Très haut débit : zones urbaines ou rurales, les villes championnes de la fibre au 1er trimestre

Très haut débit : zones urbaines ou rurales, les villes championnes de la fibre au 1er trimestre


Ecrit par Ariase le mardi 12 juin 2018 à 16h56

La fibre est-elle arrivée chez vous ? Les données publiées par l'Arcep permettent de dresser le bilan des villes les plus gâtées au 1er trimestre.


La fibre à Aulnay-sous-Bois et Tremblay-en-FranceL'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) vient de publier les données relatives au déploiement de la fibre optique en France au premier trimestre 2018. Dans quelles villes le précieux câble a-t-il le plus progressé cet hiver ? Zones urbaines, moins denses ou rurales, nous faisons le point sur les agglomérations et communes qui ont tiré le gros lot du très haut débit ces trois derniers mois.

Zones très denses : accélération sur Paris

C’est comme d’habitude dans les grandes agglomérations que les déploiements de fibre optique ont connu les avancées les plus conséquentes. Avec une accélération marquée au premier trimestre dans quelques-unes de ces métropoles, à commencer par la capitale. Les commercialisations de lignes fibre ont ainsi doublé à Paris par rapport au trimestre précédent, à plus de 18 000.

Dans d’autres villes labellisées « très denses », comme Toulouse, Nice, Nantes, Rouen, Cannes ou Grenoble, la dynamique est positive d’un trimestre sur l’autre. De même qu’en région parisienne, en particulier à Rueil-Malmaison (7 200 locaux supplémentaires raccordés), Antony et Clamart, où l'on note une forte accélération au trimestre dernier. Ralentissement, en revanche, à Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Tours ou Montpellier.

Villes moyennes et périphéries : Orange et SFR ralentissent

Dans les zones moins denses où les opérateurs déploient la fibre sur leurs fonds propres – en général Orange et SFR – les raccordements ont globalement ralenti cet hiver (409 000 nouvelles lignes éligibles contre 497 000 trois mois plus tôt), mais progressé sur un an. Dans ce périmètre constitué des villes moyennes et des zones périurbaines, les villes les plus gâtées au 1er trimestre se situent aussi en région parisienne. A l'image d'Aulnay-sous-Bois ou Tremblay-en-France, où SFR a procédé à des campagnes d’ouverture massive.

La fibre à Aulnay-sous-Bois et Tremblay-en-France

Parmi les villes moyennes, citons aussi Besançon, Dijon, Nîmes, Angers, Le Havre ou Le Mans, où 3 à 4 000 nouvelles lignes ont été ouvertes à la commercialisation. Dans les DOM, le déploiement de fibre optique est toujours très actif à Saint-Denis et Saint-Pierre (Réunion) malgré un ralentissement sensible par rapport au trimestre précédent, ainsi qu’à Fort-de-France (Martinique).

Enfin, des communes périurbaines ont vu débarquer la fibre massivement : Wittelsheim (Mulhouse), Chécy (Orléans), Aucamville (Toulouse), là où SFR est à la manœuvre, ainsi que Wattrelos (Nord), Pibrac (Toulouse), Bussy-Saint-Georges ou Rungis du côté d’Orange.

Zone rurale : 100 000 lignes fibre de plus

Dans les zones rurales, enfin, les réseaux d’initiative publique irriguent progressivement les petites communes, où l'on peut s'abonner à la fibre via un opérateur local comme Wibox, Ozone, Comcable, la Fibre Videofutur ou Kiwi, et parfois avec un opérateur d'envergure nationale.

Les réseaux Covage : Somme, Seine-et-Marne, Savoie, Calvados


La commune de zone rurale championne de la fibre ce trimestre est Albert (Somme), qui, avec 4 270 lignes raccordables, figure dans le top 20 aux côtés des grandes agglomérations. Elle représente une bonne partie des quelque 7 000 prises commercialisées par Covage sur le réseau Somme Numérique (bordures violettes sur la carte) au trimestre dernier.

