La fibre à partir de 15,99€/mois

02 99 36 30 54

Bons plans : actualités, dossiers et bons plans

Une box internet en promotion ? Un forfait mobile avec une remise pendant un an ? Un smartphone à prix cassé ? Découvrez les meilleurs bons plans des opérateurs pour faire des économies sur vos abonnements.

Le top des offres internet

Les meilleures box

Bbox, Freebox, SFR box, Livebox... Découvrez notre sélection d'offres internet en promotion les plus intéressantes.

J'y vais

Les bons plans "Forfaits mobiles"

Les meilleurs forfaits

Un forfait mobile pas cher avec plein de data ? Retrouvez les abonnements 4G et 5G au meilleur prix sur notre comparatif.

C'est parti

Les bons plans "Smartphones"

Les meilleurs téléphones

Un iPhone ou un Samsung avec un forfait mobile à petit prix ? Tous nos bons plans pour acheter un smartphone au meilleur tarif.

Je fonce

Tele2 Box : 2 mois offerts !

Tele2 met en avant son offre ADSL Tele2 Box "tout compris" avec une promotion correspondant à 2 mois Le fournisseur d'accès ADSL Tele2 propose à son tour une promotion sur son offre ADSL MultiPlay. Pour toute souscription à l'offre Tele2 Box, les nouveaux abonnés bénéficieront d'un remboursement de 2 mois d'abonnement, soit 59,80€ d'économies.

Actualité 22/05/2007
ADSL et câble : de nouvelles chaînes TV

Quelques nouvelles chaînes TV débarquent sur les bouquets de Neuf, Tele2 et de Noos Numericable.A partir du 16 mai, le cablo-opérateur proposera 3 chaînes supplémentaires dans son bouquet gratuit. Selon notre partenaire Generation Câble, Noos Numericable ajoutera Cash TV, Jet TV (2 chaînes de jeu) et TV Festival de Cannes, une chaînes évènementielle sur le plus célèbre festival de cinéma.

Actualité 11/05/2007
Le Triple Play booste le haut-débit selon l'ARCEP

L'Autorité de Régulation des Télécoms a mis à jour son observatoire en publiant les derniers chiffres arrêtés au 31 décembre 2006.Pas de surprises majeures dans les résultats fournis par l'ARCEP. Le haut-débit et l'ADSL continuent de croître. 2006 a été une année des records pourtant. Le dégroupage, la TV et la téléphonie par IP ont séduit massivement les internautes.

Actualité 03/05/2007
Présidentielles : le haut-débit au second tour ?

Les thèmes d'Internet et de la couverture haut-débit ont brillé par leur absence pendant la campagne. Quelles sont les positions de Mme Royal et de Mr Sarkozy ?Autant les internautes aiment la politique (blogs, débats...), autant les responsables politiques semblent considérer Internet comme un simple média et non pas comme un thème de campagne (ou du moins pas essentiel).

Actualité 24/04/2007
Du rififi chez les fournisseurs d'accès ?

Les règlements de compte boursiers et financiers vont bon train entre les opérateurs sur fond de restructuration du marché du haut-débit.Il doit y avoir de la friture sur la ligne entre certains opérateurs télécoms européens. Entre la concurrence qui fait rage, les rachats à gogo et les attaques financières, c'est la zizanie sur le marché de l'ADSL et des télécoms !

Actualité 11/04/2007
Free, Neuf et Alice visés par la DGCCRF

Après Noos Numéricable, c'est au tour des fournisseurs d'accès ADSL Free, Neuf et Alice d'être ciblés par la répression des fraudes. Noos Numericable n'a pas le monopole des coups de baguette de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes ! Free, Neuf et Alice viennent eux aussi d'être rappelés à l'ordre par les pouvoirs publics.

Actualité 05/04/2007
Résilier, c'est pas toujours simple

De nombreux internautes peinent à résilier leur abonnement Internet. Au banc des accusés, les conditions de vente et le manque de clarté des procédures.La résiliation n'est pas toujours l'ultime étape de la relation FAI-abonné. Près de 22% des plaintes recueillies par la DGCCRF concernent des difficultés à résilier son contrat.

