Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

créer un réseau wifi communautaire pour sortir du bas débit



oxalate
Je suis bavard et alors ?
Je suis bavard et alors ?


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 508
Localisation: fin fond du 44

MessagePosté le: Sam 08 Nov 2008 - 01:57 Sujet du message: créer un réseau wifi communautaire pour sortir du bas débit Répondre en citant

Bonjour à la communauté d’ARIASE,

Cela fait maintenant un petit bout de temps que j’interviens sur le forum et je m’aperçois que le problème d’inéligibilité à l’ADSL reste important malgré toutes les initiatives publiques. Je me lance donc dans l’explication d’une solution pour sortir enfin du marasme du 56kbits/s.
Cette solution c’est le wifi communautaire.
Avant de rentrer dans le vif du sujet il faut savoir que tout ça ne s’appliquera pas partout. En effet il y a certaines conditions techniques à respecter mais dans de nombreux cas cela devrait pouvoir fonctionner.


Le principe

Le principe est très simple, il suffit de prendre un accès ADSL là où il est présent (en clair dans une zone éligible) et d’amener le signal par wifi dans la zone blanche (zone non éligible à l’ADSL).

Un petit schéma pour mieux comprendre:







Le coté technique et le matériel

En premier lieu, je tiens à dire qu’il y a de nombreux liens vers le matériel, ces liens sont tous vers le même site marchand (ou presque). Ce n’est pas pour faire de la pub pour ce site mais il est plus simple pour moi de vous montrer les exemples sur un même site (j’ai ainsi moins de recherche à faire). Vous pourrez le trouver dans de nombreux autres sites web même si celui cité est très compétant (j’ai acheté tout mon matériel chez eux).

La première chose à faire est donc de chercher un accès ADSL (dans la mesure du possible avec le débit le plus important possible, mais c’est sans doute la distance ou bien les obstacles naturels qui vous imposeront votre choix). Pour cela il suffit de tester les lignes avec cet outil parmi vos voisins qui sont en ligne de vue de chez vous. Ceci est un paramètre très important car il va falloir que les antennes « se voient ». Donc quand je parle de « voisins en ligne de vue » je veux bien entendu dire que ce soit leur maison (ou plutôt leur toit) qui soit visible depuis le votre (toit).
Une fois cette opération effectuée, il vous reste à aller voir les différents candidats (dans le cas où vous avez la chance d’avoir plusieurs possibilités), de leur expliquer votre démarche, de leur proposer d’ouvrir une seconde ligne téléphonique à vos frais et à votre nom (ou à celui de l’association, nous verrons ce point ensemble un peu plus loin) et de leur demander l’autorisation d’installer une antenne sur leur toit (c’est possible de la poser sur le mat de l’antenne télé).
Il faut savoir que nous pouvons être très surpris de la gentillesse des personnes vis-à-vis de ce type de démarche. Il ne faut pas avoir d’à priori et foncer (de plus il est éventuellement envisageable de dédommager financièrement le charmant voisin pour son service rendu et pour la faible consommation électrique des appareils de votre futur réseau).
Si vous arrivez à franchir cette étape, plus rien ne vous empêche d’avoir le haut débit chez vous, il ne reste plus qu’à retrousser vos manches et à vous mettre au boulot.

Passons au matériel nécessaire.

Il faut tout d’abord un modem (et oui, qui dit ligne ADSL, dit modem ADSL). Tous les FAI peuvent vous en proposer un mais il est également possible d’en acheter par vous-même (ils sont souvent beaucoup plus paramétrable selon vos désirs). Pour ma part j’ai pris un SMC 7904WBRA2, même si son wifi est désactivé (car ce n’est pas lui qui le gère, il n’est pas assez doué pour ça) ça reste un très bon modem. Dans tous les cas n’importe lequel fait l’affaire tant qu’il est compatible ADSL2+ et qu’il sait faire du routage.

Il faut ensuite des routeurs wifi (ce seront les cerveaux du réseau alors ils sont très importants). Alors là le choix est immense, il y a beaucoup de marque (Buffalo, Linksys, Belkin, Asus, etc……) et chacun de ces fabricants ont plusieurs gammes de routeurs. Je vais tout de même vous en citer quelques uns afin de ne pas vous perdre dans cette jungle de matériel. Nous avons donc par exemple :

le Buffalo WHR-G54S
le Buffalo WHR-HP-G54
le Linksys WRT54GL
le Linksys WRT54G

Maintenant c'est à vous de faire votre choix, ils conviennent tous très bien pour faire un réseau wifi communautaire. Pour ma part j’ai choisi les deux premiers car ils sont un peu plus robustes aux ESD.

