Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Swisscom lance massivement le G.fast, jusqu'à 500 Mbit/s sur les lignes téléphoniques



Ariase
Staff Ariase
Staff Ariase


Inscrit le: 03 Fév 2004
Messages: 1622
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Jeu 20 Oct 2016 - 11:15 Sujet du message: Swisscom lance massivement le G.fast, jusqu'à 500 Mbit/s sur les lignes téléphoniques Répondre en citant

C'est l'opérateur helvéte Swisscom qui est le 1er à déployer la technologie G.fast à l'échelle nationale, autorisant des débits de 500 Mbit par seconde sur des lignes cuivre classiques. Une première européenne qui laisse rêveur...

Le G.Fast (ou FTTdp pour Fiber To The Distribution Point, traduite par Fibre jusqu'au palier), est en fait une technologie hybride, qui mixe la fibre optique jusqu'au plus proche des logements, avec une terminaison par ligne de cuivre (ligne téléphonique), similaire au VDSL2 (sur des fréquences plus élevées).
Pour faire une comparaison, cela se rapproche aussi du FTTLa de SFR-Numericable, sauf que cette dernière technologie propose du câble coaxial sur la partie finale.
Swisscom a initié depuis septembre 2016 le déploiement du G.fast dans un premier temps sur des lignes couvertes en FTTS, avec la fibre optique arrivant jusqu’à environ 200 mètres des bâtiments. L'infrastructure cuivre existante est alors utilisée pour le reste du raccordement, mais dès 2017, l'opérateur helvète étendra le déploiement aux matériels et lignes du réseau FTTB (Fibre-to-the-Building), avec la fibre optique arrivant jusqu'au bâtiment.

Swisscom et Huawei partenaires pour le G.Fast suisse !
Cette annonce fait suite à 4 années de collaboration entre l'opérateur et l'équipementier chinois, avec pour Swisscom, environ 1,8 milliard de francs suisses (1,65 milliard d'euros) investis cette année sur ses infrastructures et ses matériels. Entre janvier et juin 2016, l'entreprise a raccordé plus de 3,3 millions de logements, entreprises et commerces au très haut débit, dont 2,2 millions avec des technologies en fibre optique.
Cette utilisation du G.fast permettra à moindre coût à Swisscom, de moderniser le haut débit fixe sur l'ensemble des communes suisses, pour atteindre d'ici 2020, 85% des ménages et commerces avec un débit de transmission de 100 Mbit/s au minimum ! Pour les lignes les plus courtes, les débits pourraient atteindre les 500 Mbit/s, la connexion dépendant de la longueur et de la qualité de la ligne, comme toujours pour les technologies xDSL.

Des tests d'utilisation de la technologie G.fast avaient déjà été effectués, notamment au Royaume-Uni avec Openreach en FTTB. Une technologie dont vous parlons depuis plusieurs années, comme en 2014 avec des expérimentations du FTTdp, autre nom du G.fast. Openreach devraient ouvrir ses premières connexions G.fast en novembre, visant à terme 140 000 logements et locaux professionnels d'ici mars 2017 et 10 millions d'ici fin 2020 !

Le G.fast/FTTdp, la solution miracle pour le THD français ?
Un sujet qui risque de relancer le débat déjà houleux sur l'extinction du cuivre en France. L'opérateur télécom Swisscom valide concrètement cette technologie G.Fast, décriée par les puristes du THD qui ne jurent que par la fibre optique, de bout en bout.
Une utopie qui fait souvent un très bel effet sur les dépliants ou les programmes politiques, mais qui se heurte à la dure réalité du terrain dans les zones rurales, sans aucune considération pratique sur la faisabilité financière et technique pour arriver à un pays en 100% fibre.
Plus pragmatique, voici un bel exemple d'un projet évoqué chez nous du bout des lèvres par les acteurs des télécoms. Pourtant, un avis favorable a été émis par un comité d'experts de la fibre et validé par l'ARCEP en mai 2015.

Pour conclure, il est clair qu'il n'existe pas une fibre optique mais une multitude de solutions basées sur la fibre optique : FTTH, FTTB, FTTLa, FTTS, FTTO... ou FTTdp, et donc G.fast ! Le déploiement du THD est un sujet majeur, qui concerne tous les pays européens, avec moins de difficultés quand le territoire est plus petit et les finances de l'état mieux garnies. Tout comme la montée en débit, la solution G.fast semble incontournable pour réduire rapidement les fractures numériques.
Nos voisins helvètes font depuis déjà de nombreuses années figure de très bon élève européen, avec des réseaux fixes et mobiles de qualité supérieure à ceux présents sur notre territoire.

Ainsi, le dernier rapport Akamai SOTI (State of the Internet) situe la Suisse en 5ème position mondiale avec un débit moyen Internet de 18,3 Mbit/s, là où la France se classe 48ème, avec 9,6 Mbit/s…
La Suisse se situe même en seconde position dans le très haut débit (>10 Mbit/s) selon le même rapport, avec une 46ème positon pour la France.

DSL+LTE Bonding : agrégation du fixe et du mobile
Si l'arrivée de la 4G fixe est d'ores et déjà annoncée par plusieurs opérateurs et industriels des télécoms français, Swisscom explore aussi une solution qui mixe les technologies, en combinant les réseaux fixes et mobiles avec du DSL+LTE Bonding.
Il s'agit de regrouper les bandes passantes sur le réseau fixe et mobile afin d'augmenter le débit Internet au domicile du client, jusqu’à 50 Mbit/s en tout. Cette solution est rendue possible par le récepteur Internet spécial pour téléphonie mobile 4G/LTE, l’«Internet-Booster». Ce dernier vient compléter la vitesse Internet de la ligne de cuivre(DSL) avec l’Internet mobile THD en 4G…
Une technologie qui pourrait faire la différence sur de nouvelles box Internet. La surprise du chef de la prochaine Freebox ?