Actualité 02/04/2007
Deutsche Telekom : des filiales qui intéressent

Les filiales à vendre du géant allemand des télécoms (Club Internet en France et Ya.com en Espagne) intéressent pas mal de concurrents... L'occasion de faire le point sur les prétendants.La nouvelle tombe début mars : Deutsche Telekom, premier opérateur télécom en Europe, annonce qu'il compte se séparer de plusieurs filiales ne correspondant plus à sa stratégie de croissance. En clair, l'opérateur ADSL français Club Internet est à vendre, tout comme son homologue espagnol Ya.com !

Actualité 29/03/2007
Maghreb : une pétition pour les appels illimités

A quand les appels illimités vers les pays du Maghreb ? C'est la question posée par le site web Al Kanz qui lance une pétition en ligne.La téléphonie Voix sur IP entre dans les moeurs et séduit les internautes pour les économies qu'elle permet de réaliser. Depuis que certains fournisseurs d'accès incluent des dizaines de pays dans leur forfait, les appels vers l'étranger sont en pleine croissance.

Actualité 19/03/2007
L'ADSL progresse, les plaintes aussi...

Le nombre de plaintes concernant les fournisseurs d'accès, enregistrées par l'AFUTT, a augmenté de plus de 50% en 2006. Le baromètre 2006 de l'Association Française des Utilisateurs des Télécommunications a été publié dimanche 18 mars dans le Journal du Dimanche. Les conclusions ne sont pas optimistes car si le nombre d'abonnés a fortement augmenté en 2006, les plaintes contre les fournisseurs aussi.

Actualité 19/03/2007
UFC Que Choisir : un kit juridique spécial Internet

L'UFC Que Choisir publie un dossier d'aide juridique destiné aux internautes qui ont des diffcultés avec leur fournisseur d'accès.L'association de protection des consommateurs UFC Que Choisir vient de mettre en ligne un kit juridique. Ce kit se compose de nombreuses informations et des modèles de lettre pour saisir les tribunaux et régler un litige entre un abonné et son opérateur.

Actualité 08/03/2007
ARCEP : le haut-débit progresse en France

L'Autorité de Régulation annonce que le haut-débit et le dégroupage gagnent davantage de terrain.Plus de 12,7 millions de foyers français sont désormais abonnés à Internet haut-débit, selon les chiffres 2006 de l'Observatoire du haut-débit publiés par l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Actualité 01/03/2007
Ariase : les nouveaux comparatifs d'offres Internet

Ariase vous présente la nouvelle interface de ses comparatifs d'offres Internet. Au menu, une refonte visuelle et des informations plus claires pour mieux choisir son abonnement.Face à la multiplication et la complexité des forfaits des fournisseurs d’accès, Ariase propose un outil simple et efficace pour s’informer précisément sur le contenu des offres ADSL, câble, satellite et bas-débit (56k).

Actualité 28/02/2007
Les taux de résiliation des opérateurs haut-débit

Les abonnés vont et viennent au gré des offres et des éventuels problèmes techniques. Certains FAI perdent quand même plus de clients que d'autres...Nos confrères du Journal du Net révèlent des chiffres peu évoqués par les fournisseurs. Et pour cause, il s'agit du taux de churn !

Actualité 26/02/2007
Loi Borloo : profitez de l'installation à domicile !

Les modems et les les paramètres réseaux vous donnent mal à la tête ? Optez pour l'aide d'un professionnel, c'est déductible des impôts !Tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec l'informatique mais ça ne devrait empêcher personne de profiter des joies du haut-débit et de la convergence multimédia. L'installation à domicile réalisée par un technicien se présente dès lors comme une solution avantageuse.

