Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

projet augmentation débit (chg NRA ou wif i) gpe résidentiel



maryau
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Sam 28 Sep 2013 - 22:47 Sujet du message: projet augmentation débit (chg NRA ou wif i) gpe résidentiel Répondre en citant

Bonjour à tous,
En voyant les propositions existantes de pont wifi et autres, je (et mes voisins) sommes intéressés dans une augmentation de débit.
Néanmoins nous ne sommes pas expert des réseaux et c'est un peu l'aventure pour se sortir du désert numérique.

Actuellement, nous avons en moyenne 1 Mb/s en ADSL, à cause d'une part d'un NRA trop lointain (5,5km) et d'autre part d'une saturation sur le cuivre principal (lié à la construction d'une 20taine résidence non prévu dans les plans initiaux du village).

La solution : il y a un NRA à 1,5km qui fournit du haut débit jusqu'à 100-150m de chez nous (la mairie du village) et en ligne de vue directe via les toits.

La fibre est prévue pour dans 3 ans, mais comme nous sommes en location cela n'est guère intéressant (une chose à retenir avant de prendre une location, vérifier son éligibilité...)


Nous sommes à la recherche du concept le plus abordable.
Dans un 1er temps nous allons créer une association pour cela.

Ensuite nos objectifs seraient :
1. réussir à pousser Orange à rallonger de 100m les raccordement du NRA proche (avec encore 300 places)
Cette solution serait pour nous la plus intéressante (conservation des abonnements, pas de création de nouvelle ligne FT)
nous avons signature des résidents, accord de principe de la mairie selon les coûts.
En tant qu'association nous espérons demander un devis à Orange :
La question : quelle serait le prix d'un tel projet (certains nous ont dit 100 000€, mais cela me parait plus correspondre à la construction d'un nouvel NRA)? Si les cables cuivre peuvent être laissé, il suffirait juste changer le sens d'une ligne sur une toute petite section.
Est-ce abordable? techniquement rapide? Est-ce que contribution mairie + résident peut aider?

2. En cas de projet non abordable (à mon avis >10 000€).
Créer un pont wifi via la mairie.
Théoriquement faisable.
- La première idée était d'avoir un devis d'un professionnel pour une vingtaine de maison. (si vous avez des adresse de professionnels pouvant intervenir dans la Somme.) La société noodo nous a répondu que du pont wifi serait instable et qu'il fallait priviliger du laser ou du cablage (ce qui couterait dans les 30 000€).
- L'autre concept était donc de réduire les installations pour rester du privatif et ne pas demander à une antenne de transmettre 13x 16 mb/s)

j'ai lu alors des réalisations comme oxalate décrit, mais en 2013 il y a eu probablement des changements (du POE au lieu du coaxial).
L'idée serait :
ouverture de 3 lignes Orange (au nom des particuliers si possible) au niveau de la mairie.
Regroupement au niveau d'un coupleur (7 commutateurs?)
Transmission via du POE à une antenne sur un mat (déjà existant voire petite prolongation) (Nanostation M5 probablement excessif au vu d'une distance de 200m au max).
Réception via mat des antennes télé en y plaçant des antennes (donc 3)
Transmisssion via POE (ou coaxial, en théorie câblage satellite déjà monté)
Réception finale (box du particulier - puis reste classique).
Éventuel partage wifi via box aux voisins proches (j'ai vu que cela pouvait poser des problèmes légaux d'après oxalate).
Matériel pour le montage des antennes : location d'une nacelle, perceuse percutions pour les trous si absence de gaine, platre pour colmater.

Est faisable? Mon estimation mettait un projet de ce type à environ 1500€ d'installation. Y-a-t-il mieux (3 couples d'antennes)? Quel matériel le plus adapté sur chaque étape (antenne assez simple à configurer si possible)?
Avec un mini-projet comme celui-ci peut-on rajouter facilement quelques lignes? (en sachant que pour le 20 résidences, il me faut une société extérieure, car cela sera trop lourd en installation et en entretien pour un amateur comme moi).

Je vous remercie pour l'attention et l'aide que vous pourrez donner à ce projet, qui j'espère pourra aboutir.
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Dim 29 Sep 2013 - 17:20 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Maryau, et Bienvenue sur Ariase Smile
maryau a écrit:
Actuellement, nous avons en moyenne 1 Mb/s en ADSL, à cause d'une part d'un NRA trop lointain (5,5km) et ... non prévu dans les plans initiaux du village).
Tout est dit ... et l'on n'y peut rien changer Crying or Very sad

Citation:
La solution : il y a un NRA à 1,5km qui fournit du haut débit jusqu'à 100-150m de chez nous (la mairie du village) et en ligne de vue directe via les toits.
Ici c'est un peu plus complexe : il faudrait tenir compte de la répartition spatiale des points à alimenter ...

Citation:
Nous sommes à la recherche du concept le plus abordable.
Deux voies à priori :

- renforcer le réseau existant, soit en passant à la fibre pour tous dès maintenant (FTTH) Embarassed), soit via un NRA-med (pas donné!)

- se rapprocher du NRA pour y prendre son accès ADSL, et s'y connecter en WiFi.

Citation:
Dans un 1er temps nous allons créer une association pour cela.
Mais avant cela, ne serait-il pas préférable de déjà effectuer une étude plus poussée des solutions possibles.
Car si la constitution en association n'était pas nécessaire, ne serait-ce pas se compliquer inutilement le problème ?

Citation:
Ensuite nos objectifs seraient :
1. réussir à pousser Orange à rallonger de 100m les raccordement du NRA proche (avec encore 300 places)
Cette solution serait pour nous la plus intéressante (conservation des abonnements, pas de création de nouvelle ligne FT)
Hélas, les plans de câblage ne répondent pas à cette vue simpliste ; ils comportent parfois des bizarreries qui ont la vie dure.

Par ailleurs, l'opération envisagée obligerait au "déménagement" des lignes concernées, voire des contrats existants dessus actuellement!

En effet, le numéro d'une ligne dépend de sa position géographique, et donc du NRA auquel elle est rattachée.

Un seul cas de changement de NRA a pu être trouvé, et encore il s'agissait d'un cas très particulier dans lequel le réseau se trouvait restructuré.

