SFR ajuste ses forfaits mobiles Red et Carré


Ecrit par François Le Gall le mardi 22 janvier 2013 à 14h30


Actualités SFR

SFR baisse dès aujourd'hui les tarifs de ses formules carrées et ajoute un troisième forfait à la gamme Red.


Les premières informations circulaient déjà depuis quelques jours sur le web. Aujourd'hui, SFR confirme officiellement l'ajout d'un nouveau forfait Red, ainsi que la baisse des prix de ses forfaits Carré.

Cinq mois après le lancement des nouvelles offres Carré, SFR met à jour sa principale gamme de forfaits de téléphonie mobile. Contrairement à son habitude, l'opérateur n'ajoute aucun nouveaux services et n'ajuste pas non plus le quota d'Internet mobile de ses forfaits.

En ce début d'année 2013, SFR s'attaque au prix. L'opérateur baisse ainsi le tarif du forfait Carré 2Go de 25%. Proposé jusqu'à hier au tarif de 39.99€/mois, le forfait Carré 2Go, qui bénéficie des réseaux Dual Carrier et 4G, est désormais accessible à 29,99€/mois, voire 19,99€/mois pour les clients de la Box de SFR avec les remises Multi-Packs" précise SFR.

Tous les forfaits Carré voient leur prix diminuer de 10€ par mois à l'exception notable du forfait Carré 2H. Pour cet abonnement d'entrée de gamme, la baisse n'est que de 5€ par mois.

Bien conscient qu'il est impératif de fidéliser ses abonnés, notamment ceux dont la période d'engagement s'achève, SFR annonce que la nouvelle grille tarifaire s’appliquera également aux abonnés actuels sans réengagement.

On notera au passage que SFR ne segmente plus ses forfaits par la vitesse des débits. Ainsi, les forfaits Carré 2H et 24/24 jusqu'alors limités à la 3G+ (21 mbit/s théoriques) bénéficient désormais du "Dual Carrier", c'est à dire d'une vitesse théorique jusqu'à 42 Mbit/s pour les abonnés équipés d'un smartphone compatible et situés en zone couverte (60% de la population couverte fin 2012).

Gamme de forfaits mobiles Red de SFR
Du côté de la gamme Red (sans assistance téléphonique et sans engagement), signalons le lancement d'un nouveau forfait baptisé Red 24/24. Cette nouvelle offre cible les clients qui souhaitent bénéficier des appels illimités sans pour autant payer pour l'Internet mobile qu'ils n'utilisent pas ou peu.

Le forfait Red 24/24 comprend :
- les appels illimités vers les fixes et mobiles en France métropolitaine
- les appels illimités vers les fixes de 40 destinations (ajout des DOM dès le 4 février)
- les SMS/MMS illimités
- Internet mobile 3G+ avec 50Mo de data (puis 2€ par tranche de 50Mo dans la limite de 4 recharges par mois)

On note au passage 4 autres nouveautés pour Red. La première concerne la compatibilité du forfait Red 3Go avec le réseau Dual Carrier HSPDA+ de SFR. La seconde est liée à l'apparition d'une option de blocage du forfait Red SMS. Facturé 2€ par mois, ce service bloque les communications en cas de dépassement. La troisième évolution est la division par 4 du prix de la minute au-delà en cas de hors forfait sur la version non bloquée du forfait Red SMS. La minute hors forfait passe ainsi de 0.38€ à 0.10€.

La quatrième et dernière nouveauté n'est en revanche pas une bonne nouvelle puisqu'elle concerne la fin de la gratuité de l'adaptateur Femto, bien pratique pour les abonnés ne disposant pas d'une bonne couverture 3G à leur domicile. Le boitier Femto est toujours disponible pour les clients Red mais il est associé à des "frais de mise à disposition de 99€". La gratuité ne concerne donc plus que les abonnés aux formules Carrées.


"Le réseau avance, les prix reculent" : le nouveau slogan de SFR résume bien l'ajustement du discours de l'opérateur. S'il continue de communiquer sur la qualité de ses réseaux 3G et 4G, SFR n'a pas l'intention de laisser aux concurrents le monopole de la guerre des prix. Les différents ajustements menés par SFR ces derniers mois auraient permis à SFR de "bien terminer l'année 2012" selon Stéphane Roussel. Le PDG de l'opérateur estime pourtant que les prix sont tombés trop bas et que c'est "dangereux pour la filière, l’emploi et l’investissement". Confirmant que SFR n'est pas à vendre, Stéphane Roussel espère plutôt reconquérir le marché grâce à la 4G mais aussi en réduisant les coûts quitte à mutualiser certains "moyens techniques sur une partie du réseau". Un discours qui n'est pas sans rappeler celui de Xavier Niel qui aura d'ailleurs besoin d'un accord d'itinérance avec SFR pour exploiter pleinement la 4G LTE sur l'ensemble du territoire.




Ajoutez votre commentaire


Test ADSL et Fibre

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Lettre d'information