Swisscom lance massivement le G.fast, jusqu'à 500 Mbit/s sur les lignes téléphoniques

Swisscom lance massivement le G.fast, jusqu'à 500 Mbit/s sur les lignes téléphoniques


Ecrit par Didier Latil le jeudi 20 octobre 2016 à 09h00

C'est l'opérateur helvéte Swisscom qui est le 1er à déployer la technologie G.fast à l'échelle nationale, autorisant des débits de 500 Mbit par seconde sur des lignes cuivre classiques. Une première européenne qui laisse rêveur...


Swisscom, premier pays européen à activer le G;fast commercialement

Le G.Fast (ou FTTdp pour Fiber To The Distribution Point, traduite par Fibre jusqu'au palier), est en fait une technologie hybride, qui mixe la fibre optique jusqu'au plus proche des logements, avec une terminaison par ligne de cuivre (ligne téléphonique), similaire au VDSL2 (sur des fréquences plus élevées).
Pour faire une comparaison, cela se rapproche aussi du FTTLa de SFR-Numericable, sauf que cette dernière technologie propose du câble coaxial sur la partie finale.

Swisscom a initié depuis septembre 2016 le déploiement du G.fast dans un premier temps sur des lignes couvertes en FTTS, avec la fibre optique arrivant jusqu’à environ 200 mètres des bâtiments. L'infrastructure cuivre existante est alors utilisée pour le reste du raccordement, mais dès 2017, l'opérateur helvète étendra le déploiement aux matériels et lignes du réseau FTTB (Fibre-to-the-Building), avec la fibre optique arrivant jusqu'au bâtiment.

Swisscom et Huawei partenaires pour le G.Fast suisse !

Swisscom, DSL et fibre optiqueCette annonce fait suite à 4 années de collaboration entre l'opérateur et l'équipementier chinois, avec pour Swisscom, environ 1,8 milliard de francs suisses (1,65 milliard d'euros) investis cette année sur ses infrastructures et ses matériels. Entre janvier et juin 2016, l'entreprise a raccordé plus de 3,3 millions de logements, entreprises et commerces au très haut débit, dont 2,2 millions avec des technologies en fibre optique.

Cette utilisation du G.fast permettra à moindre coût à Swisscom, de moderniser le haut débit fixe sur l'ensemble des communes suisses, pour atteindre d'ici 2020, 85% des ménages et commerces avec un débit de transmission de 100 Mbit/s au minimum ! Pour les lignes les plus courtes, les débits pourraient atteindre les 500 Mbit/s, la connexion dépendant de la longueur et de la qualité de la ligne, comme toujours pour les technologies xDSL.

Des tests d'utilisation de la technologie G.fast avaient déjà été effectués, notamment au Royaume-Uni avec Openreach en FTTB. Une technologie dont vous parlons depuis plusieurs années, comme en 2014 avec des expérimentations du FTTdp, autre nom du G.fast. Openreach devraient ouvrir ses premières connexions G.fast en novembre, visant à terme 140 000 logements et locaux professionnels d'ici mars 2017 et 10 millions d'ici fin 2020 !

Le G.fast/FTTdp, la solution miracle pour le THD français ?

Un sujet qui risque de relancer le débat déjà houleux sur l'extinction du cuivre en France. L'opérateur télécom Swisscom valide concrètement cette technologie G.Fast, décriée par les puristes du THD qui ne jurent que par la fibre optique, de bout en bout. Une utopie qui fait souvent un très bel effet sur les dépliants ou les programmes politiques, mais qui se heurte à la dure réalité du terrain dans les zones rurales, sans aucune considération pratique sur la faisabilité financière et technique pour arriver à un pays en 100% fibre.
Plus pragmatique, voici un bel exemple d'un projet évoqué chez nous du bout des lèvres par les acteurs des télécoms. Pourtant, un avis favorable a été émis par un comité d'experts de la fibre et validé par l'ARCEP en mai 2015.

Les réseaux Internet fixe Swisscom

Pour conclure, il est clair qu'il n'existe pas une fibre optique mais une multitude de solutions basées sur la fibre optique : FTTH, FTTB, FTTLa, FTTS, FTTO... ou FTTdp, et donc G.fast ! Le déploiement du THD est un sujet majeur, qui concerne tous les pays européens, avec moins de difficultés quand le territoire est plus petit et les finances de l'état mieux garnies. Tout comme la montée en débit, la solution G.fast semble incontournable pour réduire rapidement les fractures numériques.

Swisscom, les technologies fibre optique Nos voisins helvètes font depuis déjà de nombreuses années figure de très bon élève européen, avec des réseaux fixes et mobiles de qualité supérieure à ceux présents sur notre territoire.
Ainsi, le dernier rapport Akamai SOTI (State of the Internet) situe la Suisse en 5ème position mondiale avec un débit moyen Internet de 18,3 Mbit/s, là où la France se classe 48ème, avec 9,6 Mbit/s…
La Suisse se situe même en seconde position dans le très haut débit (>10 Mbit/s) selon le même rapport, avec une 46ème positon pour la France.


DSL+LTE Bonding : agrégation du fixe et du mobile


Swisscom, DSL+LTE BondingSi l'arrivée de la 4G fixe est d'ores et déjà annoncée par plusieurs opérateurs et industriels des télécoms français, Swisscom explore aussi une solution qui mixe les technologies, en combinant les réseaux fixes et mobiles avec du DSL+LTE Bonding.
Il s'agit de regrouper les bandes passantes sur le réseau fixe et mobile afin d'augmenter le débit Internet au domicile du client, jusqu’à 50 Mbit/s en tout. Cette solution est rendue possible par le récepteur Internet spécial pour téléphonie mobile 4G/LTE, l’«Internet-Booster». Ce dernier vient compléter la vitesse Internet de la ligne de cuivre (DSL) avec l’Internet mobile THD en 4G…
Une technologie qui pourrait faire la différence sur de nouvelles box Internet. La surprise du chef de la prochaine Freebox ?


Notre sélection de Box

SFR

Starter

Internet + Téléphone + TV
À partir de9€00
Bouygues

Bbox Must

Internet + Téléphone + TV
À partir de17€99
SFR

Freebox Mini 4K

Internet + Téléphone + TV
À partir de14€99
Comparez les Box Internet ou utilisez votre adresse postale

Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Carte de la fibre optique

Carte de la couverture fibre en France

Quelles sont les villes couvertes par la fibre optique d'Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom ?

La couverture fibre par ville

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.

Consultez notre politique de confidentialité des données