Donc cette voie est vouée à l'échec (au vu des retours lus jusqu'à présent)

Citation:
nous avons signature des résidents, accord de principe de la mairie selon les coûts.
C'est un piston qu'il faudrait (c'est lui qui fait marcher la machine Wink), mais il devra être au plus haut point hiérarchique Sad

Citation:
En tant qu'association nous espérons demander un devis à Orange : ...
Effectivement, il est possible d'user de la voie professionnelle pour obtenir le haut-débit voire le très haut débit, une association pouvant agir dans la cour des grands .... mais encore faudra-t-il avoir les épaules assez larges pour en supporter les coûts Confused

Citation:
... Est-ce que contribution mairie + résident peut aider?
L'avantage d'une association est qu'elle peut obtenir des subventions à titre d'aide, ce à quoi un simple citoyen ne peut prétendre Confused

Citation:
Créer un pont wifi via la mairie.
Théoriquement faisable.
Un pont WiFi est toujours possible !
Sa limite est le coût que l'on accepte d'y consacrer (quand p.ex. des relais intermédiaires autonomes deviennent nécessaires).

Citation:
- La première idée était d'avoir un devis d'un professionnel pour une vingtaine de maison.
Wibox, Alsatis ....

Cette solution amène à se désintéresser du réseau, et payer sa maintenance au prix fort.
Rien à voir avec des personnes compétentes sur place, à même de parer à une antenne paresseuse!

Dans cette optique, je verrais plutôt un rapprochement auprès d'associations gérant leur propre réseau.

Citation:
- L'autre concept était donc de réduire les installations pour rester du privatif et ne pas demander à une antenne de transmettre 13x 16 mb/s)
13 x 16 mb/s = 208Mbps, c'est à la portée d'une nanoM5 Very Happy (potentiellement capable de 300Mbps ... à confirmer en pratique!)


Toutefois ici l'architecture serait à étudier plus finement:

      1. * doit-on se contenter des 16Mbps disponibles à 100m, ou vaudrait-il mieux aller chercher jusqu'à 20Mbps un peu plus loin ?

      2. * utilisera-t-on une seule antenne de base, sachant que le débit est mutualisé, et qu'en pointe il serait à diviser par le nombre d'utilisateurs ?

      3. * comment organise-t-on le partage : chacun aura son propre accès ADSL distant, et on lui permettra d'utiliser le pont pour s'y connecter, ou fera-t-on un pool de l'ensemble, à répartir au mieux ?

      4. * et toute autre question qui pourra se poser (identification, TV, ...)!....

Citation:
j'ai lu alors des réalisations comme oxalate décrit, mais en 2013 il y a eu probablement des changements (du POE au lieu du coaxial).
Effectivement, c'était un pionnier Smile

Actuellement, tu prends une antenne, tu branches, tu vérifies quelques paramètres, et généralement ça roule ... Very Happy

Citation:
L'idée serait :
ouverture de 3 lignes Orange (au nom des particuliers si possible) au niveau de la mairie.
Donc 3 passerelles, pour un total de 50Mbps environ (mais 3x16Mbps à la base)

Citation:
Regroupement au niveau d'un coupleur (7 commutateurs?)
Toute première question : sera-ce un pool commun, ou chaque accès aura-t-il son groupe de clients ?

Pour le regroupement, un simple switch suffit ; mais si l'on regroupe en un pool, un routeur multiwan pourrait assurer le failover.

Citation:
Transmission via du POE à une antenne sur un mat (déjà existant voire petite prolongation) (Nanostation M5 probablement excessif au vu d'une distance de 200m au max).
Différents modèles existent ; toutefois l'angle d'ouverture devrait recouvrir la zone cliente Confused

Citation:
Réception via mat des antennes télé en y plaçant des antennes (donc 3)
Ici cela dépend du nombre de clients et de leur répartition. 2 exemples :
- pavillons : chacun aura son antenne sur le toit pour se connecter.
- ensemble immobilier en barre : une seule antenne sera suivie par un switch qui alimentera chacun des appartements.

Citation:
Réception finale (box du particulier - puis reste classique).
Pas de box ici !

Un simple modem se trouvera aux arrivées des câbles FT (donc 3), raccordés à un routeur multiwan relié à l'antenne de base ;
Côté client, l'accès au web est disponible à la sortie de l'antenne ou du switch.

Citation:
Éventuel partage wifi via box aux voisins proches (j'ai vu que cela pouvait poser des problèmes légaux d'après oxalate).
Le problème est celui de l'utilisation de l'accès, ou plus exactement de l'identification de l'utilisateur.

Si l'accès ADSL est individuel, son utilisation est de la responsabilité du titulaire de l'abonnement ; si ton voisin est un terroriste et profite de ton accès pour se livrer à son activité préférée, c'est toi qui trinquera à l'arrivée des problèmes éventuels, puisque c'est sous ton IP qu'il aura agi Confused

Par ailleurs, si tu profites de ton accès pour toucher rémunération, le FAI pourra te demander sa part sur son manque à gagner.

D'où avantage à ce que chacun ait son propre accès ADSL (même si un pont unique doit les acheminer).

L'autre solution réside dans l'association : elle est titulaire des contrats, et donc ses membres peuvent librement utiliser la connexion (dans les limites du règlement intérieur).
Si un loustic dérape, c'est l'association qui trinque, et probablement va-t'elle l'exclure de son sein Confused


Tu vois d'ici le schéma : une pièce de la mairie devient salle technique, avec près d'une vingtaine de lignes ADSL et autant de modems ....

Citation:
Matériel pour le montage des antennes : location d'une nacelle, perceuse percutions pour les trous si absence de gaine, platre pour colmater.
Je suppose que ce serait pour l'antenne côté mairie ?

Pour le côté client, il serait bon de les faire participer et de faire vivre cette communauté, chacun installant son antenne éventuellement avec l'aide de son voisin.

Citation:
Est faisable?
Oui bien sûr Smile
Mais le plus délicat me semble être l'architecture de l'ensemble (interactions entre les antennes), organisation du réseau afin d'assurer sécurité de tous et de chacun.

Citation:
Quel matériel le plus adapté sur chaque étape (antenne assez simple à configurer si possible)?
Les nanostations bénéficient d'une interface détaillée et d'un wiki.

Au pire, une double antenne serait à prévoir, l'une pour le lien avec la base (mairie), l'autre pour "arroser" l'habitation du client (ce qui supprime la nécessité de la liaison descendante) ; ou encore une liaison en CPL (en utilisant l'installation électrique du grenier).

Citation:
Avec un mini-projet comme celui-ci peut-on rajouter facilement quelques lignes?
C'est à prendre en compte dès le départ :
- soit il s'agit des accès ADSL : dans ce cas les antennes de base devront pouvoir acheminer le trafic supplémentaire ;
- soit il s'agit de clients : leur raccordement devrait être facile (antenne individuelle), et ne pas impacter le débit disponible.