» Test d'éligibilité Fibre optique et ADSL
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Jeu 20 Oct 2016 - 12:24 Sujet du message: Répondre en citant

Ariase a écrit:
C'est l'opérateur helvéte Swisscom qui est le 1er à déployer la technologie G.fast à l'échelle nationale, autorisant des débits de 500 Mbit par seconde sur des lignes cuivre classiques. Une première européenne qui laisse rêveur...

J'admire ces journalistes qui tentent de nous faire rêver à partir d'un sujet banal. Hélas je ne vois pas le merveilleux qui est censé se trouver ici Sad


Lorsque sur un site dédiés à l'internet l'on parle de "lignes cuivre classiques" l'on songe principalement à la boucle locale qui relie l'abonné au NRA dont il dépend, soit une longueur pouvant aller jusqu'à plusieurs Km : 500Mbps sur plusieurs Km serait réellement formidables par rapport à ce que l'on connaît . . . .

. . . . sauf qu'il n'en est rien, et les lois physiques de l'électricité n'ont pas (encore) été bouleversées, car il ne s'agit ici que des quelques mètres finaux des lignes classiques, totalement en accord avec ce que l'on sait sur les technologies xDSL : plus la ligne est courte, et plus le débit possible est élevé.



Ariase a écrit:
Pour conclure, il est clair qu'il n'existe pas une fibre optique mais une multitude de solutions basées sur la fibre optique : FTTH, FTTB, FTTLa, FTTS, FTTO... ou FTTdp, et donc G.fast !

Ce qui est clair, c'est que tous les accès à internet reposent sur la fibre optique, qu'elle s'arrête au NRA, ou à un relais 4G-LTE, ou alimente la station de base d'un réseau de satellites, etc... Exclamation . . . .
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patounet1
Je participe
Je participe


Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 265
Localisation: Ariège

MessagePosté le: Dim 19 Fév 2017 - 12:34 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Je me situe en zone rurale, zone de montagne.
Je continue à me demander pourquoi on veut faire compliqué ?
Pourquoi ne pas procéder par étapes, en améliorant à chaque fois le confort des internautes : Après avoir fibré les répartiteurs, fibrer les sous-répartiteurs, et les sous-sous-répartiteurs, puis au final (dans bien des années) amener la fibre au logement, après, peut être, une solution intermédiaire comme le "G.Fast".

et pourquoi on se met des bâtons dans les roues ?
Pourquoi vouloir à tout prix enterrer la fibre, même si ça présente beaucoup d'avantage, ça retarde le déploiement en zone rurale où les distances (le coût d'installation) sont importantes par rapport au nombre de prise téléphonique.
_________________
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Dim 19 Fév 2017 - 15:29 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Patounet,
Patounet1 a écrit:
Pourquoi vouloir à tout prix enterrer la fibre, même si ça présente beaucoup d'avantage, ça retarde le déploiement en zone rurale où les distances (le coût d'installation) sont importantes par rapport au nombre de prise téléphonique.

Faut-il regarder le coût de l'investissement sur le court terme ou sur le long terme ?

Les lignes téléphoniques ont été mises en place avec des vues à court terme : résultat, lorsqu'il s'agit de modifier le réseau (évolution technologique) l'on se retrouve dans la situation de départ, obligés de tout mettre place.

Cependant certaines sections du réseau ont été placées sous fourreaux : l'évolution de ces sections ou leur renforcement se limite à tirer les nouvelles lignes selon les besoins ; ainsi l'effort initial plus important simplifie la maintenance utltérieure.

Tu peux t'en faire une idée par ton installation électrique intérieure : si elle est sous gaines suffisamment larges, tu peux y apporter quelques modifications ou renforcement sans gros travaux Smile


Quant aux zones montagneuses où les rochers prédominent ou forment barrage, c'est la solution radio qui sera la mieux indiquée par des faisceaux individuels si nécessaire.


Autre cause indirecte de ces enterrements en général : le code de l'environnement qui vise à assurer une qualité du cadre de vie (d'où ces multiples chantiers enfouissant les réseaux urbains EDF-téléphone).


Que veux-tu : dans un monde jacobin, la règle vient d'en haut, est unique et doit s'appliquer partout .... Mad
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patounet1
Je participe
Je participe


Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 265
Localisation: Ariège

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2017 - 00:24 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Tu dis :
Citation:
Faut-il regarder le coût de l'investissement sur le court terme ou sur le long terme

Le problème ce sont les termes " court et long " , disons que sur le court il n'est pas impossible que mon fils ou plus probablement mon petit-fils disposent d'un accès internet à haut débit Shocked, sur le long, je crains que mon village n'existe plus, ou qu’entre-temps le soleil ai absorbé la terre (dans quelque milliard d'années).Crying or Very sad



Citation:
Cependant certaines sections du réseau ont été placées sous fourreaux : l'évolution de ces sections ou leur renforcement se limite à tirer les nouvelles lignes selon les besoins ; ainsi l'effort initial plus important simplifie la maintenance utltérieure.

Il me semble qu'il et aussi facile d'intervenir sur des lignes aériennes que sur des lignes enterrées, voire plus facile ! D'autant que la fibre optique insensible aux perturbations électriques, peut s'installer sur des poteaux électriques, ou des supports de lampadaires.
_________________
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
   Index -> Internet fixe (ADSL, fibre optique...) -> Réseaux xDSL / câble / Fibre


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


phpBB © 2001, 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com