Pour les antennes maintenant, il faut savoir qu’il y a trois grands types d’antennes (on va pas rentré dans les détails, c’est pas le sujet de ce post):


Les omnidirectionnels, elles rayonnent à 360°, c’est ce type d’antenne que l’on trouve sur les routeurs wifi ou sur les bobox.

Les sectoriels, elles rayonnent généralement autour de 90°.

Les paraboliques, elles ont un angle de rayonnement très limité le l’ordre de 18°, ce sont elles qu’il faut utiliser pour franchir de longue distance car elles sont capables « d’écouter » un signal wifi très faible qui vient de très loin. Nous allons donc nous intéresser à ce dernier type qui nous concerne pour monter notre réseau.


La dimension de ces antennes est fonction de la distance à parcourir par le signal wifi. Pour une « petite » distance de 2000 mètres, une antenne doradus SD19 est suffisante (pour vous donner un ordre d’idée de distance possible à franchir avec un signal wifi, il faut savoir qu’il existe 5 grands types d’antennes paraboliques Doradus, SD15, SD19, SD21, SD24 et SD27, plus le chiffre est grand, plus l’antenne est grande et plus elle est capable d’écouter un signal faible venant de loin).


La partie connectique maintenant, le routeur wifi est relié aux pc des utilisateurs (qui veulent surfer en haut débit) avec un simple câble réseau RJ45 (je pense pas qu’il faille rentrer dans les détails). Quand à l’antenne, elle est reliée grâce à un câble coaxial de faible perte et de faible longueur au routeur, en voici un exemple (avec aux extrémités un connecteur N Jack pour l’antenne et un connecteur RP-SMA plug pour le routeur (du moins pour les 2 routeurs Buffalo que j’ai indiqués plus haut !)). Pour ce qui est de sa longueur, 5 mètres est un bon compromis entre un câble qui va suffisamment abaisser le gain de l’antenne pour son émission et un câble va laisser le signal arriver au routeur (je vais en reparler un peu plus loin).


Pour finir dans cette partie, il faut bien entendu parler du firmware contenu dans les routeurs (le système d’exploitation si vous préférez, prououou en avait d’ailleurs fait la remarque dans ce post). La grande majorité d’entre eux est livrée avec un firmware du constructeur (à part le Linksys WRT54GL, celui-ci doit être livré avec un open source (enfin il me semble)). Quoiqu’il en soit, il en existe trois principaux :

DD-WRT
freifunk
OpenWrt


Le plus simple à utilisé est DD-WRT, je vais donc vous le conseiller (je dois tout de même avouer que je n’ai jamais essayé les autres, mais j’ai entendu dire que c’était le plus simple à manipuler), vous aurez le choix avec une multitude de variante, si vous vous sentez perdu vous pouvez prendre dd-wrt.v23_sp2_standard.zip (il convient très bien au 2 Buffalos cités plus haut).


Au niveau configuration des routeurs, pour ce qui est de remplacer le firmware d’origine (c’est ce qu’on appelle un flashage) tout est expliqué ici (une fois de plus c’est valable pour les 2 routeurs Buffalo). Pour tout ce qui est configuration du réseau wifi, et bien il existe beaucoup de possibilité comme le wiki de DD-WRT (et son tutorial très instructif), le forum de DD-WRT, tous les forums des associations Wireless de France (dont celui de la fédération France Wireless) et bien entendu le forum d’ARIASE (sans oublié notre ami google).


Ne vous découragez pas, rien n’est vraiment compliqué, c’est vraiment faisable (enfin il faut tout de même aimer un peu l’informatique surtout si on n’est pas très doué).
Pour les moins téméraires d’entre vous il y a des ponts wifi déjà tout près (y’a plus qu’à brancher tout le matériel).



Le coté juridique et administratif

Autant vous le dire, il y a quelques règles à respecter (on peut pas faire n’importe quoi).

Commençons par le plus compliqué à comprendre (et parmi la plus importante des règles à respectées), il s’agit de la PIRE (Puissance Isotrope Rayonnée équivalente). Celle-ci est limitée à 0.1W (100mW) en France ce qui représente 20dBm.