Citation:
(en sachant que pour le 20 résidences, il me faut une société extérieure, car cela sera trop lourd en installation et en entretien pour un amateur comme moi).
Là se pose la question du schéma que tu adoptes :
- soit FAI à part entière (ce que ni Wibox ni autres FAI ne font pas), et dans ce cas ce sera lourd, que tu le fasses toi-même, ou que tu fasses appel à un intervenant externe.
- soit FAI à minima : dans ce cas tu n'interviens qu'occasionnellement chez tes clients, ne te chargeant principalement que de la station mairie.



Pour aller un peu plus loin dans la sécurisation (juridique) : ton projet peut s'envisager selon 2 modalités extrêmes:

Idea un espace de la mairie se trouve consacré aux accès ADSL (peut-être au travers d'une association, ceci afin de simplifier la gestion côté mairie) ; à raison d'autant de lignes téléphoniques que de clients.

Ainsi chaque client est clairement identifié par son adresse IP.

Ainsi le cas échéant chaque client peut bénéficier de services TV-IP (selon les dégroupages du NRA)

Idea une autre approche serait celle adoptée par Fredoche, qui consiste à louer un accès professionnel (de 30Mbps dans son cas), lequel comporte également un certain nombre d'adresses IP et te décharge de l'identification des utilisateurs connectés. (si tu ne crains pas le vertige, quelques liens iconographiques ICI)
Dans cette configuration, pas de service TV-IP possible (seulement de la vidéo) Sad
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maryau
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Dim 29 Sep 2013 - 22:40 Sujet du message: Répondre en citant

Merci Prououou pour ton analyse de ce projet

Pour poursuivre la réflexion.
Citation:

- renforcer le réseau existant, soit en passant à la fibre pour tous dès maintenant (FTTH) Embarassed), soit via un NRA-med (pas donné!)


Pour ces options idéales pour tout le village, c'est les délais qui gênent.
Le projet fibre est en cours de déploiement et devrait arriver pour 2016. On pâtit d'un refus d'investissement dans NRA, il y a plusieurs années.

La voie de gagner quelques m de NRA
Citation:

- Donc cette voie est vouée à l'échec (au vu des retours lus jusqu'à présent)

Snif... C'était ce que je craignais et commencer à appréhender.
On verra ce qu'Orange propose.

Concernant le projet large. A réfléchir, j'ai peur de la prise de risque (si ça merde, pour ma pomme) ; de plus l'investissement de chacun (temps perso et financier) est variable. Il faudrait sonder le besoin derrière.

Pour le détail du projet wifi (ce qui semble le plus viable)
Citation:

[*]* doit-on se contenter des 16Mbps disponibles à 100m, ou vaudrait-il mieux aller chercher jusqu'à 20Mbps un peu plus loin ?

Les 20Mbps à 1,5km me pose 2 problèmes : la visibilité, avoir un point d'accès, la distance qui nécessite d'augmenter la puissance de l'antenne (avec risque de dépasser la limite légale).
Donc 16Mbps par ligne, cela me semble largement suffisant.

Citation:

[*]* utilisera-t-on une seule antenne de base, sachant que le débit est mutualisé, et qu'en pointe il serait à diviser par le nombre d'utilisateurs ?
[*]* comment organise-t-on le partage : chacun aura son propre accès ADSL distant, et on lui permettra d'utiliser le pont pour s'y connecter, ou fera-t-on un pool de l'ensemble, à répartir au mieux ?

2 options effectivement : mutualisation du matos : dans ce cadre l'option gestion associative peut plaire.
ou gestion 1 ligne par personne.
Je penche sur 1 ligne par personne, car location = risque de départ : si c'est la maison où l'antenne de bloc est reliée, ça peut poser problème.

Citation:

Actuellement, tu prends une antenne, tu branches, tu vérifies quelques paramètres, et généralement ça roule ... Very Happy

ça me rassure, j'étais un peu inquiet sur la config d'un tel système

Citation:
]Toute première question : sera-ce un pool commun, ou chaque accès aura-t-il son groupe de clients ?

Ca revient un peu à l'idée de mutualisation ou non. Si associatif, un concept du oui; si privatif un concept du non.

Citation:
Différents modèles existent ; toutefois l'angle d'ouverture devrait recouvrir la zone cliente Confused

L'angle à couvrir : 20-30° max.

Citation:
Ici cela dépend du nombre de clients et de leur répartition. 2 exemples :
- pavillons : chacun aura son antenne sur le toit pour se connecter.
- ensemble immobilier en barre : une seule antenne sera suivie par un switch qui alimentera chacun des appartements.

Ok. ici cela fera un mélange (série de 3 le plus souvent, voire isolé. Je suppose que le switch est plus facile (mais nécessite des trous de grenier en grenier).

Citation:
Pas de box ici ! Un simple modem se trouvera aux arrivées des câbles FT (donc 3), raccordés à un routeur multiwan relié à l'antenne de base

utiliser les box des abonnés ne permettrait-il pas d'économiser les modems?

partage d'une ligne.
Ok, si on reste du privatif, chacun sera responsable de sa ligne (si quelqu'un partage d'autant plus avec participation financière à ses risques et péril).

Associatif : là encore le montage parait plus propre (avec potentiellement encore plus de débit 50Mb partagé>16 séparé), mais je crains clairement un associatif à sens unique, en tant qu'initiateur du projet (je garde l'idée en tête selon les coûts)

;
Côté client, l'accès au web est disponible à la sortie de l'antenne ou du switch.

Citation:
[size=11]Éventuel partage wifi via box aux voisins proches (j'ai vu que cela pouvait poser des problèmes légaux d'après oxalate).
[/size]Le problème est celui de l'utilisation de l'accès, ou plus exactement de l'identification de l'utilisateur.

Citation:
[size=11]Matériel pour le montage des antennes : location d'une nacelle, perceuse percutions pour les trous si absence de gaine, platre pour colmater.
[/size]Je suppose que ce serait pour l'antenne côté mairie ?
Pour le côté client, il serait bon de les faire participer et de faire vivre cette communauté, chacun installant son antenne éventuellement avec l'aide de son voisin
[/quote]
j'avoue avoir pensé pour les 3 maisons (avec frais partagé et entraide logique). Pour la mairie, je crains devoir demandé une facture d'antenniste pour se protéger d'un couac.

