmor, Concarneau

La fibre optique en Bretagne avec le réseau Megalis

Les déploiements de la fibre optique en Bretagne par les opérateurs privés couvrent environ 40% de la population. Pour fournir une connexion très haut-débit aux 60% des bretons qui vivent dans les zones moins denses, le Conseil Régional finance la création d'un réseau régional neutre ouvert à tous les opérateurs. Le projet Bretagne Très Haut Débit vise à fibrer 100% du territoire d'ici 2026 grâce à un investissement de 2 milliards d'euros. La délégation de service public - baptisée Megalis Bretagne - a été attribuée à Orange (pour la 1ère tranche) puis à Axione pour la seconde tranche à partir de 2020. Le rythme des raccordements sera de 150 000 foyers par an. Outre Orange et Sosh, déjà présents sur le réseau Bretagne THD, les offres fibre de Bouygues Télécom devraient être disponibles prochainement sur le réseau public breton. A noter que Megalis a commencé par améliorer les débits ADSL et VDSL via l'installation de 174 nœuds de raccordement supplémentaires (NRA-MeD).

Pour rester une région attractive et pour appuyer sa transition numérique, la Bretagne a engagé un déploiement accéléré de son réseau fibre optique avec pour objectif un territoire 100% fibré d’ici fin 2026. Pour rentrer dans le détail du déploiement de la fibre en Bretagne, les opérateurs privés se sont engagés à déployer le réseau Très Haut Débit dans certains villes et agglomérations du territoire breton, ce qui représente une couverture de 10% et 40% de la population. Les collectivités bretonnes ont quant à elles décidé de déployer la fibre sur tout le reste du territoire. Pour déployer la fibre optique en Bretagne sur plus de 90% du territoire et pour 60% de la population, on trouve aux commandes le syndicat mixte de coopération territoriale Mégalis Bretagne.

Ce syndicat mixte regroupe la région Bretagne, les quatre départements à savoir les Côtes d’Amor, le Finistère, l’Ille et Vilaine et le Morbihan ainsi que les 59 intercommunalités de Bretagne. Le réseau d’initiative publique (RIP) a été confié pour 17 ans à Bretagne THD, filiale du groupe Orange pour l’exploitation technique et la commercialisation du réseau public Breton aux fournisseurs d’accès internet.

3 phases de déploiement de la fibre en Bretagne

Dans le cadre du projet Bretagne Très Haut Débit, différentes phases ont été prévues pour le déploiement de la fibre dans cette région avec un objectif de couverture de 40% du territoire fibré en 2020, 66% fin 2023 et 100% fin 2026. La programmation de la première phase du projet Bretagne THD se décompose en deux tranches de travaux, la première a été réalisée entre 2014 et 2018 et la seconde entre 2018 et 2020. Cette première phase du déploiement fibre optique en Bretagne concerne 240 000 locaux à savoir des foyers, des entreprises et des services publics dans 13 villes (Auray, Carhaix-Plouguer, Châteaulin, Dinan, Dinard, Lamballe, Landerneau, Loudéac, Paimpol, Ploërmel, Pontivy, Quimperlé et Redon) mais aussi l’équivalent en nombre de lignes en zone rurale. En effet, le déploiement fibre en Bretagne se fait selon un principe d’équité et de cohésion qui consiste à déployer la fibre optique sur des zones rurales dans des proportions équivalentes à celles des zones urbaines. Concrètement, une prise fibre en zone rurale est construite pour une prise fibre en zone urbaine.

La deuxième phase du projet Bretagne THD, programmée entre 2020 et 2023, a pour objectif le raccordement à la fibre optique de 400 000 locaux. Le groupement d’entreprises Axione et Bouygues Énergies & Services est en charge de la construction du réseau dans la région pour cette deuxième phase du projet.

Et enfin, la troisième phase de travaux fibre optique en Bretagne, programmée entre 2023 et 2026, vise le raccordement à la fibre de plus 600 000 locaux dans la région. Cette dernière phase du projet Bretagne THD a été également confiée au groupement d’entreprises Axione et Bouygues Énergies & Service.

La fibre optique bretonne en quelques chiffres :

  • 1,66 milliard d’euros d’investissement public dédié au projet Bretagne Très Haut Débit
  • 1 000 emplois mobilisés en 2020 et 2026 ;
  • 50 000 km de câble optique à déployer sur tout le territoire ;
  • 100% du territoire breton fibré à l’horizon 2026.

Le câble en Bretagne

220 000 logements bretons sont câblés par SFR avec un débit compris entre 100 Mb/s et 1 Gb/s. A noter que le câble de SFR n'est présent qu'à Rennes et à Brest (et quelques communes autour).

Couverture ADSL de la Bretagne

La région Bretagne compte 1173 centraux téléphoniques ADSL (NRA) couvrant 1 700 000 lignes.

"New Deal" Mobile en Bretagne

Les pouvoirs publics (ARCEP) ont identifié 33 sites où un dispositif de couverture ciblée va être mis en place pour améliorer la réception de la téléphonie et de la 4G.