Nous avons donc :
PIRE = gain de l’antenne + puissance que le routeur amène à l’antenne - perte dans le câble coaxial

Si je reprend mes données du dessus (antenne SD19 + câble de 5m faible perte) ça nous donne :

20dBm = 19dBm + puissance que le routeur amène à l’antenne - 5x0.49dBm


Donc la puissance maximum qu’il faut paramétrer dans le routeur au niveau de l’émission dans l’antenne est de 20 + 5x0.49 - 19 = 3.45dBm ce qui représente 2.2mW. Le routeur accepte uniquement une valeur entière de puissance en mW (1 ;2 ;3 ;4 ;…. ;249 ;250), il faut donc ajuster la puissance à 2mW (nommé « TX power » dans DD-WRT). Dans ce cas nous sommes dans les clous, l’ANFR peut passer sans risque (au cas où, on ne sait jamais, un voisin qui se plaint et qui demande un contrôle, le réseau wifi étant dans les normes imposées, on risque rien de ce coté là).
Maintenant, vous comprenez pourquoi les 5 mètres de coaxial sont très importants, il ne faut pas en mettre moins, sinon on est plus dans les normes (c’est pas pour dire, mais il va falloir envoyer un signal wifi avec une puissance de 2mW (1000 fois moins qu’un téléphone portable) et recevoir ce signal 2000m plus loin, heureusement pour nous que les antennes « écoutent » très bien).

Au niveau législatif, il faut bien comprendre que ce type de réseau fait partager une connexion internet entre plusieurs utilisateurs (et oui on est pas obligé de le faire tout seul, on peut ainsi relier tout un pâté de maison, c’est quand même plus sympa de faire tout ça à plusieurs) et ces utilisateurs paient chacun une fraction de l’abonnement au FAI, mais à qui peuvent-ils la payer ? Le plus simple c’est à une association. En effet, tout peut- être gérer au nom d’une association (ouverture de ligne France Telecom, abonnement FAI, réception des mensualités, etc…) c’est le plus simple pour rester dans la légalité (quelques informations ici pour créer une association, généralement les mairies peuvent vous aider).
Un petit détail au passage, notre opérateur historique demande obligatoirement un numéro SIREN pour ouvrir une ligne au nom d’une association (qui plus est sera un abonnement pro, donc plus chère, mais en échange mieux dépanné en cas de problème). Voici un courrier type pour demander un numéro SIREN à votre INSEE local (en plus comme ça vous pourrez éventuellement demander une subvention publique, c’est formidable tout de même).

Passons maintenant aux différents FAI. Ces derniers ont bien spécifié dans leur CGV que la connexion était privé et ne pouvais être retransmise à un tiers (c’est le cas de presque tous, l’agrume m’a même proposé de m’envoyer un prison pour vouloir oser partager une de leur connexion pro !!). Heureusement, 2 FAI de détachent du lot et autorise une redistribution du signal ; il s’agit de Magic Online et de FDN (il faut tout de même avouer qu’il y a sans doute un très grand nombre de connexions de l’agrume, de crétin et d’ElleSaitFaire qui sont partagées en France, alors c’est à vous de voir si vous voulez faire ça dans les règles de l’art ou pas).

Enfin passons par les instances nationales du type ARCEP et gouvernement sarko.
Pour le premier, on doit théoriquement leur déclarer les réseaux ouverts au public tel que le wifi communautaire. Mais je me suis permis de les appeler et leur réponse fût clair : pour les micro réseau entre voisin, c’est pas la peine, il y a juste la PIRE à respecter !
Par contre si vous souhaitez vous étendre d’avantage (du style vous voyez que ça marche tellement bien que vous passez au mode turbo et vous envisagez même d’ouvrir votre petite entreprise de wifi, dans ce cas il va falloir tout de même finir par vous déclarer).
Pour le second, ils nous ont pondu encore une loi super pratique pour les micro réseau, il faut garder pendant 2 ans toutes les pages web visitées par les différents clients du réseau (ceci a été mis en place pour retrouver les dutroux et les benladen). Donc à mon avis pour des réseaux aussi petits que cela il n’est pas forcement utile de faire ce type de sauvegarde, en tout cas le FAI de la ligne ADSL va le faire, donc après en cas de problème il est assez rapide de faire le tour des maisons pour voir d’où provient le problème.