Citation:

Citation:
Est faisable?
Oui bien sûr Smile

Cool!

Citation:

Mais le plus délicat me semble être l'architecture de l'ensemble (interactions entre les antennes), organisation du réseau afin d'assurer sécurité de tous et de chacun.

Un peu perdu là. Le risque serait de prendre le réseau de son voisin car une seule antenne émettrice?
L'antenne émettrice envoie-t-elle 3 signaux distinct ou qu'un seul (d'où un problème si on n'a pas mutualisé).


Citation:

Au pire, une double antenne serait à prévoir, l'une pour le lien avec la base (mairie), l'autre pour "arroser" l'habitation du client (ce qui supprime la nécessité de la liaison descendante) ; ou encore une liaison en CPL (en utilisant l'installation électrique du grenier).

La deuxième antenne correspondrait à quel type de matos?
C'est vrai qu'un accès au net dans le grenier n'est pas finalisé pour descendre 2 étages.
Pour le descendant cette option parait intéressante (wifi en sortie de switch ou d'antenne). Du coaxial prévu pour le satellite descend normalement du grenier vers plusieurs pièces de la maison. Est-ce que c'est utilisable? (adaptateut coaxial-ethenet). Refaire du filaire des les maisons a le refus du proprio (dalle de béton et pas de gaine).
Le concept double antenne est surement le plus simple. Sinon des plugs (faut voir les matériels nécessaires et les couts)
Dans mon idée box, c'était elle qui jouait au plug ou au wifi (avec un modem simple en réception) (sinon j'en fais quoi dans les packs individuels?)

Citation:

Citation:
[size=7]Avec un mini-projet comme celui-ci peut-on rajouter facilement quelques lignes?
C'est à prendre en compte dès le départ :
- soit il s'agit des accès ADSL : dans ce cas les antennes de base devront pouvoir acheminer le trafic supplémentaire ;
- soit il s'agit de clients : leur raccordement devrait être facile (antenne individuelle), et ne pas impacter le débit disponible.
[/size]
Ok repayer une ligne, et double antennes réceptrices pour une nouvelle demande.
En partant sur la nanostation 13x16 me parait largement suffisant.

Citation:
Là se pose la question du schéma que tu adoptes :
- soit FAI à part entière (ce que ni Wibox ni autres FAI ne font pas), et dans ce cas ce sera lourd, que tu le fasses toi-même, ou que tu fasses appel à un intervenant externe.
- soit FAI à minima : dans ce cas tu n'interviens qu'occasionnellement chez tes clients, ne te chargeant principalement que de la station mairie.

Ne connaissant des FAI à minima, j'avoue ne pas m'être posé la question.

Citation:

Pour aller un peu plus loin dans la sécurisation (juridique) : ton projet peut s'envisager selon 2 modalités extrêmes:

Idea un espace de la mairie se trouve consacré aux accès ADSL (peut-être au travers d'une association, ceci afin de simplifier la gestion côté mairie) ; à raison d'autant de lignes téléphoniques que de clients.

Ainsi chaque client est clairement identifié par son adresse IP.

Ainsi le cas échéant chaque client peut bénéficier de services TV-IP (selon les dégroupages du NRA)

C'est le concept que j'avais le plus en tête (car probablement ne modifiant le moins la structure habituelle). L'association ne gérerait effectivement que le pont wifi et non les abonnements et les IP. Dans l'autre cas, l'assos devient presque une sorte de FAI (certes intermédiaire).

Le NRA est dégroupé.
Question technique, comment se récupérerait le signal télé? box télé de l'abonnement+plug? décodeur wifi à acheter qui récupèrerait le signal.
(revient le concept de séparation des données reçus. ne pas récupérer l'abo du voisin)

Citation:

Idea ftopic18780.html]autre approche serait celle adoptée par Fredoche, qui consiste à louer un accès professionnel (de 30Mbps dans son cas), lequel comporte également un certain nombre d'adresses IP et te décharge de l'identification des utilisateurs connectés. (si tu ne crains pas le vertige, quelques liens iconographiques ICI)
Dans cette configuration, pas de service TV-IP possible (seulement de la vidéo) Sad
Crying or Very sad Sad Sad Sad Question
[/quote]

Je crains un plus complexe et nécessite une structure associative plus forte (récupérer l'argent mensuellement pour les abo, etc...).
De plus pour certains habitants, la télé HD est l'élément clef.


Encore merci pour la réflexion, j'y vois déjà plus clair.
Je vais essayer de me faire ma liste de course.

Sur les deux concept wifi (communautaire partagé ou individuels), d'après ce que tu me dis, je pense que l'individuel correspond plus à nos besoins.
Location et mouvement (arrêt/nouvelle ligne), télé hd

je reviendrait avec une proposition plus concrète pour essayer de mettre un devis là-dessus.
rapidement sur le privatif :
en commun :
mairie : 1 antenne 100€
antenniste mairie : 800€? (peut éventuellement être payé par la mairie ou subvention, voire négocier pour s'en passer)
location nacelle 450€

pour chaque ligne
les modems : 20€
une antenne M5 : 100€. (si switch 50€)
cablages : POE / RJ45 ou antenne-wifi relai : 50€
ouverture ligne FT : 100€ (peut espérer regrouper les frais tech?)
soit 270-300€/hab + frais commun de 1350€

Pour 3 : 2250€?
Pour 10 : 4350€
Au delà, surcoût lié à la quantité total de débit, risque de refus mairie (prendre une salle entière)

Autre question;
au delà de 7, on m'a parlé de coupleur pro cher (4000€) sur le point d'accès.
On m'a aussi parlé d'instabilité d'une transmission wifi (à quel point, cela pourrait poser problème, net/télé, orage?)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Lun 30 Sep 2013 - 20:47 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Maryau,
maryau a écrit:
Les 20Mbps à 1,5km me pose 2 problèmes : la visibilité, avoir un point d'accès, ...
Ces questions se posent à chaque fois, quelle que soit la distance.

Dans ton hypothèse actuelle, tous les logements ont-il vue sur la mairie, ou sur l'église ou le chateau d'eau (lieux où la mairie "a un pied") ?

Citation:
... la distance qui nécessite d'augmenter la puissance de l'antenne (avec risque de dépasser la limite légale).
Tiens, tu me rappelles mes débuts ... Laughing

Il faut se souvenir qu'une onde se propage à l'infini ( parles-en avec les astronomes qui observent le "big-bang" ) Surprised

En fait, la portée dépend de la sensibilité de l'antenne réceptrice (lectures) (tu vois quelques étoiles à l'oeil nu, tu en imagines des milliers avec des jumelles, et bien davantage avec un télescope !! )

Citation:
Donc 16Mbps par ligne, cela me semble largement suffisant.
Ok pour une ligne individualisée!
Mais si ta ligne fait partie d'un pool, il faudra (ouvrir) moins de lignes plus rapides pour obtenir un débit donné.