La fibre dans la Somme

L’opérateur a également déployé plus de 8 500 prises sur le réseau Seine-et-Marne Numérique, où la fibre a débarqué ce trimestre à Fontenay-Trésigny. Ainsi que 2 300 prises en Haute-Savoie sur le réseau fibre optique du SYANE, et 1 033 prises dans le Calvados.

Nord-Pas-de-Calais, Loire, Aisne : Axione, champion des RIP au 1er trimestre


Mais l’opérateur le plus actif ce trimestre reste Axione, avec près de 40 000 nouvelles lignes raccordables, essentiellement sur trois réseaux d’initiative publique. Le Nord Pas-de-Calais a ainsi vu arriver la fibre sur 15 798 locaux du réseau THD 59-62, dont plus de 3 000 à Escaudain. La fibre est désormais présente sur une kyrielle de communes du territoire, comme en atteste la carte fibre de l'Arcep.

la fibre dans le Nord-Pas-de-Calais

Autre département en vue chez cet opérateur d'infrastructure : la Loire, où plus de 12 000 nouveaux locaux sont éligibles à la fibre depuis le trimestre dernier sur le réseau THD 42. A Usson-en-Forez, leur nombre est ainsi passé de 0 à 1125 cet hiver. Enfin, Axione continue aussi d’avancer sur Aisne THD, avec encore 9 400 prises supplémentaires raccordées. Rappelons que sur ces trois RIP, les offres de Bouygues sont désormais disponibles sur certaines zones.

Grand Est, Manche et Doubs : Altitude sur sa lancée


Du côté d’Altitude Infrastructure, c’est le réseau ROSACE (Grand Est) qui carbure : 7 400 locaux y sont devenus éligibles à la fibre optique en zone rurale grâce à cet opérateur, distribuées sur des dizaines de communes, dont plus d'une trentaine jusqu'ici non fibrées. Avec là aussi l'arrivée de Bouygues à la commercialisation ce trimestre, en plus des opérateurs de proximité cités plus haut.

S’y ajoutent 4 500 nouvelles prises sur le réseau Manche Fibre, avec une bonne nouvelle pour Barneville-Carteret, qui passe de 0 à 1 500 locaux éligibles, ainsi que des ouvertures dans les villes alentours (voir carte ci-dessous). Mais aussi plus de 2 800 nouvelles prises sur Doubs La Fibre, et 1 400 sur le réseau Eurek@ (Eure).

La fibre dans la Manche

Orange et SFR sur les réseaux publics


Sur les réseaux confiés à Orange, une belle avancée à signaler pour Moselle Numérique, avec 4 500 foyers ou entreprises raccordées au trimestre dernier, et un bond de 0 à 1 526 à Hettange-Grande. L’opérateur exploite aussi le réseau Bretagne THD, qui enregistre au trimestre dernier 6 400 nouvelles prises ouvertes à la commercialisation, ainsi qu’Auvergne THD, où l’on en dénombre près de 3 000.

Sur les trois grands RIP déployés par SFR, enfin, des progrès également : 3 136 locaux de plus éligibles sur Eure-et-Loir THD, plus de 2 500 pour Oise Numérique et 1 400 sur Lysseo, le réseau Très haut débit du Loiret.



Notre sélection de Box

SFR

Starter

Internet + Téléphone + TV
À partir de9€00
Bouygues

Bbox Must

Internet + Téléphone + TV
À partir de17€99
SFR

Freebox Mini 4K

Internet + Téléphone + TV
À partir de14€99
Comparez les Box Internet ou utilisez votre adresse postale

Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Carte de la fibre optique

Carte de la couverture fibre en France

Quelles sont les villes couvertes par la fibre optique d'Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom ?

La couverture fibre par ville

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.

Consultez notre politique de confidentialité des données