Voila, je pense avoir fait le tour de toutes les questions, après on peut imaginer énormément de choses pour améliorer le réseau ainsi formé, comme par exemple ouvrir plusieurs accès ADSL (afin de garder une grande bande passante, et dans le cas où une connexion tombe en panne le réseau à une autre « sortie » vers internet), faire un réseau wifi mesh, faire un réseau interne entre certaines habitations pour jouer en réseau (le débit est ainsi excellent, inutile de passer par internet pour s’éclater à Age of Empire entre voisins), créer un serveur mail local, un forum local, un site web local, en clair faire un truc sympa (et en prime avoir internet à faible coût).
_________________
ce message a parcouru 1000 mètres dans les airs avant d'arriver ici
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
happysad
Modérateur


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 5194
Localisation: Charente

MessagePosté le: Sam 08 Nov 2008 - 23:54 Sujet du message: Répondre en citant

Très beau boulot Very Happy
_________________
5612 m / 59,2 dB ARCEP , Freebox Révolution synchro à environ 3,3 Mbps ATM
+ 4G Box Bouygues (40 Mbps descendants / 20 Mbps montants)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oxalate
Je suis bavard et alors ?
Je suis bavard et alors ?


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 508
Localisation: fin fond du 44

MessagePosté le: Dim 09 Nov 2008 - 22:57 Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Citation:
Très beau boulot Very Happy


merci happysad

Je continue sur une « réponse » parce que mon premier post commence a être assez indigeste quand je l’édite (ce n’est pas une réponse à mon précédent message, mais simplement un complément).


Le côté financier

Chaque “kit” complet de connexion (c’est à dire, un routeur, une antenne, un câble coaxial et câble réseau) vous coûtera environ 130 euros. L’installation de l’antenne peut se faire sur le mat de l’antenne télé, mais si celui-ci est inexistant il faudra penser à investir.

La création d’une ligne téléphonique auprès de France Telecom vous en coûtera environ 109 euros. L’abonnement téléphonique sera celui d’un professionnel qui est au tarif d’environ 23 euros par mois (y’a pas le choix de payer aussi chère si la ligne est au nom d’une association, France Telecom vous considère comme une entreprise !!).

Pour le FAI, si je reprend mon exemple avec Magic Online, la cotisation mensuelle est d’environ 42 euros (attention, l’ouverture de la ligne ADSL est payante chez ce FAI).
L’ouverture des comptes bancaires de l’association est gratuit, du moins dans la mesure où vous de prenez pas de service payant que la banque peut vous proposer (tel que CB, demande de prélèvement automatique des mensualités des adhérents de l’association, etc…).

La création d’une association ne coûte pas très chère, il faut compter environ 35 euros pour la publication au Journal Officiel.

Eventuellement une petite assurance pour protéger le matériel de l’association (il faut compter une petite centaine d’euros par an).

Donc si on fait les comptes sur une année, nous avons :

Abonnement France Telecom = 12 x 23 = 276 euros/an
Abonnement FAI = 12 x 42 = 504 euros/an
Assurance = 100 euros/an
Ce qui nous donne 880 euros/an tout compris pour une ligne ADSL sur le réseau.

Si vous êtes à 10 sur le réseau, cela représente donc 88 euros par an et par utilisateur (il faut aussi compter pour la première année l’argent avancé par chacun pour la construction du réseau, soit environ 400 à 500 euros en tout).


Avantages et inconvénients


On va commencer par les avantages qui sont:
Sortir enfin du bas débit, quel pied !!
Vos connaissances en informatique vont se décupler
Vous pourrez aller prendre l’apéro chez un de vos voisins parce que vous venez de le dépanner
Vous pourrez vous dire que vous avez réussi quelque chose que personne ne voulait vous apporter
Vous pourrez développer votre réseau à votre guise et ainsi pourquoi pas mettre en place la VoIP et/ou ouvrir d’autre ligne ADSL pour augmenter votre bande passante.

Pour les inconvénients maintenant :
La bande passante est partagée entre tous les utilisateurs (mais enfin, c’est tout de même gérable, seule la télé sur IP et le téléchargement intensif consomment beaucoup de bande passante, à part ça tout est faisable à 10 sur une ligne à 4Mbits/s (à défaut d’avoir autre chose de mieux bien entendu))
La téléphonie sur IP n’est pas comprise dans ce prix
Vous êtes responsable de votre réseau en cas de panne (à moins que ce soit la ligne ADSL qui déconne, dans ce cas vous avez un interlocuteur comme n’importe quel internaute)
La télévision n’est pas compatible avec ce type de réseau
Il faudra prévoir le remplacement de quelques routeurs qui vont rendre l’âme (personnellement, après bientôt 1 an de fonctionnement et 11 routeurs sur le réseau, un seul a rendu l’âme..)