Citation:
... 2 options effectivement : mutualisation du matos : dans ce cadre l'option gestion associative peut plaire.
ou gestion 1 ligne par personne.
Je penche sur 1 ligne par personne, car location = risque de départ : si c'est la maison où l'antenne de bloc est reliée, ça peut poser problème.
Côté utilisation, il serait préférable de prévoir une antenne par client : cela simplifie l'organisation générale, et évite les dépendances de voisinage.
L'antenne peut être sur le toit, ou derrière la vitre d'une fenêtre (d'où le choix de l'antenne de base en conséquence: visibilité).

Côté antenne de base, 1 ligne par client amène à imaginer une étagère avec ses 20 modems alignés, ou une armoire pour les contenir à l'abri des regards ...
À la limite, il faudrait envisager un local technique, peut-être commun avec le logeur (mairie) ...

Citation:
Citation:
Actuellement, tu prends une antenne, tu branches, tu vérifies quelques paramètres, et généralement ça roule ... Very Happy
ça me rassure, j'étais un peu inquiet sur la config d'un tel système
Si tu souhaites apprivoiser la bête, tu pourrais peut-être t'en procurer une Wink leboncoin en propose à moitié prix (ce n'est pas exactement le modèle qui conviendrait ici, et 4 c'est 3 de trop! ... mais pour se faire la main et sniffer l'entourage ce peut être une idée)
Quoique ... pour une seule ligne elles pourraient convenir Wink

Citation:
Citation:
Différents modèles existent ; toutefois l'angle d'ouverture devrait recouvrir la zone cliente Confused

L'angle à couvrir : 20-30° max.
On est limite pour l'angle : une étude plus précise sera nécessaire pour déterminer si l'on utilisera 2 antennes de base, ou une antenne sectorielle, ou la bande des 2.4GHz, ou encore un relais ?

Citation:
utiliser les box des abonnés ne permettrait-il pas d'économiser les modems?
Oui, bien sûr!
mais en cas d'avarie, vandalisme, le client aura la box à payer à son FAI Sad

De plus, avec un modem (ad-hoc) ou une 9box, il est possible d'ajuster son débit, ce que ne permettent pas toutes les box.

Citation:
Associatif : là encore le montage parait plus propre (avec potentiellement encore plus de débit 50Mb partagé>16 séparé), mais je crains clairement un associatif à sens unique, en tant qu'initiateur du projet (je garde l'idée en tête selon les coûts)
C'est là qu'il faut rendre les clients "demandeurs", et prévoir une fermeture du robinet en cas d'impayé.
L'asso devra disposer d'une réserve financière pour faire face à ce type de situation, ou du moins voir à moyen terme.

Citation:
Pour la mairie, je crains devoir demandé une facture d'antenniste pour se protéger d'un couac.
Cela dépend des possibilités de pose de l'antenne.
S'il se trouve une ouverture accessible de l'intérieur, il y aurait juste à camoufler l'antenne au mieux.

Citation:
Citation:
Mais le plus délicat me semble être l'architecture de l'ensemble (interactions entre les antennes), organisation du réseau afin d'assurer sécurité de tous et de chacun.
Un peu perdu là. Le risque serait de prendre le réseau de son voisin car une seule antenne émettrice?
L'antenne émettrice envoie-t-elle 3 signaux distinct ou qu'un seul (d'où un problème si on n'a pas mutualisé).
Ici ce n'est que du routage !
Tu es dans une situation semblable à la collecte d'un NRA par où passent aussi bien tes paquets que ceux de ta voisine, et pourtant tu ne peux pas aller sur le réseau de ta voisine ni utiliser sa connexion Exclamation

Je n'ai pas approfondi la question, mais au pire un routeur pourrait gérer les aiguillages.

Resterait alors la question de l'accès du client à sa box (mais ce me semble être un faux problème)

Citation:
Du coaxial prévu pour le satellite descend normalement du grenier vers plusieurs pièces de la maison. Est-ce que c'est utilisable? (adaptateut coaxial-ethenet). Refaire du filaire des les maisons a le refus du proprio (dalle de béton et pas de gaine).
La dalle de béton exclut le WiFi pour la descente Sad

Soit le Wifi arrivera direct dans la pièce par la fenêtre (ou une antenne posée dans l'angle de la fenêtre), soit le coaxial sera utilisé en CPL : dans ce cas il faudra "bricoler" 2 adaptateurs CPL pour que ça fonctionne.
... aussi serait-il préférable que l'antenne soit à proximité immédiate de l'utilisation!

Citation:
Ne connaissant des FAI à minima, j'avoue ne pas m'être posé la question.
En fait tu ne connais qu'eux : Free, SFR, etc...
On te vend un forfait, on te livre une box, et tu te débrouilles ... Confused

Si t'as un souci, tu viens sur un forum quand tu es lassé par les hot-lines aux pays plus chauds !

Citation:
C'est le concept que j'avais le plus en tête (car probablement ne modifiant le moins la structure habituelle).
C'est celui qui vient à l'esprit naturellement.
En toute logique, tu commences par résoudre ton cas, puis tu files ta recette aux voisins (pour qu'ils la reproduisent à l'identique).

Citation:
L'association ne gérerait effectivement que le pont wifi et non les abonnements et les IP.
À la limite, l'association serait même inutile : tu pourrais sous-louer ton pont!

Citation:
Dans l'autre cas, l'assos devient presque une sorte de FAI (certes intermédiaire).
C'est un FAI à part entière, qui se déclare à l'ARCEP, et qui gère ses abonnements, tant clients que fournisseur. Si le fournisseur fournit également les IP il n'y aura pas à archiver les connexions.

Citation:
Le NRA est dégroupé.
... donc choix du FAI pour ses services TV => implique lignes individuelles Confused

Citation:
Question technique, comment se récupérerait le signal télé?
Tout comme les autres datas de l'abonné, qu'il enverra sur le décodeur fourni par le FAI !

Citation:
(revient le concept de séparation des données reçus. ne pas récupérer l'abo du voisin)
se résout par le routage des paquets qui doivent parvenir à son destinataire.