Actualité 15/02/2007
Fournisseurs d'accès : la DGCCRF (sur)veille

La DGCCRF et les opérateurs ADSL se rencontrent pour discuter des moyens mis en place pour améliorer la qualité de service, et des réponses que les FAI apportent à leurs clients mécontents.La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes entame une série de tables rondes avec les principaux fournisseurs d'accès. Objectif : surveiller les efforts des opérateurs pour réduire le nombre de plaintes des abonnés.

Actualité 13/02/2007
Contôle parental : efficacité relative selon les FAI

L'association E-enfance révèle une forte disparité de l'efficacité des logiciels de contrôle parental fournis par les fournisseurs Internet. La sécurité est un thème récurrent qui touche tout le monde sur Internet. Les enfants n'échappent pas à la règle et sont d'ailleurs particulièrement vulnérables aux contenus non appropriés ou illicites. Les opérateurs fournissent désormais gratuitement une solution de contrôle parental à leurs abonnés. Mais sont-ils efficaces ?

Actualité 08/02/2007
Slamming : mise au point de l'ARCEP

Le Gendarme des Télécoms fait une mise au point sur le slamming. Les FAI doivent rétablir les services dans les meilleurs délais et à leurs frais en cas d'écrasement de ligne à tort. Le slamming ? Non ce n'est pas une figure de patinage artistique ni une technique de breakdance ! C'est le terme qui désigne l'écrasement d'une ligne ADSL par un opérateur sans autorisation préalable et sans aucun mandat de le faire.

Actualité 25/01/2007
Débit IP vs Débit ATM

La communication sur le 20 Mégas ATM eplinglée par le BVP.Les FAI ont été épinglés récemment sur leur communication concernant le débit des connexions ADSL. Les débits sont annoncés à 20 Mégabits en ADSL2+. Malheureusement, ces débits sont les débits ATM sur le réseau et non le débit IP qui est le débit délivré chez l'internaute. Ce 20 Méga ATM (sur le réseau Internet) se réduit donc déjà à 16 Mégas IP (chez vous). Les associations de consommateurs se sont mobilisées pour plus de transparence de la part des FAI. A l'instar de Wanadoo et AOL qui n'ont jamais communiqué en débit ATM et annoncent leurs débits en débit IP, on peut espérer que les autres FAI vont maintenant leur emboiter le pas et communiquer aussi en débit IP.Le deuxième point est que le débit maximum n'est disponible que pour les internautes très proches du répartiteur. Pour les autres, le débit va diminuer rapidement. La meilleure chose à faire avant de se décider pour un FAI est donc de faire le test d'éligibilité sur notre site qui vous donnera le débit que supportera votre ligne. Le test ARIASE indique bien sûr le débit IP depuis toujours.

