Les Etat Généraux des RIPs 2016 à Deauville : inquiétudes et espoirs sur la fibre


Ecrit par Didier Latil le vendredi 18 mars 2016 à 15h17

Actualités Territoires

Ce mardi 15 mars 2016, s'est tenue l'édition 2016 des Etats Généraux des Réseaux d'Initiative Publique, organisée par la Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie, sur les terres du réseau fibre optique déployé par Tutor dans le Calvados.


5ème Etats Généraux des RIP à Deauville

Intitulés 'Peur sur les RIPs', un clin d'œil au 7ème Art dans ce lieu mythique où se déroule le Festival du film américain, cette 5ème édition des Etats Généraux des RIP s'est tenue à la Villa le Cercle à Deauville le 15 mars dernier. Cette manifestation majeure a réuni plus de 200 intervenants, industriels, élus, journalistes et décideurs, acteurs du déploiement de la fibre optique et du numérique, pour un film à suspens bien français.
Un échange qui a duré toute la journée autour de nombreux sujets liés au déploiement de la fibre optique et des réseaux numériques sur les zones d'initiatives publiques.
Une situation complexe et inquiétante pour certaines régions qui ont pris du retard, avec des investissements au ralenti et certains opérateurs privés qui ne s'impliquent absolument pas ou pas assez sur les zones moins denses du territoire. L'occasion de faire un bilan sur la situation, avec la venue d'Antoine Darodes, Directeur de l'Agence du Numérique, pour un point sur le Plan France THD...

Agnès Huet, Cyril Luneau, Philippe Augier, Antoine Darodes, Patrick Chaize

Les opérateurs nationaux, les grand absents des Réseaux d'Initiative Publique

Cet événement fut l'occasion de débattre sur les enjeux stratégiques inhérents à ce grand chantier qu'est le déploiement des réseaux numériques THD sur notre territoire, de l'implication de l'état, en passant par la commercialisation des offres, la formation et l’emploi liés à la filière de la fibre optique. Philippe Augier, Maire de Deauville et Président de la Communautés de Communes Cœur Côte Fleurie, a insisté dès le début sur l'absence d'investissement des grands opérateurs nationaux sur les RIP qu'ils n'opèrent pas eux même. Un sujet repris par plusieurs intervenants, avec des demandes répétées faite au gouvernement pour que la probable fusion entre Orange et Bouygues Telecom soit justement l'objet d'engagement forts et concrets des opérateurs privés de s'investir sur les zones moins denses.

En fait, Orange, SFR Collectivités et Axione (filiale de Bouygues Energie et Services) qui déploient en propre des réseaux fibre optique sur des RIPs pour lesquels ils ont obtenu la DSP, c'est surtout Free qui est totalement absents de l'activité économique du déploiement du THD dans les zones non denses !

Des tables rondes pour aborder tous les sujets

Les opérateurs nationaux, les grand absents des Réseaux d'Initiative Publique

Étant des opérateurs privés, la stratégie des OCEN (Orange, Free, SFR, Bouygues Telecom) est dictée par la rentabilité, donc avec une priorité sur les zones les plus denses. Orange rappelle avoir déployé 1 million de prise FTTH en 2014, puis 1,4 million en 2015 et prévoit 2 millions de nouvelles prises sur 2016, avec 3 milliards d'investissement entre 2015 et 2018...
De son côté, SFR Collectivités rappelait avoir déjà engagé 1 milliard d'euros sur 28 DSP (2 milliards d'investissement annoncés par an sur les réseaux numérique désormais), dont 700 millions décaissés sur les RIPs, pour 550 000 prises FTTH contractualisées, 130 000 prises éligibles et 30 000 abonnés sur les RIPs.

Pas de peurs sur les RIPs mais des inquiétudes

Cependant, les responsables d'Orange et de SFR présents à Deauville ont clairement énoncé leur position sur le sujet :
  • en priorité, ils investissent sur des réseaux dans les grandes agglomérations et zones AMII (Appels à Manifestations d'Intentions d'Investissement )
  • ensuite, ils déploient sur les RIP où ils sont opérateurs (Collectivité Territoriale de Corse, Région Auvergne, Département de la Gironde, du Morbihan, Région Languedoc-Roussillon, Département de la Somme, Communauté d’Agglomération de Laval, Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay, Région Bretagne... pour Orange / Ain, Loiret, Manche, Eure-et-Loire, Pyrénées-Atlantiques... pour SFR-Numericable)
  • enfin, éventuellement, ils viendront sur les zones rurales (RIP), mais sans aucune certitude.
  • Coeur Fibre dans le Calvados

    L'opérateur qui ne joue absolument pas le jeu est clairement Free, totalement absent de tous les débats et de tous les investissements dès que cela ne concernent pas les grandes agglomérations. Une attitude du type 'Coucou', avec un acteur qui profite simplement des efforts des autres et ne participent absolument pas aux développements numériques et économiques des collectivités. Pourtant, avec des résultats plus que positifs depuis plusieurs années, l'opérateur serait en mesure d'investir massivement sur les réseaux numériques...