Citation:
Citation:
Idea ... autre approche serait celle adoptée par Fredoche, ...
Crying or Very sad Sad Sad Sad Question

Je crains un plus complexe et nécessite une structure associative plus forte (récupérer l'argent mensuellement pour les abo, etc...).
De plus pour certains habitants, la télé HD est l'élément clef.
Pour la TV-HD, il existe les solutions TV-sat ou TNT (si elle passe).

Mais si l'on est attaché aux chaines d'un FAI particulier, une ligne dédiée reste nécessaire.

Citation:
... j'y vois déjà plus clair.
Je vais essayer de me faire ma liste de course.
Cela me semble prématuré Exclamation
... les liaisons jusqu'aux PC clients n'ont pas encore été déterminées !

Citation:
Sur les deux concept wifi (communautaire partagé ou individuels), d'après ce que tu me dis, je pense que l'individuel correspond plus à nos besoins.
Location et mouvement (arrêt/nouvelle ligne), télé hd
Donc à la base l'on part sur des lignes individuelles, c'est à dire accès ADSL, antenne + antenne + PC/switch soit environ 120€ d'antennes + 69 à 124€ d'ouverture de ligne + câble ethernet ; disons environ 300€ pour une liaison directe (+ m.o. pour la mise en place)

Si le second peut réutiliser l'antenne mairie, cela lui fera environ 60€ de moins.

... etc ...

Citation:
On m'a aussi parlé d'instabilité d'une transmission wifi (à quel point, cela pourrait poser problème, net/télé, orage?)
Comme toute autre liaison, la stabilité WiFi dépend du SNR. Si l'environnement est perturbé (industrie, réseaux WiFi voisins), le SNR se dégrade, et des paquets sont perdus : soit ils seront retransmis, soit ils manqueront à l'appel (TV qui freeze)
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maryau
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Mar 01 Oct 2013 - 20:50 Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ces questions se posent à chaque fois, quelle que soit la distance.
Dans ton hypothèse actuelle, tous les logements ont-il vue sur la mairie, ou sur l'église ou le chateau d'eau (lieux où la mairie "a un pied") ?

Coté visibilité, il y a une belle église toute proche…
mais en bas débit... (si le NRA allait jusqu'à elle, on serait tranquille car sous-répartiteur est à ses pieds).

La visibilité n'est pas parfaite pour toutes les maisons. Certaines (4-5) ont un meilleur angle en passant via rue et jardin (ce qui pourrait pt passer via la fenêtre)
Pour les autres, il faut vraiment passer par les toits. Il faudrait que je grimpe une fois pour mieux réperer.

Citation:

Il faut se souvenir qu'une onde se propage à l'infini ( parles-en avec les astronomes qui observent le "big-bang" )

Dans le vide oui. L’air marche moins bien pour l’infini. Puis la vue est moins bonne aussi, arbre, maisons…


Citation:

On est limite pour l'angle : une étude plus précise sera nécessaire pour déterminer si l'on utilisera 2 antennes de base, ou une antenne sectorielle, ou la bande des 2.4GHz, ou encore un relais ?

J’ai calculé plus précisément avec google maps et un peu de trigo. 25° couvre tout le monde (20). Avec 14° on est pas mal non plus et potentiellement suffisant (selon qui suit).
A la rigueur je pourrai poster l’image de la couverture à couvrir.




Citation:

Ici ce n'est que du routage !

un montage du type :
ligne abonnée (x n) - box loué (x n) – switch – RJ45 – POE – RJ45 – antenne fonctionnerait-il ? j’ai vu des switch pour 40€ ou faut-il passer au routeur (plutôt 400€) (a priori tu le conseillais plus dans le cas d’un regroupement).
A quel moment je fais l’aiguillage. C’est au niveau des antennes je suppose ? (pour dire par ex : antenne mairie envoie/réceptionne sur switch 1 avec l’antenne 1, etc…)
Et dans le cas où l’on reswitch en sortie d’antenne (regroupement de maison), on pourrait reséparer les signaux ?

Citation:

soit le coaxial sera utilisé en CPL


A un moment je pensais à réutiliser le cablage sat existant. Mais d’une part je ne sais pas faisabilité d’une telle opération et d’autre part ça va être plus cher et plus compliqué que le CPL.
Le mieux 2 CPL voire 3 pour récupérer la télé
Citation:

En fait tu ne connais qu'eux : Free, SFR, etc...
On te vend un forfait, on te livre une box, et tu te débrouilles ...
Si t'as un souci, tu viens sur un forum quand tu es lassé par les hot-lines aux pays plus chauds !


oui ; une petit box et son wifi c’était facile. Le pont wifi multirésidence c’est quand même très nouveau pour moi.

Citation:
À la limite, l'association serait même inutile : tu pourrais sous-louer ton pont!

Oui. Elle offre tout de même quelques avantages : l’accord de la mairie en terme de point d’accès voire une aide financière, la discussion globale avec le proprio.

Citation:

Cela me semble prématuré
... les liaisons jusqu'aux PC clients n'ont pas encore été déterminées !

J’ai quand même commencé à regarder sur le net; pour le moment je suis à :

Ouverture Ligne FT/Orange 16 M à la mairie (prévoir local)
100€/ligne (voire 50€+50€par ligne si économie déplacement technicien).

A la sortie de chaque ligne
Cable téléphonique fourni box
Routeur/modem en sortie de ligne : la box (3 à 7 max)
Cable RJ45 : box-switch : fourni avec abonnement

Switch 8 ports : http://www.amazon.fr/Netgear-ProSafe-GS108E-100PES-Switch-configurable/dp/B004BM3M6W/ref=sr_1_9?ie=UTF8&qid=1380567774&sr=8-9&keywords=switch. 40€

Cable RJ 45 de sortie :
2€
http://www.amazon.fr/Cable-RJ45-0-15m-CAT5e-noir/dp/B0042W2AE6/ref=sr_1_17?s=electronics&ie=UTF8&qid=1380575943&sr=1-17&keywords=cable+RJ45.