Actualité 20/10/2005
La rentrée des offres ADSL

En prévision de la rentrée 2005, plusieurs FAI ont changé leurs offres ADSL.En prévision de la rentrée, période faste pour les abonnements à Internet, la plupart des fournisseurs d'accès à Internet pour le grand public ont donné un coup de balai dans leurs gammes de forfaits ADSL. Petit récapitulatif de ces modifications intervenues depuis le 15 août 2005.Wanadoo, le fournisseur d'accès de France Telecom, a modifié ses offres le 18 août dans un souci de simplification de son offre commerciale, jugée trop touffue par beaucoup. Exit donc les offres eXtense, remplacées par une gamme intitulée Haut Débit Multimédia. Le principe suit la tendance du moment : proposer un accès ADSL de base puis laisser le client choisir les services multimédia qui l'intéressent. Wanadoo propose donc en plus des services optionnels actuels la téléphonie sur IP, la télévision par ADSL et la visiophonie, au lieu de multiplier les offres double-play ou triple-play. L'autre nouveauté est la disparition du très populaire forfait 512K 5Go, qui constituait l'entrée de gamme ADSL chez Wanadoo. A la place, Wanadoo propose maintenant le Compte Haut Débit, un accès découverte à partir de 10€ par mois mais avec facturation à la durée de connexion. Wanadoo explique qu'il y a une vraie attente de ce type d'offre mais admet que la suppression de l'offre 512K 5Go répond aussi à des contraintes techniques, les internautes restant connectés en permanence sans forcément utiliser leur connexion.Neuf Telecom et Cegetel, les deux marques du nouveau groupe Neuf Cegetel, se sont contentés de quelques ajustements. Les deux proposent désormais un pack Sécurité très complet en option pour 5€ mensuels. Du côté de Neuf Telecom, on cherche à se replacer devant Free sur l'offre en dégroupage total, qui voit son prix baisser de 1 euro. Suffisant pour proposer une offre ADSL et téléphonie illimitée en dégroupage total pour 29.90€ mensuels, soit 9 centimes de moins que Free ! L'option TV par ADSL reste par contre en supplément chez Neuf Telecom (+6€ mensuels).Club-Internet a également procédé à quelques retouches sur ses offres en privilégiant son offre la plus demandée : l'offre dégroupée ADSL et téléphonie illimitée. Celle-ci est toujours proposée à 19.90€ mensuels (+5€ pour le modem) mais les 3 premiers mois sont à 9.90€. Club-Internet met également l'accent sur la qualité de son service avec 30 minutes de hotline offertes. Le Pack Sécurité est aussi toujours offert mais pour une durée de 6 mois au lieu de 12 mois précédemment. Le dégroupage total sera proposé sur le réseau propre de Club-Internet dans le courant du quatrième trimestre 2005, le service de télévision par ADSL étant lui prévu pour la toute fin d'année, voire début 2006.Alice, la marque de Telecom Italia, doit présenter ses nouveutés début septembre avec notamment la sortie de l'Alice Box. Suite au rachat de Tiscali France par Telecom Italia, le groupe a choisi de conserver la marque Alice au détriment de Tiscali. La marque Tiscali va donc disparaître en France, et les offres Tiscali ne sont d'ores-et-déjà plus proposées à de nouveaux abonnés.Enfin, AOL a aussi modifié ses offres ADSL et propose désormais l'ADSL2+ via le réseau de dégroupage de Cegetel. Si un effort a été fait sur les prix, ceux-ci restent supérieurs à ceux de la concurrence. Pour séduire malgré tout de nouveaux clients, AOL propose une période d'essai de 3 mois de type "satisfait ou remboursé".Parallèlement à ces manoeuvres, plusieurs offres ont discrètement disparu de la scène. Parmi les fournisseurs d'accès proposant des offres ADSL grand public, on peut signaler la disparition d'EasyConnect (la société EasyNet se rencentrant sur le marché professionnel), mais aussi de Netbysky (la société Netupsat étant en redressement judiciaire) et bien sûr de Tiscali (absorbé par Alice).

Actualité 25/08/2005
Hausse de l'upload en non dégroupé

Suite au débridage de l'upload sur l'offre de gros France Telecom, les fournisseurs d'accès répercutent la hausse sur leurs clients.France Telecom a récemment annoncé le débridage du débit montant de son offre de gros en zone IP ADSL (non dégroupée). Jusqu'alors, le débit montant était plafonné à 256K, alors qu'en zone dégroupée les internautes les plus gourmands peuvent bénéficier de débits montants jusqu'à 1024K.Grâce à ce débridage, les internautes situés en zone non dégroupée vont pouvoir rattraper une partie du retard sur leurs homologues des zones dégroupées, puisque le débit montant pourra désormais atteindre 800K (débit IP) pour les meilleures lignes.Reste à voir quels fournisseurs d'accès vont appliquer cette hausse à leurs forfaits ADSL Max en zone non dégroupée. Wanadoo, Nerim et Free ont été les premiers. On peut maintenant bénéficier aussi de ce débit chez Club-Internet. Les nouveaux abonnés bénéficient alors automatiquement de ce débit, alors que pour les anciens abonnés, la migration sera faite dans les jours à venir.