    Covage fête ses dix ans

    Covage a 10 ans Durant cette journée, ce fût également l'occasion pour Covage, un des opérateurs majeurs du déploiement de la fibre optique sur les RIP, de fêter ses 10 ans d'existence. Présent sur de nombreux RIP, Covage a notamment annoncé des chiffres convaincants sur ses réseaux fibre de Seine et Marne, Sem@for77 (Chevry-Cossigny, Cesson, Vert-Saint-Denis et Bailly-Romainvilliers). Ainsi sur Chevry-Cossigny, 100% des foyers sont raccordées en FTTH, avec environ 10 000 prises. Le taux de pénétration serait de 70%, sachant que dans cette commune, 75% des lignes cuivre proposaient avant un débit inférieur à 3 Mbit/s auparavant...

    Altitude ouvre ses réseau au Gigabit

    Du côté d'Altitude Infrastructure, l'industriel rappelle que ce sont 1,2 millions de prises FTTH qui sont engagées sur plusieurs RIP. David El Fassy (PDG) déclare que cela représentait tout de même 860 millions d'investissement. Cela concerne notamment l'Alsace, la région PACA, plus à venir le Doubs et l'Eure. L'opérateur a surtout annoncé depuis ce 15 mars, le passage de tous ses réseaux sur les RIPs à un débit désormais de 1 Gbit/s... Thomas Gassilloud, PDG de Wibox, a d'ailleurs bien confirmer que tous les réseaux opérés par Altitude Infrastructure où l'opérateur est présent, sont passés au Gigabit. Surtout, Davil El Fassy a clairement dit que préférait continuer à déployer la fibre optique sans attendre l'arrivée des grands opérateurs...

    Wibox

    Rapprochement Orange/Bouygues Telecom

    La fusion de Bouygues Telecom avec Orange, et le dépeçage des activités du premiers semblent désormais une simple questions de jours avant d'être officialisée, ce qui ferait en à peine deux ans un marché des Télécoms français qui serait passé de 5 acteurs à 3. S'il s'agit d'une opération entre deux industriels privés, le fait que l'état soit actionnaire majoritaire d'Orange et les implications de cette opération sur l'écosystème des réseaux numériques est telle que le fait que les acteurs majeurs de l'écosystème français, que cela soit la FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique), l'AVICCA (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel) ou encore les collectivités n'aient pas été consultés ou intégrés dans la réflexion montre encore une fois un manque de stratégie collaborative de la part des instances gouvernementales.

    Côte Coeur Fleurie

    La Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie a déployé le réseau «Cœur Fibre » dès 2010, un des premiers RIPs déployé en France, dit de 1ère génération, qui représente aujourd'hui à peu près 33 000 prises FTTH sur la zone couverte, pour environ 21 000 prises cuivre xDSL. Déployé par Tutor, Coeur Fibre a déjà attiré de nombreux opérateurs que l'on pourrait qualifier d'OCEL (Opérateur Commercial d'Envergure Locale) : la Fibre Coriolis, Wibox, Ozone, Kiwi, Comcable et K-net.

    Coeur de Fibre Coeur Fibre en quelques chiffres :

  • 7 Noeuds de raccordement optique
  • 2 Points de présence opérateur
  • 2 Fibres à l’abonné final
  • 33 000 Prises raccordables
  • 700 km de Fibre Optique
  • Les communes couverte sont : Bénerville-sur-Mer, Blonville-sur-Mer, Deauville, Saint-Arnoult, Saint-Pierre-Azif, Touques, Tourgéville, Trouville-sur-Mer, Vauville, Villers-sur-Mer et Villerville. La population varie d'environ 20 000 habitants hors-saison touristique à plus de 120 000 habitants en pleine saison.
    La communauté de Communes accueille d'ailleurs les 21 et 22 mars 2016, le 4ème Forum Numérique du Tourisme, qui verra notamment une intervention du Ministre Emmanuel Macron.


    Pour finir sur une note optimiste mise en avant par Etienne Dugas, Président de la FIRIP, les chiffres de l'ARCEP sur le dernier trimestre 2015 sur le nombre de prises FTTH déployées montrent le dynamisme et les efforts des industriels et des collectivité sur les RIPs. Ce sont 367 000 prises FTTH qui y ont été déployées, contre 'seulement' 217 000 prises en zone dense. Un effort qui devrait s'accélérer, à condition que les financements et les investisseurs augmentent leur présence.
    Nous aborderons ces aspects en début de semaine prochaine lors de notre premier bilan sur les avancées du Plan France THD. L'intervention d'Antoine Darodes à l'occasion de cet événement des Etats Généraux des RIPs a permis de confirmer notamment sur 2016, de 150 à 180 millions d'euros qui seront décaissés sur certains dossiers déposés par les RIPs...
    Philippe Augier, tout comme Patrick Chaize et Étienne Dugas, font également preuve d'optimisme envers la plupart des politiques, qui semblent avoir enfin pris conscience des enjeux, mais aussi des retards, du déploiement des réseaux numériques. De gros espoirs reposent notamment sur des responsables politiques engagés comme Emmanuel Macron et Axelle Lemaire !


    Notre sélection de Box

    BBOX

    Bbox

    Internet + Téléphonie + TV
    À partir de1€99
    Red By SFR

    Red Box

    Internet + Téléphonie (sans engagement)
    À partir de10€00
    SFR

    Série Limitée Starter

    Internet + Téléphonie + TV + SFR Presse
    À partir de19€99
    Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

    Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


    Pour être appelé par un conseiller
    A quelle période êtes-vous joignable ?

    Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
    Consultez notre politique de confidentialité des données

    Lettre d'information

    Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.
    Consultez notre politique de confidentialité des données