Injecteur POE
http://www.amazon.fr/TP-Link-TL-POE150S-Injecteur-Camera-Phone/dp/B001PS9E5I/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1380575225&sr=8-1&keywords=injecteur+poe
22€

Cable POE jusqu’à l’antenne (prévoir montage)
30m : 10 €
http://www.amazon.fr/Connectland-C%C3%A2ble-RJ45-Droit-blind%C3%A9/dp/B000WE85GU/ref=sr_1_9?s=computers&ie=UTF8&qid=1380576137&sr=1-9&keywords=cable+rj45+amazon
ou 50m : 20€

Antenne en mairie
mairie : 1 antenne 100€ (laquelle plus précisément à voir. La M5 ?.
Mat éventuel pour la fixation (+ pt bricolage si les clips sont trop petit ou trop grand)


Montage descendant :
Nanostation : 100€ (M5 ?)
Cable RJ45 :
30m : 10 €
http://www.amazon.fr/Connectland-C%C3%A2ble-RJ45-Droit-blind%C3%A9/dp/B000WE85GU/ref=sr_1_9?s=computers&ie=UTF8&qid=1380576137&sr=1-9&keywords=cable+rj45+amazon
+ Injecteur POE [vérifier accès courant grenier]
http://www.amazon.fr/TP-Link-TL-POE150S-Injecteur-Camera-Phone/dp/B001PS9E5I/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1380575225&sr=8-1&keywords=injecteur+poe
22€

Prévoir perçeuse mur.
Enduit de rebouchage ext/int : http://www.castorama.fr/store/Enduit-de-rebouchage-pate-interieur-exterieur-1-kg-PRDm730616.html?navCount=0 5€ fixe.

O CPL http://www.amazon.fr/On-Networks-PL200-199PES-Pack-adaptateurs/dp/B008J8HYZ4/ref=sr_1_2?s=electronics&ie=UTF8&qid=1380579226&sr=1-2&keywords=cpl 24€. Besoin courant grenier (+1 pour télé)

Dernier cable ethernet fourni dans la location box.



300€ résidence, c’est dans le domaine du jouable.
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Mar 01 Oct 2013 - 22:13 Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Maryau,
maryau a écrit:
J’ai quand même commencé à regarder sur le net; pour le moment je suis à :

Ouverture Ligne FT/Orange 16 M à la mairie (prévoir local)
100€/ligne (voire 50€+50€par ligne si économie déplacement technicien).
....
Injecteur POE
http://www.amazon.fr/TP-Link-TL-POE150S-Injecteur-Camera-Phone/dp/B001PS9E5I/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1380575225&sr=8-1&keywords=injecteur+poe
22€
...
Tu prévois large : c'est bien, cela évite les mauvaises surprises Smile


Un détail toutefois : le POE alimenté par le secteur est fourni avec les nanostations Wink

Cependant, si besoin était, il n'est pas interdit de le remplacer par un injecteur POE associé à une alimentation en courant continu ... de 24 volts (et non pas 48V comme le modèle que tu pointes !)
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Mar 01 Oct 2013 - 23:42 Sujet du message: Répondre en citant

maryau a écrit:
Citation:
Ici ce n'est que du routage !
un montage du type : ....



Réfléchissons architecture !...


Supposons deux locaux reliés par un câble ethernet (ETH). Il s'agit d'établir des liaisons internet via des lignes distinctes et indépendantes : possible ou pas Confused


- prenons un cas simple : 1 ligne ADSL

      le câblage sera le suivant :

      1-> ligne_FT1 + box1 + ETH + PC1

      pour qu'une connexion puisse s'établir, il faut que :
      *- PC1 ait une adresse IP, c'est à dire soit intégré dans un réseau (défini par son adresse et son masque), donc compatible avec l'adresse de box1
      *- PC1 connaisse l'adresse de sa passerelle (c'est à dire le noeud qui conduira ses paquets vers le Web), donc ici l'adresse de box1.

      Ces informations peuvent lui être fournies automatiquement (sous DHCP), ou l'on peut les lui fournir à la main.



- essayons un peu plus compliqué : 2 lignes ADSL

      le câblage sera le suivant, en utilisant un switch pour regrouper/répartir les paquets :

      1-> ligne_FT1 + box1 + switchE + ETH + switchS + PC1
      2-> ligne_FT2 + box2 + switchE + ETH + switchS + PC2
      étant précisé que switchE, ETH et switchS sont communs aux 2 lignes

      pour que les connexions puissent s'établir, il faut :
      *- que PC1 ait une adresse IP, c'est à dire soit intégré dans le réseau piloté par box1 ;
      *- que PC2 ait une adresse IP, c'est à dire soit intégré dans le réseau piloté par box2 ;
      *- que PC1 connaisse l'adresse de sa passerelle (box1).
      *- que PC2 connaisse l'adresse de sa passerelle (box2).
      *- que les adresses des box soient distinctes et sur des réseaux différents (p.ex 192.168.10.x et 192.168.20.x)
      Si ces informations sont fournies en statique (à la main) : tout va bien Smile

      Mais si l'on veut utiliser le DHCP : l'on n'a aucune garantie quant aux paramètres qu'obtiendront PC1 et PC2 (PC1 connecté à box2 et réciproquement, ou la box la plus rapide se prendra les 2 PC Shocked


Donc à ce stade, il faut fournir les adresses de PC1 et PC2 à la main .... et si le client de PC2 décide de les modifier ... il utilisera la ligne du voisin .... pas glupp ça !

La solution consiste alors à isoler PC1 et PC2 en remplaçant le switchS de sortie par 2 routeurs dont on gardera le contrôle de l'entrée WAN.
Quant à l'adresse LAN de ces routeurs, on peut leur donner celle affectée initialement à leur box respective (192.168.1.1 généralement, libre au client d'en changer)


Le nouveau schéma sera alors le suivant :

1-> ligne_FT1 + box1 + switchE + ETH + (WAN)rout1(LAN) + PC1
2-> ligne_FT2 + box2 + switchE + ETH + rout2 + PC2

maintenant PC1 et PC2 font partie chacun d'un réseau local privé où l'on trouvera décodeur, autres ordis, servur d'impression, etc...

L'on aura l'adresse rout1WAN dans le réseau piloté par box1, et de même l'adresse rout2WAN dans le réseau piloté par box2.

Dans ce schéma :
- la passerelle de PC1 est rout1 ;
- la passerelle de rout1 est box1 ;
- le DHCP de rout1 peut renseigner automatiquement les terminaux qui lui en feraient la demande.

.... et pareil pour la seconde ligne Smile (sauf si j'ai raté une marche ... )


et si on essayait avec : 3 lignes ADSL ....
...
...
je te laisse reprendre le même raisonnement ....

tu devrais aboutir à un schéma tel le suivant :
1-> ligne_FT1 + box1 + switchE + ETH + (WAN)rout1(LAN) + PC1
2-> ligne_FT2 + box2 + switchE + ETH + rout2 + PC2
3-> ligne_FT2 + box3 + switchE + ETH + rout3 + PC3
etc...

