Achetez légalement vos films avec Numericable


Ecrit par François Le Gall le vendredi 19 décembre 2014 à 09h31


Actualités Numericable

Avec son nouveau 'Videostore', Numericable propose désormais une plateforme de téléchargement de films que les abonnés pourront acheter et regarder sur leur TV, ordinateur ou sur leur tablette.


En complément des offres d'abondance (Tv Replay et vidéos à la demande par abonnement) et des boutiques de VOD en location, Numericable lance aujourd'hui son Videostore. Ce nouveau service permet aux abonnés LaBox d'acheter et "télécharger définitivement un large choix de titres, de nouveautés et d'exclusivités vidéo". A l'image d'iTunes, les films achetés sur Videostore seront stockés dans le "cloud" pour être directement accessible sur la TV raccordée au décodeur LaBox et/ou téléchargés sur tablette/smartphone via l'application LaBox TV.

Pour séduire les clients, Numericable s'est associé avec des grands noms du cinéma. Des partenariats ont été négociés avec les français Francetv distribution et Gaumont, et avec 3 grands studios américains (20th Century Fox, Disney et Disney Pixar, et DreamWorks). Au lancement, le catalogue du Videostore se concentre autour de 120 films parmi lesquels on retrouve des récents "blockbusters" comme Lucy, La Planète des Signes, Dragons 2, Rio 2, Planes 2, X-Men, Captain America.

Le catalogue sera bien entendu régulièrement mis à jour et permettra ainsi aux internautes d'acheter des films 4 mois après leur sortie au cinéma, "voire même en avant première avant leur sortie en DVD ou en VOD" précise Numericable.

Videostore by Numericable

D'autres fournisseurs d'accès se sont déjà intéressés à la revente de films dématérialisés. Citons par exemple Free qui avait noué un partenariat avec Disneytek/ABCtek au printemps 2011, ou encore Orange qui propose d'acheter les films depuis sa boutique VoD mais qui ne peuvent pas encore être regardés sur tablette/smartphone.

Pour les ayant-droits, la dématérialisation est l'occasion de pallier à l’effondrement des ventes de supports physiques. Selon le baromètre CNC-Gfk, le chiffre d'affaires des ventes de DVD/Blu-Ray a (encore) reculé de 14.5% sur les 9 premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2013. Pour les fournisseurs d'accès, l'objectif est de se positionner comme distributeur (et donc de remplacer les enseignes spécialisées et les hypermarchés par exemple) pour augmenter le revenu moyen par abonné.

Le marché de la vente de films dématérialisés est complexe et certains "freins" empêchent encore les consommateurs de franchir le pas. Se posent notamment les questions du prix que certains trouveront encore trop élevé alors que le support physique disparaît, des DRM (Digital Right Management) qui gèrent les droits des fichiers numériques et enfin de l'interopérabilité (comment lire le fichier acheté avec Numericable si je change d'abonnement Internet ?).


Combien coûte un film téléchargé depuis le Videostore by Numericable ? Hors promotion, le prix d'achat est compris entre 9.99 et 19.99€. A l'occasion du lancement du service et des fêtes d'année, une sélection de titres est disponible à partir de 5.99€, soit pratiquement le prix d'une vidéo à la demande en location. Le service Videostore est exclusivement réservé aux clients Numericable et désormais SFR équipés d'un décodeur LaBox. Raccordés en très haut-débit, les abonnés SFR-Numericable ne devraient mettre que quelques dizaines de secondes pour télécharger leurs films.





Vos commentaires

prououou - le lundi 22 décembre 2014 à 20h26

Citation :
Achetez légalement vos films avec Numericable
...
... Ce nouveau service permet aux abonnés LaBox d'acheter et "télécharger définitivement un large choix de titres, de nouveautés et d'exclusivités vidéo". A l'image d'iTunes, les films achetés sur Videostore seront stockés dans le "cloud"...

Je m'interroge : que vont réellement acheter "légalement" les clients qui marcheront dans la combine :

N'est-ce pas du vent qui leur sera vendu :
Lorsque nous achetons un ordinateur, nous avons une machine à notre disposition, que nous l'utilisions ou pas, que nous pourrons léguer ou donner à qui bon nous plaira, quel que soit notre avenir
Regardons qu'en est-il pour les films "achetés" ?

- ils ne seront pas livrés, puisqu'ils resteront sur le cloud (il est prévisible qu'un seul exemplaire dudit film y sera présent, les divers propriétaires s'en partageant l'accès comme il en est pour le streaming) ;

Cela suppose/implique d'être/rester client numéricable afin de pouvoir jouir de son "achat" ; celui qui aura résilié son abonnement perdra son accès au cloud et par là même ce qu'il aurait "acheté".
Sauf informations complémentaires, il ne s'agit donc pas d'un achat, mais d'une simple mise à disposition de données pour une durée illimitée sous condition de rester abonné du prestataire de services.
En ce sens, Netflix est plus honnête qui ne propose pas un "achat" qui n'en est pas un
Ma remarque induit une question : quid pour le client qui aurait acheté des films (stockés sur le cloud), puis aurait résilié, puis finalement sera revenu chez NC quelque temps plus tard :

retrouvera-t-il ses achats (puisqu'achat il y aurait), ou seront-ils perdus (pour lui !) :

François - le mardi 23 décembre 2014 à 13h12

Citation :
Cela suppose/implique d'être/rester client numéricable afin de pouvoir jouir de son "achat" ; celui qui aura résilié son abonnement perdra son accès au cloud et par là même ce qu'il aurait "acheté".
A priori, en cas de résiliation de l'abo Internet, les vidéos achetées seront accessibles via l'application labox tv a priori.


Ajoutez votre commentaire


Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel

Lettre d'information