Les téléviseurs connectés Samsung et LG : des rampes de lancement pour Molotov TV ?


Ecrit par Caroline Gréard le mercredi 30 décembre 2015 à 11h49

Actualités En général

Annoncée il y a déjà quelques mois, confirmée en novembre dernier, validée ensuite par le CSA, partenaire de 80 chaînes de télévision françaises et internationales, Molotov, la "révolution de la TV" selon ses créateurs a signé deux partenariats...


mosaique

Pas encore disponible ou seulement en version bêta auprès de quelques bêta-testeurs, Molotov entend réinventer la télévision en proposant un nouveau modèle d’accès aux programmes et aux chaînes. Ainsi la présentation de la plateforme ne se fera non plus par chaîne mais véritablement par contenu avec de nouvelles fonctionnalités qui devraient permettent de repenser la télévision linéaire telle qu’elle est actuellement pour la confronter aux nouveaux usages.

Délinéarisation, interactivité, fluidité : les maîtres-mots de Molotov

A la façon d'un Netflix, les contenus disponibles sur Molotov sont présentés sous forme de vignettes avec un accès immédiat aux programmes diffusés en direct ou en replay sur les chaînes de télévision. La navigation y est intuitive avec la possibilité de chercher le programme de son choix par chaîne, par genre et même par personnalité. Un moteur de recherche complète ces univers personnalisés et personnalisables selon les envies et les goûts de chacun, à l’aide d’un login et d’un mot de passe.

Outre un accès facilité et guidé vers les programmes, Molotov devrait se positionner sur de nombreuses autres fonctionnalités qui devraient correspondre au nouveau leitmotiv des usagers : « Regarder ce que je veux, où je veux, quand je veux ». L’interactivité, le multi-écran, la délinéarisation sont au cœur des nouveaux usages et Molotov envisage d’y répondre en proposant par exemple le bookmarking, soit la possibilité de recevoir notifications et informations sur les programmes, mais aussi l’enregistrement des programmes via un cloud, la possibilité d’interagir sur les réseaux sociaux ou encore le retour arrière lors de la lecture d’un contenu.

acces programmes molotov

Populariser le service : le défi de Molotov

En signant avec les constructeurs Samsung et LG Electronics, Molotov s’assure une rampe de lancement pour populariser le service. En effet, à partir de début 2016, Samsung devrait pré-installer Molotov sur ses téléphones, tablettes et téléviseurs et même montre connectée Gear 2. Par ailleurs, le nouveau système de distribution de la télévision devrait être disponible « en avant-première » sur les téléviseurs connectés LG Smart TV webOS 2.0. Même si Molotov sera aussi disponible sur le web, ses dirigeants n’ont pas oublié que le téléviseur reste au cœur du salon, pièce de vie par définition de la maison : grand écran, qualité sonore, convivialité, partage : les usages en mobilité en progression certaine n’ont pas (encore ?) détrôné le rôle central du poste de télévision dans le foyer.

Le freemium, modèle économique de Molotov ?

Reste à savoir quel modèle économique sera adopté par ce nouveau service de distribution de la télévision. Un modèle freemium semble le plus probable, c’est-à-dire la mise à disposition gratuite du service avec des services premium payants, comme c’est déjà le cas de plateformes comme Deezer ou Spotify. On peut par exemple imaginer une version premium avec du multi-écrans, une capacité de stockage plus importante pour les programmes enregistrés, un mode offline… Cependant rien n’a été annoncé à ce jour par Molotov, si ce n’est de conserver l’accès payant pour les chaînes habituellement payantes (OCS, BeIN Sports…). Le modèle publicitaire reste aussi à définir, avec peut-être quelque chose de moins intrusif que ce qui est actuellement proposé à la télévision.

chaines molotov

Si Jean-David Blanc déclarait « Nous allons vers la fin des box », c’est aussi tout un écosystème à réinventer. Les usages télévisuels via les box sont en effet très majoritaires en France et permettent déjà de répondre aux besoins des Français : regarder la télévision en direct, visionner les programmes en replay, accéder à des services de VOD… Avec les nouveaux services en OTT (Over The Top), Roku, Netflix, Chromecast, et maintenant Molotov, de nouveaux usages apparaissent. De là à remettre en cause les box…


En attendant, des milliers d’internautes se sont déjà inscrits pour tester la version bêta, l’équipe Molotov compte déjà plus d’une trentaine de personnes et une nouvelle levée de fonds est a priori prévue pour 2016. Avec un vrai lancement du service dans les semaines qui arrivent, au moins sur les téléviseurs connectés Samsung et LG, 2016 sera une année décisive pour Molotov. Le salon du CES de Las Vegas la semaine prochaine pourrait faire l'objet de nouvelles annonces...




Ajoutez votre commentaire


Test ADSL et Fibre

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Lettre d'information