Pour revenir à notre configuration :

- que prendre pour le switchE d'entrée ?
.... tout simplement les box, qui seront réunies par l'un de leurs ports RJ45 (en série ou en étoile), et l'un des ports ira à l'antenne de base (mairie).
mais tout autre switch conviendrait également.

- que prendre pour les routeurs de sortie (rout1, rout2, ro...) ?
.... tout simplement il suffira d'activer celui des nanostations, et paramétrer son port WAN du côté WiFi (en gardant la main sur ce port) !
voilà pourquoi je pensais souhaitable que chacun ait son antenne (avec routeur intégré) Wink


Donc finalement : oui, c'est possible Smile

Si tu disposes de matos, tu peux te faire quelques manips afin de vérifier que cela fonctionne comme prévu Wink



Quant à ce qui est de la liaison à l'antenne sur le toit, je ne vois que le CPL sous le contrôle de l'utilisateur ; ceci peut s'envisager sous 2 versions :

- la plus simple : le client tire une ligne 230V depuis chez lui jusqu'à l'antenne ou à proximité d'elle. Cette ligne apportera donc l'alimentation de l'antenne (via son POE) et transportera les signaux data via les boitiers CPL placés à ses extrémités.
Par ce schéma, l'on bypasse le blocage des signaux au niveau des compteurs, et chaque client est indépendant de son voisin.

- plus complexe : il s'agit toujours de CPL, mais en passant par le coaxial déjà en place ; donc pas question d'y injecter du 230V, mais simplement du 24 volts nécessaire pour alimenter l'antenne.

Ce schéma demandera à manier le fer à souder d'électronicien, car
> d'une part, il faut acheminer les 24V d'une alimentation vers l'antenne via un injecteur POE (passif) pour les derniers mètres (tu peux également confectionner un tel injecteur à partir de connecteurs RJ45);

> d'autre part, alimenter à partir de ce 24V l'électronique des 2 boitiers CPL qui seront à chaque extrémité du coaxial. Peut-être sera-t-il nécessaire de réduire la tension à 6 ou 5v à l'aide d'un composant tel ce régulateur (7805)

Ce schéma se rapproche d'adaptateurs CPL-coaxial, avec la différence que l'adaptateur précité demande du 230V qui n'est pas nécessairement présent auprès de l'antenne.
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maryau
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 28 Sep 2013
Messages: 4

MessagePosté le: Mer 02 Oct 2013 - 20:52 Sujet du message: Répondre en citant

Ok, le switch E est pas forcément nécessaire si on fait un montage série.

La nanostation peut faire routeur effectivement. La nanostation se gère en connectant direct un pc dessus, je suppose, donc la config WAN peut se faire séparément du montage physique.

Je peux faire l'inverse même le montage informatique avant le montage physique.

Pour le CPL, j'ai jeté un oeil au grenier, ça doit être faisable de récup du cable. (il y a un cable pour VLC). J'ai pas vu de prise direct à vérifier plus précisément, il faut que je cherche mieux.
[edit : j'ai trouvé une boite où se regroupe toutes les gaines de courant, en ajoutant 3 fils, on peut créer sa prise 230V dans le grenier; plus qu'un trou dans de l'agglo et l'accès antenne est fait. Par contre pour les maisons centrales c'est via le toit...)

Reste le choix du type d'antenne.

Un nouveau problème. Ma vue directe marche par les toits, mais le mat existant de la mairie est trop bas, ça veut dire nouveau mat ou 1 e relai.
Pour une antenne relai, il suffit de deux antennes reliés par un RJ45+POE+24V.

Et pour récupérer le téléphone, le CPL ça irait aussi?
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Jeu 03 Oct 2013 - 20:40 Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir
maryau a écrit:
La nanostation se gère en connectant direct un pc dessus, je suppose, donc la config WAN peut se faire séparément du montage physique.
Correct.

Prévoir néanmoins un accès PC possible à l'antenne en place, afin de pouvoir repartir en cas de fausse manœuvre Confused

Citation:
Pour le CPL, j'ai jeté un oeil au grenier, ça doit être faisable de récup du cable. (il y a un cable pour VLC). J'ai pas vu de prise direct à vérifier plus précisément, il faut que je cherche mieux.
Il est souhaitable que l'alimentation du VMC soit assurée par le client concerné.

Citation:
Reste le choix du type d'antenne.
Après l'architecture du réseau, l'architecture physique !

Il faudrait que je trouve le temps d'effectuer quelques tests entre le 2.4GHz et le 5.5GHz Rolling Eyes

En effet, vu la faible distance (à la limite de portée libre d'une box), se pose la question du mode de liaison : à vue entre antennes, ou au travers des murs et bâtiments qui se trouveraient sur le faisceau, ou à la limite en rase-mottes ?

Ce qui en pratique voudrait dire choisir entre une antenne faible gain sur les toits, ou une antenne plus "puissante" derrière un mur ?

Ce calculateur pourra déjà t'aider à estimer des bilans de liaison.
Toutefois faudra-t-il peut-être partir sur plusieurs hypothèses, afin de pouvoir retenir la meilleure au moment de la mise place, après tests in-situ (sauf si les solutions évoquées s'avéraient incompatibles).

Citation:
Et pour récupérer le téléphone, le CPL ça irait aussi?
Le problème du téléphone est tout autre !

S'il s'agit de la ligne fixe, il faut la convertir en IP ; pour cela il faudra utiliser un couple SPA3102 + SPA112 Confused

S'il s'agit de la ligne voip (combiné branché sur la box), cela dépend du FAI s'il peut la produire en SIP :
      1. si oui, un combiné IP permet de la récupérer à l'autre bout après avoir activé le service SIP
      2. si non : même traitement que dans le cas de la ligne fixe plus haut.
        Dans ce cas, l'on peut envisager de prendre une ligne OVH (qui est en SIP) (pour 1.18€/mois)

_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marcodu41
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 20 Juin 2017
Messages: 1
Localisation: Blois

MessagePosté le: Mar 20 Juin 2017 - 10:33 Sujet du message: merci des infos Répondre en citant

bonjour à tous et merci de ces informations, j'ai beaucoup appris et je vais me lancer dans le même projet, cela est super utile. je re crérai un poste pour vous detailler mes explois Wink
merci, et à bientot,
_________________
Cdt,
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
   Index -> Internet fixe (ADSL, fibre optique...) -> Réseaux xDSL / câble / Fibre


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


phpBB © 2001, 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com