Actualité 03/08/2005
France Telecom condamné pour publicité mensongère

France Telecom a été condamné à verser 20 000 euros de dommages et intérêts à une association de consommateurs pour publicité mensongère.La baisse du prix des communications d'un téléphone fixe vers un mobile avec France Telecom n'est pas aussi importante que l'opérateur historique a voulu le faire croire aux consommateurs : la publicité de France Telecom, indiquant une baisse de 20% du prix de la minute vers les mobiles, présente selon le tribunal de grande instance de Paris un "caractère trompeur de nature à induire en erreur le consommateur".Le tribunal de grande instance donne ainsi raison à l'UFC-Que Choisir, qui avait fait ses calculs et constaté le décalage entre l'annonce de France Telecom et la réalité. France Telecom est donc condamné à verser 20 000 euros à l'association de consommateurs, et la publicité concernée est désormais interdite.Comme souvent sur le secteur de la téléphonie fixe, France Telecom a joué sur le fait que le coût réel d'un appel est composé non seulement d'un coût à la minute, mais également d'un coût fixe incompressible (crédit-temps ou coût de mise en relation). Or, le coût incompressible, qui est également indépendant de la durée de la communication, représente en général la majeure partie du prix d'un appel de courte durée (3 ou 4 minutes au plus). Les modifications du tarif à la minute n'ont donc de réelle influence que sur les appels de moyenne ou longue durée.Non seulement, la baisse du prix à la minute n'a donc que très peu d'effet sur le prix des appels très courts, qui sont majoritaires : la durée moyenne d'un appel "fixe vers mobile" est de 1 minute et 40 secondes. Mais France Telecom a également remplacé, très discrètement, son crédit-temps par un coût de mise en relation. La différence ? Le crédit-temps est un coût fixe comprenant un certain nombre de secondes de communication (de 30 à 60 secondes), alors qu'avec le coût de mise en relation la facturation à la durée débute dès la première seconde...On peut se féliciter de la décision du tribunal qui a épinglé la mauvaise foi de France Telecom et averti les consommateurs. Cependant, de nombreux opérateurs de téléphonie usent et abusent de ces méthodes en mettant en avant un coût à la minute très faible, et en cachant le coût de mise en relation élevé. Espérons que cet épisode rende les consommateurs plus méfiants quant aux tarifs annoncés...

Actualité 13/05/2005
Naissance de Neuf Cegetel

Le projet de rapprochement entre Neuf Telecom et Cegetel est maintenant officiel.C'est désormais officiel : Neuf Telecom et Cegetel vont se rapprocher. Le projet a été précisé dans un communiqué de presse de Neuf Telecom daté du 11 mai 2005. Ce projet a officiellement été présenté aux instances représentatives du personnel des deux sociétés, et est conditionné à l’obtention de leur avis. Il sera également soumis dans les semaines à venir aux autorités de la concurrence et de la réglementation.Le rapprochement entre Neuf Telecom et Cegetel donnerait ainsi naissance à Neuf Cegetel, qui se positionnerait alors en seconde position sur le marché de la téléphonie fixe, et en troisième position sur celui de l'accès à Internet. Un marché sur lequel le nouveau groupe serait également incontournable est celui de la revente de gros aux autres fournisseurs d'accès. Neuf Telecom et Cegetel possèdent en effet chacun un réseau de 22000 km de fibres optiques.Sur la marché de l'ADSL résidentiel, très stratégique aujourd'hui, le nouveau groupe totaliserait 850.000 abonnés, contre un peu plus d'un million à Free et plus de 3 millions à Wanadoo. Cependant, l'objectif est clair : dépasser Free et devenir le concurrent majeur de France Telecom. Avec une croissance annoncée de 30.000 nouveaux abonnés chaque mois, Neuf Cegetel a en effet les moyens de refaire vite son retard sur Free. Deux autres acteurs du marché font également preuvent d'ambition : Club-Internet et Alice/Tiscali, contrôlés respectivement par Deutsche Telekom et Telecom Italia. S'ils accusent un certain retard en terme de part de marché, tout indique que des investissements importants sont à attendre de leur part.Pour revenir au groupe Neuf Cegetel, la direction serait confiée à Jacques Veyrat (Neuf Telecom). L'opération se ferait en plusieurs temps. D'abord, l'actionnaire majoritaire de Cegetel, SFR, rachèterait les actions Cegetel détenues par la SNCF pour contrôler Cegetel à 100%. Ces actions seraient alors apportées à Neuf Telecom. Ce qui donnerait alors à SFR une part de 28% du nouveau groupe Neuf Cegetel. Une autre part de 28% reviendrait au groupe Louis-Dreyfus, actionnaire majoritaire de Neuf Telecom, les parts restantes revenant aux autres actionnaires de Neuf Telecom. Une opération qui donne le beau rôle à Neuf Telecom, d'autant que sur le plan social ce sont les salariés de Cegetel qui semblent les plus inquiets. Malgré la complémentarité entre les deux opérateurs, tous les emplois ne pourront sans doute pas être conservés.

