Zones blanches : toujours 8% de communes sans couverture mobile


Ecrit par Ariase le vendredi 19 mai 2017 à 12h37


Actualités Territoires

Ca coince pour la desserte voix/SMS dans les centres-bourgs, tandis que l'Internet mobile parvient encore à progresser. Côté 4G, l'opérateur le plus présent en zones rurales est désormais... SFR.


Arcep : couverture mobile en zones blanches 2017

L’Arcep a publié son dernier observatoire de la couverture mobile en zones blanches et peu denses. Pour les centres-bourgs couverts par le programme de déploiement initié en 2003, l’autorité de régulation des télécoms fait état de 92% de communes bénéficiant d’une desserte voix et SMS et 82% de l’Internet mobile. Sur ces deux volets, il manque près de 300 pylônes pour atteindre 100%.

Les centres-bourgs pas totalement couverts

Depuis janvier dernier, le compteur est resté bloqué, selon l'Arcep : les quatre opérateurs ne parviennent à apporter voix et SMS que dans 92% de 3 582 centre-bourgs en zones blanches identifiés en 2003. Le programme initié à cette époque prévoyait pourtant 100% à fin 2016. La faute aux opérateurs ? Pas vraiment : sur la quasi-totalité des communes restantes (296 sur 300), ils attendent en réalité que les pouvoirs publics mettent à leur disposition un pylône pour accueillir leurs antennes. En particulier du côté de Free, entré dans le programme en 2016, et qui attend toujours 234 pylônes pour pouvoir activer sa desserte 2G/3G.

Internet mobile : une belle progression

Peuvent aussi profiter du très haut-débit mobile 82% de ces communes jusqu’ici oubliées du déploiement, notamment dans des départements comme l’Aude, le Cantal, la Haute-Marne, l’Ardèche ou la Côte-d’or. Sur ce volet, la progression est inéniable (57% seulement en octobre 2016), mais là encore, l’objectif de couverture totale ne pourra être tenu à l’échéance, qui approche à grands pas (30 juin 2017). Ce même problème de pylônes devrait maintenir à bonne distance l’objectif des 100%, dont on se rapprochera malgré tout sous l’effet de quelques centaines de déploiement prévus par les opérateurs.

Couverture 4G : la percée de SFR

La couverture 4G en zones rurales au printemps 2017

Autre obligation des opérateurs : apporter le très haut débit mobile à au moins 40% de la population française située en zone peu dense au 17 janvier dernier. Ce en utilisant la bande de fréquences 800 Mhz qui leur a été attribuée il y a plusieurs années.

Un engagement respecté par Orange, Bouygues et SFR, ce dernier se montrant aujourd’hui le plus présent sur cette portion du territoire où résident 18% des Français. Le carré rouge y affiche un taux de couverture de 66% (68% touts fréquences confondues), contre 50% seulement il y a trois mois, surpassant Bouygues (63%) et surtout Orange (57%). Du côté de Free, pas concerné par cette obligation sur le 800 Mhz, le taux de couverture en 4G atteint pour l’heure 45% toutes fréquences confondues. En attendant sa montée en puissance sur autre bande, le 700 Mhz.





Ajoutez votre commentaire


Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel

Lettre d'information