En conclusion

C’est vrai que ça fait quand même beaucoup de démarches et de travail, mais ça vaut le coup une fois que le réseau est en place. Tout ceci peut permettre d’attendre une solution filaire dans des conditions confortables (enfin du moins si elle arrive un jour!!).

Quand j’ai commencé à monter mon réseau wifi communautaire je ne connaissais absolument rien à cette technologie (je savais bien quelques petites choses en informatique, mais ça s’arrêtait là). J’ai écrit tout ce post afin que cela soit utile à certains et qu’ils n’aient pas besoin de faire autant de démarches à l’aveuglette comme j’ai pu le faire. Il y certaines choses que j’ai mal faites et que je ferais autrement aujourd’hui si quelqu’un avait pu me guider.

Voila, j’en ai finis, j’attends les remarques (enfin s’il y’en a Wink ).
_________________
ce message a parcouru 1000 mètres dans les airs avant d'arriver ici
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jpv19
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Ven 21 Nov 2008 - 16:40 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour
C'est exactement comme ceci que limousin-wireless est né.Aprés que Dominique est réalisé une liaison de 9km avec st yriex sur une ligne à 2mgbt/s,il nous a fait profiter de sa connection ( nous sommes 7 sur le réseau)
Puis le village des Farges via Egletons,la commune de Le Jardin 2 villages donc 2 ponts à partir de la commune de Montaignac,la commune de st Julien aux bois,le centre du Prat en haute vienne ext ont adhéré à
l'Association et sont aujourd'hui en haut débit à plus de 2 mégats pour certain.
http://www.limousin-wireless.net/?m=200709
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oxalate
Je suis bavard et alors ?
Je suis bavard et alors ?


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 508
Localisation: fin fond du 44

MessagePosté le: Ven 21 Nov 2008 - 16:55 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour jpv19,

Je crois bien que le monde est vraiment petit, je connais bien Egletons, j'y ai travaillé presque 2 ans au lycée Pierre Caraminot Wink
_________________
ce message a parcouru 1000 mètres dans les airs avant d'arriver ici
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Sam 22 Nov 2008 - 11:53 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour JPV19,

Cet article de Dominique est le bon sens même: http://www.limousin-wireless.net/?page_id=12 ,


Non pas qu'il refuse de se prononcer sur la valeur d'une technologie plutôt qu'une autre, mais en ce sens qui replace chacune d'elle dans son contexte respectif tant technique qu'économique Smile


Peux-tu nous préciser le (ou les) coût(s) de cette connexion pour les "oubliés de l'ADSL" ?
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jpv19
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Sam 22 Nov 2008 - 18:09 Sujet du message: Répondre en citant

LE COUT :
Pour la collectivité :
1 pont wifi c'est 2000 € 2 ponts c'est 3500 € 3 ponts 5000€

Pour chaque personne connectée :
20 € /an pour l'adhesion à Limousin Wireless + 200 € pour l'achat du materiel (antenne wifi personnelle, 2 cables et le routeur WiFi) + 1 trimestre
==> 250 € par famille.
Ensuite c'est 10 €/mois pour le service ("l'abonnement") haut débit.

Donc 1ere année => 250€ + 3 tri = 340 €
2eme année => 20 € + 4 tri = 140 €
Ceci est une base,le cout d'un pont pourrait baisser si les personnes aidaient à l'installation mais c'est rare.
Voila il ne vous reste plus qu'à creer une association et sauver des personnes du bas débit.
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Sam 22 Nov 2008 - 18:53 Sujet du message: Répondre en citant

Merci JPV pour ces infos très complètes Very Happy


Je comprends fort bien ta remarque sur le bénévolat Smile

Beaucoup sont intéressés par cette solution, mais dès qu'il faut se retrousser les manches l'intérêt s'émousse.


Au niveau des coûts d'investissement, l'on est proche d'une solution satellite bidirectionnel; l'amortissement s'effectue sur les années suivantes par rapport à un accès ADSL (qui de toute manière n'est pas possible en raison des distances)


J'ai dans l'idée que lorsque les très hauts-débits fibre pointeront le bout de leur nez, les adhérents de l'association seront parmi les premiers à en ressentir les effets!