Actualité 12/05/2005
Oreka : épilogue

Oreka met définitivement fin à ses activités de FAI.Oreka, le fournisseur d'accès à Internet du groupe Firstream (OFUP), a confirmé ce que tout le monde pressentait : la fin de son activité de fournisseur d'accès.Un e-mail a en effet été envoyé aux quelque 30000 abonnés pour les prévenir que la société cesserait son service d'accès Internet d'ici le 31 mai.Oreka aurait négocié un accord avec Club-Internet pour la reprise des abonnés, comme Cario l'avait fait il y a quelques mois avec Neuf Telecom. Les offres ADSL dégroupées d'Oreka se basant sur le réseau de Neuf Telecom comme celles de Club-Internet, le transfert devrait être techniquement simplifié.L'arrêt des activités de fournisseur d'accès d'Oreka ne faisait plus aucun doute depuis plusieurs mois, comme nous l'indiquions dans notre fiche sur Oreka. En effet, Oreka ne prenait plus de nouveaux abonnés depuis le début de l'année 2005. Cette cessation d'activité fait suite à celles de La Poste, Cario et Club ADSL.Oreka avait fait beaucoup parler de lui en 2000, avec une offre d'accès à Internet en bas débit gratuite, et 18 heures de communications offertes. Cette offre n'étant cependant pas économiquement viable, Oreka avait ensuite proposé une offre plus classique de paiement à la minute, avant de lancer ses premières offres ADSL.Avec l'avènement du dégroupage, Oreka avait choisi de travailler sur le réseau de Neuf Telecom. L'offre n'a cependant pas pu résister à la baisse des prix établissant un plancher à 15€ mensuels pour un accès ADSL dégroupé. La disparition d'Oreka était de toute façon inévitable sur un marché en pleine consolidation, où de nombreux acteurs de plus grande envergure risquent également de disapraître.Les clients actuels d'Oreka pourront donc migrer vers l'offre de Club-Internet : ils bénéficieront alors du premier mois d'abonnement gratuit et ne paieront pas de frais d'installation. La résiliation de l'abonnement sera l'autre alternative proposée.

Actualité 06/05/2005
Telecom Italia dévoile ses ambitions

Les objectifs de TI:le dégropage total et la suppression de la marque TI ou Tiscali.Avec le rachat de Tiscali France, Telecom Italia pense doubler son réseau d'ici la fin de l'année. L'objectif de Telecom Italia reste le développement de ces abonnés en dégroupage total. Etre propriétaire de son propre réseau dans ce cas permet de dégager une marge importante.Telecom Italia ne pourra pas supporter le cout du développement et du maintien des portails Telecom Italia et Tiscali en parallèle. Un choix devra être fait sur la marque qui restera en France. Les salariés restent à l'écoute des informations venant de la direction. Ce choix devrait intervenir au début de l'été.

Actualité 16/04/2005