SFR réduit la voilure sur son plan pour Fibrer toute la France


Ecrit par Didier Latil le mercredi 13 décembre 2017 à 14h11

Actualités Territoires

Même s'il s'agissait d'un secret de polichinelle, SFR a confirmé hier, sur la conférence annuelle Territoires connectés de l'Arcep, faire machine arrière sur son projet polémique de fibrer seul toute la France.


Le GRACO Arcep#accélérons ! Tel était l'ordre du jour de la Conférence annuelle Territoires connectés de l'Arcep mardi 12 décembre dernier. Une présentation qui a permis de faire le point sur les chantiers de 2017 et surtout ceux à venir en matière de couverture mobile et fixe.

Régis Turrini, Secrétaire général de SFR, était invité sur une table ronde à propos du déploiement du très haut débit fixe : quelles garanties pour l’infrastructure du XXIe siècle ?

Il a été questionné évidemment sur le grand projet de SFR de Fibrer la France, seul, sur fonds propre et en doublonnant les réseaux fibre si nécessaire. Avec un joli rétropédalage de la part de la filiale télécoms d'Altice, suite aux réactions épidermiques et hostiles de l'ensemble des acteurs, de la majorité des collectivités et surtout du Gouvernement, de l'Arcep et de l'Agence du Numérique.

Une réaction aussi dictée par la dure réalité financière et boursière, avec une action de la maison-mère, Altice, toujours plus que malménée depuis plusieurs semaines.

SFR réduit la voilure pour ne fibrer qu'une partie de la France

Régis Turrini de SFRCourageusement, Régis Turrini a invoqué un changement de doctrine de l'opérateur, qui fait suite à une communication maladroite et à un manque d'adhésion général.
Rappelant que SFR a été le premier opérateur à accompagner les collectivités en zones moins denses pour apporter du Très Haut Débit et qu'il est encore actuellement, le N°1 du Très Haut Débit fixe grâce à son réseau câble.
Réseau qui presque en totalité à 100 Mbit/s, et en grande partie même passé en 1Gbit/s. Une sorte de montée en débit qui a demandé du temps et de gros investissement de la part de SFR. Désormais, il peut se concentrer presque de façon exclusive à la fibre optique jusqu'à l'abonné.

Très clairement, SFR reconnaît ne plus envisager de fibrer l'ensemble des foyers et locaux sur le territoire. Il va se concentrer sur les RIP qu'il opère, les zones AMII et très denses qui le concernent. Il va aussi continuer à répondre sur les derniers dossiers du plan France THD à attribuer. Cela représente selon SFR encore un peu moins de 5,5 millions de prises FttH sur les RIP qui sont à octroyer à des opérateurs télécoms.

En reatdr sur le THD pour tous d'ici 2022 !Comme l'annonçait également Patrick Drahi, SFR va s'attacher à améliorer dans les mois qui viennent sa relation avec ses clients. Cela passera a priori début 2018 par de nouvelles offres, plus claires et plus lisibles. En attendant, les promotions à vie sur les gammes Power Sport ou Power Cinéma constituent déjà un premier pas. Elles offrent un rapport qualité/prix qui semble difficile à concurrencer si vous aimez les contenus, pour moins de 35€/mois.

Malgré tout, se posera tout de même encore le sujet de la propriété des réseaux fibre optique. Sur les RIP, ils doivent dans l'absolu, à termes, rester la propriété des collectivités, car il s'agit d'un réseau d'intérêt général, de services publics. Il reste désormais à voir si dans ses prochaines actions, SFR respectera bien ses engagements et dans quelle mesure il s'intégrera dans la nouvelle veuille de route du plan France THD accéléré, fixe et mobile.



Notre sélection de Box

Red By SFR

Red Box

Internet + Téléphonie (sans engagement)
À partir de15€00
Bouygues

Bbox Miami

Internet + Téléphonie + TV
À partir de14€99
SFR

Starter

Internet + Téléphonie + TV + SFR Presse
À partir de19€99
Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.
Consultez notre politique de confidentialité des données