ADDENDUM

» une illustration graphique du principe exposé par Oxalate : http://www.limousin-wireless.net/?page_id=19

» divers liens vers des structures pouvant aider à déployer un projet se trouvent dans ce sujet :

_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dudule35
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver


Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 36

MessagePosté le: Ven 02 Jan 2009 - 18:11 Sujet du message: Répondre en citant

superbe dossier, très intéressant !!

Reste par contre le côté Sarko-légal : il faut logiquement tout enregistrer ce qui passe, ce que fait le FAI ne suffit pas à se couvrir si plusieurs utilisateurs sont sur la liaison. Cela va passer par un portail captif, un radius, ou un simple logiciel installé sur un pc monopolisé pour filtrer les accès.
On peut envisager Pfsense par ex, cf
http://infracom-france.com/blog2/?s=pfsense pour les articles sur le sujet mais on trouve aussi des logiciels purement commerciaux, sous windows, ce que décrit un document pdf rédigé par mon boutiquier local (
http://www.infracom-france.com/faq_wifi_comm.pdf) sur le wifi communautaire.

Le coté matos, je suis moins d'accord, les WRT et autres machines sous DDWRT n'offrent pas toujours des débits maximum pour ce que j'en ai testé (je pose des réseaux, donc j'utilise beaucoup de matériels wifi de différentes marques). Pour le moment, les modules Ubiquiti me semblent être le top du top, et pas si coûteux que ça puisqu'ils intègrent une antenne pour moins de 100 € en moyenne.
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oxalate
Je suis bavard et alors ?
Je suis bavard et alors ?


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 508
Localisation: fin fond du 44

MessagePosté le: Mar 13 Jan 2009 - 01:05 Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir dudule35,

je te remercie d'avoir donner ton avis avec quelques nouvelles pistes pour fabriquer sa propre liaison wifi et ainsi sortir enfin du bas débit.

Il existe en effet de très nombreux appareils et logiciels capable de faire fonctionner ce type de liaison (et de l'administrer), pour ma part je me suis contenté de donner un exemple complet d'installation afin d'essayer de guider les oubliés du haut débit qui ne veulent pas forcement prendre un abonnement par satellite bidirectionnel pour surfer en haut débit (ce que je comprend très bien).

Il me semble que Infracom fait de très bonnes choses, ça peut-être une idée à creuser pour certains.

Dans tous les cas ce qui compte c'est le résultat : avoir le haut débit.
_________________
ce message a parcouru 1000 mètres dans les airs avant d'arriver ici
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oxalate
Je suis bavard et alors ?
Je suis bavard et alors ?


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 508
Localisation: fin fond du 44

MessagePosté le: Mer 04 Mar 2009 - 10:39 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

un p'tit article intéressant, c'est belle et bien possible et tout à fait légal Wink (faut juste se retrousser les manches et arrêter de pleurer sur son sort)

http://infracom-france.com/blog2/?p=1442
_________________
ce message a parcouru 1000 mètres dans les airs avant d'arriver ici
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pic24
Je participe
Je participe


Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 274
Localisation: Dordogne

MessagePosté le: Lun 09 Mar 2009 - 17:46 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je crois comprendre à peu près les liaisons wifi en ligne directe, mais j'ai de gros points d'interrogation dès que ce n'est plus le cas.

Par exemple dans le cas suivant :

A<------>B<------>C

où :
- A est la porte d'accès à l'ADSL
- B et C des "clients" du réseau wifi
- A et C ne sont pas en vue directe (donc B sert de relais)

Quels équipements spécifiques faut-il au niveau de B pour assurer la fonction "relais" ?
- un routeur ?
- une double antenne ? (et si B sert aussi de relais à un utilisateur D, faut-il une triple antenne ?)

La liaison A/B n'est-elle pas altérée par le fait qu'elle "supporte" aussi la liaison A/C ?

Comment, en A, se fait la distinction entre ce qui vient de B et ce qui vient de C, puisqu'en pratique tout vient de B?

