Homelive : la future offre domotique d'Orange


Ecrit par François Le Gall le mardi 26 août 2014 à 08h44


Actualités Orange

Présentée au Show Hello en novembre 2013, la solution domotique Smart Home d'Orange sera finalement baptisée Homelive selon nos informations.


Homelive sera donc la solution domotique qu'Orange lancera prochainement pour concurrencer SFR qui a pris une certaine avance dans le secteur avec son service Home By SFR, renouvelé d'ailleurs au début de l'été.

Concrètement, à quoi ressemblera Homelive ? L'offre domotique sera matérialisée par un pack comprenant une centrale et des accessoires (détecteurs, prises connectées...) d'une part, et une application pour gérer les services à distance d'autre part. Le prix est pour le moment encore inconnu

Comme le montre cette image recueillie par Ariase, la centrale domotique a l'aspect d'un routeur avec plusieurs diodes sur le capot et une connectique basique (port RJ45 pour relier la centrale Homelive au modem et un port USB). A noter qu'une carte SIM serait par ailleurs livrée avec le pack Homelive.

Centrale domotique Homelive

Une diode "Z-Wave" sur la box laisse peu de doutes sur la nature du protocole utilisé par Orange pour faire communiquer entre eux les différents objets connectés sur le réseau domotique local. On rappellera que "Z-Wave" est également le protocole qu'Orange a choisi pour son service domotique "Inteligentny Dom" lancé en Pologne en mai 2013. Néanmoins, nous n'avons pas de précisions, à l'heure actuelle, indiquant que d'autres technologies telles que ZigBee ne seraient pas pris en charge.

D'après nos informations, la procédure d'installation d'Homelive serait simple. Une fois branchée sur la Box Internet, la centrale Homelive s'initialise et dès que les 4 voyants "Power", "Z-Wave", "Ethernet" et "Service" sont allumés (et fixes), il suffit d'achever la configuration du service en se connectant à un site web dédié où le numéro de série et l'adresse Mac du Homelive devront être saisis.

Activation de la centrale Homelive

Rappelons que la solution Homelive d'Orange sera associée à différents capteurs tels que des détecteurs de fumée, d'ouverture de portes/fenêtres, de mouvement ou encore des prises pilotables et une caméra. Il est probable que le premier pack Homelive regroupe une formule orientée autour de la sécurité du domicile. Les différents accessoires seraient fournis par Eversping, une société qui travaille également avec SFR !

L'offre Homelive d'Orange sera pilotée depuis une application dans le "cloud". Via une interface ergonomique, les abonnés pourront ainsi surveiller leur domicile et interagir avec les objets connectés installés chez eux. L'application reposera sur la plateforme de contrôle élaborée par la société Mios, un spécialiste du secteur.

Les Box pour démocratiser la domotique et les objets connectés
Qualifiée de "nouveau territoire d'innovation et de croissance" par Stéphane Richard, le PDG d'Orange, la domotique est une réelle opportunité pour les fournisseurs d'accès de fidéliser leurs clients - aussi bien fixes que mobiles - et de créer de la valeur ajoutée grâce à un service supplémentaire qui répond à une certaine demande.

Le marché de la domotique se porte en effet bien. Selon le cabinet de conseil Xerfi, le marché de la maison intelligente devrait atteindre 1 milliard d’euros dès 2015, soit une hausse de près de 35% par rapport aux prévisions de revenus de 2014 (750 millions).

Homelive Orange

La domotique - et plus largement les objets connectés - pourraient ainsi devenir le "Quintuple Play" et compléter les gammes de forfaits Internet des fournisseurs d'accès. La domotique ne se limite plus à la sécurité (alarme) ou aux automatismes (volets...), son champ d'application s'élargit désormais aux loisirs, à l'aménagement du domicile, à la santé ou encore à l'efficacité énergétique. C'est d'ailleurs sur ce créneau que se sont lancés récemment Bouygues Télécom (via son offre iJenko et l'application B.Domo) et Budget Télécom via son offre Quinergy.

Le secteur de la maison intelligente éveille la curiosité de nombreux acteurs hétérogènes. Citons les fabricants traditionnels tels que LeGrand, Schneider ou encore Somfy, les "start up" telles que AwoX, Connected Objects, Zodianet, Domadoo ou encore Avidsen en France. Ce dernier exemple est intéressant puisque cette PME travaille aussi avec Castorama ("Blyssbox").

Aux côtés des opérateurs télécoms, les géants du numérique sont en embuscade : Google a racheté en janvier dernier la société Nest pour 3.2 milliards $, et Samsung s'appuie sur SmartThings (200 millions $). Enfin n'oublions pas Apple avec son projet HomeKit... ou encore le français Archos qui ambitionne de fédérer une multitude d'objets connectés autour de sa tablette Smart Home.


La domotique entre dans une nouvelle ère faite d'objets connectés et de "cloud". Avec HomeLive, Orange se lance à l'assaut d'un marché difficile mais qui commence à se démocratiser. L'opérateur dispose également d'un avantage de taille puisque sa Livebox est déjà présente dans 10 millions de foyers en France. Alors que l'édition 2014 du Show Hello d'Orange est prévue le 2 octobre prochain, on peut parier sur un lancement commercial d'Homelive au même moment... D'autant que les annonces du site Orange Jobs indiquent déjà que l'opérateur recrute des conseillers terrains pour "commercialiser des offres complémentaires (Homelive ...)" . A suivre !





Vos commentaires

prououou - le jeudi 28 août 2014 à 20h01

Citation :
Qualifiée de "nouveau territoire d'innovation et de croissance" par Stéphane Richard, le PDG d'Orange, la domotique est une réelle opportunité pour les fournisseurs d'accès de fidéliser leurs clients - aussi bien fixes que mobiles - et de créer de la valeur ajoutée grâce à un service supplémentaire qui répond à une certaine demande.
Certes, les internautes pourront être tentés d'ajouter des services d'alarme à leur forfait, ce qui alourdira quelque peu la procédure à l'heure de résiliation (une installation domotique est plus qu'une simple box à débrancher et renvoyer),
mais ne préfèreront-ils pas des fournisseurs tiers, comme il en est actuellement, que l'alarme (et les services y associés) remontent en filaire (cuivre ou optique) ou via carte SIM ?

François - le vendredi 29 août 2014 à 14h58

Pour ma part, je pense que l'avantage des offres domotiques associées aux Box est de s'adresser aux particuliers qui louent leur domicile et qui n'en sont pas propriétaires.


Ajoutez votre commentaire


Test ADSL et Fibre

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Lettre d'information