Multifibres : Orange est d'accord mais ne paiera pas


Ecrit par François Le Gall le mardi 13 octobre 2009 à 10h34

Multifibres : Orange est d'accord mais ne paiera pas

Défendant jusqu'ici le déploiement 'mono-fibre', France Télécom s'est finalement rangé derrière l'ARCEP soutenue par l'Autorité de la Concurrence.


Après des mois de lutte et de contreverse, Orange accepte finalement le principe de l’architecture multi-fibres pour le déploiement du très haut débit dans les zones très denses. Désavoué par l'Autorité de Régulation des Télécoms et par l'Autorité de la Concurrence, l'opérateur historique n'avait plus vraiment le choix.

Le changement de position d'Orange n'est pourtant pas forcément le "revers" que certains mettent en avant. En effet, selon le site spécialisé reseaux-telecoms.net, l'ARCEP aurait pris en compte les remarques de France Télécom lors de la consultation publique, concernant la répartition des coûts de câblage des immeubles entre opérateurs.

Initialement répartis entre tous les opérateurs, les coûts du multi-fibrage (plusieurs fibres par logement) seraient désormais à la seule charge de l'opérateur qui demande ce mode de déploiement. Traduction : si Orange est l'opérateur d'immeuble qui a obtenu la convention de la copropriété et qu'il déploie la fibre optique en mode "mono-fibre" (une seule fibre par logement), il n'est pas tenu de co-financer les travaux nécessaires pour l'installation de fibres supplémentaires dans le cas où un opérateur préférant le "multi-fibres" l'exige.

Selon Orange, le "multi-fibres" pouvait être jusqu'à 40% plus cher à installer. Selon l'ARCEP, la différence serait davantage de l'ordre de 5 à 15% par rapport au "mono-fibre". Bref, à défaut d'être convaincu par le "multi-fibres", Orange se console donc en sachant que les surcoûts seront entièrement à la charge de ses concurrents.


Le sujet de la fibre optique est particulièrement sensible. Les cadres opérationnels et juridiques encadrant le déploiement du FTTH influenceront durablement le marché des télécoms. En soutenant une architecture permettant aux opérateurs tiers de s’abstraire davantage des infrastructures de l’opérateur historique, l'ARCEP veut éviter le modèle du dégroupage de la boucle locale cuivre. La concurrence des prix et des services sur les offres de fibre optique devrait donc gagner en dynamisme.


Notre sélection de Box

SFR

Starter

Internet + Téléphone + TV
À partir de5€00
Bouygues

Bbox

Internet + Téléphone + TV
À partir de7€99
SFR

Freebox Mini 4K

Internet + Téléphone + TV
À partir de14€99
Comparez les Box Internet ou utilisez votre adresse postale

Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Carte de la fibre optique

Carte de la couverture fibre en France

Quelles sont les villes couvertes par la fibre optique d'Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom ?

La couverture fibre par ville

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.

Consultez notre politique de confidentialité des données