Ces questions sont peut-être navrantes, mais le fait est que je me les pose !! Embarassed

PS : Mr ARIASE, compte tenu de l'intérêt du sujet, ne serait-il pas bienvenu d'ouvrir un sous-forum dédié au wifi communautaire, au même titre que pour le wimax ?
_________________
Pic24
Eau, gaz, électricité et internet à tous les étages !
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Lun 09 Mar 2009 - 19:22 Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Pic,
pic24 a écrit:
Quels équipements spécifiques faut-il au niveau de B pour assurer la fonction "relais" ?
- un routeur ?
- une double antenne ? (et si B sert aussi de relais à un utilisateur D, faut-il une triple antenne ?)
Le principe de base est d'utiliser un routeur pour effectuer l'interconnexion entre 2 réseaux.

En pratique cela dépendra de la topographie des lieux.



Quelques exemples:

- B est à portée des nœuds voisins: à la limite un routeur avec une antenne suffira,

- les distances A-B, B-C, B-D sont limites: chaque liaison (antennes) devra être soignée et adaptée à la distance,

- C et D peuvent être "vus" par une seule antenne: inutile d'en mettre deux!

- B n'est pas un client, A et C sont à faible distance ... séparés par un obstacle: le relais B sera constitué par deux antennes reliées par un simple coaxial, chaque antenne visant A ou C,


Citation:
La liaison A/B n'est-elle pas altérée par le fait qu'elle "supporte" aussi la liaison A/C ?
"L'altération" tient uniquement au trafic qui circule dans la section concernée: elle sera plus vraisemblablement le résultat du plafond de débit ADSL que de la liaison WiFi (ce débit est mutalisé)


Citation:
Comment, en A, se fait la distinction entre ce qui vient de B et ce qui vient de C, puisqu'en pratique tout vient de B?
Par le numéro minéralogique, comme pour ta voiture Wink

Selon le paramétrage de tes réseaux (filtrage NAT notamment), les paquets en circulation contiennent l'adresse IP de destination ainsi que celle de l'expéditeur, outre l'adresse du nœud au sein du réseau.


Citation:
Ces questions sont peut-être navrantes, mais le fait est que je me les pose !! Embarassed
Remplaces les liens WiFi par un câble ethernet: tes dernières questions restent d'actualité Smile
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pic24
Je participe
Je participe


Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 274
Localisation: Dordogne

MessagePosté le: Mar 10 Mar 2009 - 12:54 Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces réponses, Prououou.

J'ai une autre question d'actualité :
En admettant que la loi HADOPI soit passée :
Que ce passera-t-il s'il se trouve sur notre réseau wifi communautaire un "excité" du téléchargement illégal ?
Qui recevra les lettres recommandées ?
Et si l'affaire va plus loin, est-ce l'accès ADSL de tout le réseau qui sera suspendu pendant X mois ?
(Imagine la brutale montée de la violence dans nos campagnes ! Razz )
_________________
Pic24
Eau, gaz, électricité et internet à tous les étages !
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prououou
J'use un clavier par semaine :-)
J'use un clavier par semaine :-)


Inscrit le: 26 Oct 2005
Messages: 18311

MessagePosté le: Mar 10 Mar 2009 - 13:27 Sujet du message: Répondre en citant

Salut Pic,
Quelle soif de savoir Exclamation Very Happy
pic24 a écrit:
Que ce passera-t-il s'il se trouve sur notre réseau wifi communautaire un "excité" du téléchargement illégal ?
La même chose que pour ton réseau local (WiFi ou ethernet) relié à l'ADSL: c'est le titulaire de l'accès ADSL auprès du FAI qui recevra la bafouille (même si c'est le petit dernier qui télécharge).

À charge pour ce responsable de mettre en place un filtrage qui interdise la poursuite des opérations prohibées (ce qui signifierait de n'ouvrir que les ports "basiques" au profit du suspect .... ou pour tout le monde)


Citation:
Qui recevra les lettres recommandées ?
Et si l'affaire va plus loin, est-ce l'accès ADSL de tout le réseau qui sera suspendu pendant X mois ?
L'association étant la seule personne (morale) connue du FAI, c'est elle qui trinquera Sad


Mais cela n'empêchera pas le réseau de fonctionner en local, et les membres d'échanger entre-eux.
Il faudrait qu'une taupe réussisse à s'infiltrer pour espionner et dénoncer (il est vrai que de tous temps il y a eu des délateurs Mad)
_________________

Aide-toi, le ciel t'aidera
. (Jean de la Fontaine)
Haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
   Index -> Internet fixe (ADSL, fibre optique...) -> Réseaux xDSL / câble / Fibre


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante


phpBB © 2001, 2005 phpBB Group - Traduction par : phpBB-fr.com