[Rétro 2012] Le match de Box reprend de plus belle


Ecrit par François Le Gall le jeudi 3 janvier 2013 à 11h03


Actualités En général

En 2012, les fournisseurs d'accès ont multiplié les offensives sur tous les fronts, aussi bien sur les services que sur les prix.


Après un premier épisode centré sur les conséquences de l'arrivée de Free Mobile, notre série [Rétro 2012] se poursuit aujourd'hui sur le match de "Box" qui a opposé les fournisseurs d'accès à Internet l'année dernière.

Numericable
Le lendemain du show de présentation de Free Mobile du 10 janvier, Numericable a dévoilé sa nouvelle Box associant un modem très haut débit et un puissant décodeur TV.

La Box by Numericable Liée initialement aux nouvelles offres haut de gamme (Power+Cinema et Power+Family), la Box by Numericable est rapidement proposée par la suite avec le forfait Power. Puissante, la Box de Numericable innove surtout du côté de la social TV en permettant aux abonnés de commenter les programmes TV qu'ils regardent sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook.

En 2012, le cablo-opérateur a multiplié les efforts pour fidéliser et gagner des parts de marché. Outre l'enrichissement de son service TV avec l'ajout de nombreuses chaînes HD et de rattrapage, Numericable a modernisé son réseau grâce au remplacement d'une partie des câbles coaxiaux par de la fibre optique.

En conséquence, des centaines de milliers de foyers sont devenus éligibles au très haut débit jusqu'à 100 mbit/s, voire même 200 mbit/s dans certains quartiers de Paris où la norme DOCSIS 3.0 est désormais pleinement exploitée.

Grâce au passage du nombre de destinations incluses de 60 à 100 et du débit maximum de 30 à 100 mbit/s, le forfait iStart de Numericable est resté l'offre Internet + téléphone inclus le plus compétitif du marché avec un tarif de 24,90€. Certes, à ce tarif, il n'y a pas de services TV (VoD...) ni d'autres chaînes que celles de la TNT gratuite, mais il reste de loin l'abonnement le plus économique pour les internautes qui veulent réaliser entre 10 et 15€ d'économies par mois par rapport aux offres ADSL traditionnelles des concurrents.

Et en 2013 ? Numericable devrait encore investir pour étendre son réseau d'une part, et booster les débits d'autre part. Du côté des services, le cablo-opérateur devrait pousser davantage sa Box en l'associant pleinement aux nouveaux usages telles que le multi-écrans, la social TV et le partage simplifié de contenus sur le réseau domestique.

Orange
A défaut de nouvelle Livebox et autre décodeur TV, Orange s'est concentré sur le maintien de ses niveaux de recrutement durant l'année 2012. Plutôt habitué aux promotions étalées sur des périodes commerciales de plusieurs semaines, l'opérateur a adapté sa stratégie marketing en lançant plusieurs ventes flash.

Open Orange Ce fut notamment le cas en mars avec des remises de 30% pendant un an, puis en avril avec 2 mois offerts.

Parallèlement, Orange n'a cessé de réajuster sa gamme Open. A plusieurs reprises, Orange a baissé ses tarifs tout en en enrichissant les services inclus dans les forfaits mobiles inclus dans l'abonnement global. En avril 2012, Orange double ainsi le volume de données 3G+ tout en lançant des séries limitées Open Mini et Open Edition Rentrée durant l'été.

Sur le front des services, l'actualité 2012 s'est concentrée sur la TV avec notamment la TV d’Orange sur la console xbox 360 et le zapping virtuel via le capteur de mouvement Kinect.

Toujours sur la TV, signalons également la mise à jour majeure de l'interface de navigation des décodeurs UHD86 et 87. Baptisée "nouvelle TV d'Orange", cette évolution s'accompagne par ailleurs d'un service de jeux vidéos à la demande en partenariat avec G-Cluster.

Après une année 2012 sur la défensive, l'heure est à la contre-attaque en 2013. En février, la nouvelle Livebox Play débarquera. Cette nouvelle génération d'équipements arrivera certes tardivement par rapport à la concurrence, mais elle donnera un sérieux coup de jeune aux offres Orange, avec notamment une meilleure intégration des services Cloud et Deezer. Et qui sait, Orange s'affranchira peut-être de la location de la Livebox ou de la durée d'engagement ?

SFR
L'année 2012 n'a pas été de tout repos pour SFR qui a dû faire face à la contagion du raz de marée Free Mobile au secteur de l'Internet fixe. Tout au long de l'année, SFR a recruté à peine suffisamment de nouveaux abonnés pour compenser les résiliations. Au premier trimestre, la base de clients Neufbox a même baissé.

La Box de SFR Pour limiter la casse, SFR a mis en place une stratégie double : d'un côté, la relance de la guerre des prix, et de l'autre l'amélioration des services. Les ventes flash - à l'image de la neufbox à moitié prix en avril - se sont multipliées.

Le contenu des offres a également évolué. En janvier, le service de jeux à la demande a débarqué sur les décodeurs Evolution tandis qu'en février, les appels vers les mobiles en Chine étaient dorénavant inclus.

Conscient que la comparaison entre les décodeurs Freebox Révolution et Neufbox Evolution pénalise en partie ses recrutements, SFR inclut sans surcoût l'extension du disque dur en avril. Le nombre de nouvelles chaînes SFR a augmenté sensiblement en 2012. Notamment les chaînes Replay et celles du bouquet Sélection dont le prix a augmenté de 4€ en début d'année.

En septembre dernier, la Neufbox devient La Box de SFR. Au-delà du "rebranding", SFR en profite pour remanier sa gamme et passer certains services - comme la TV et les appels vers les mobiles - en option. Une bonne occasion de baisser la facture pour les abonnés qui n'utilisent pas ces services.

Signalons enfin quelques changements côté matériel. Le premier concerne la nouvelle génération d'adaptateurs Femto, les amplificateurs de réseau 3G que SFR offre à ses clients ADSL ou mobile qui le désirent. Le second concerne une Box de SFR modifiée, actuellement en phase d'expérimentation auprès d'abonnés éligibles au VDSL2.

Bouygues Télécom
Tout comme Numericable, Bouygues a profité du mois de janvier 2012 pour annoncer sa nouvelle Bbox Sensation. Puissante, cette Bbox permet à Bouygues de segmenter sa gamme d'offres Internet en créant un forfait "premium" avec des services tels que les appels vers les mobiles, les jeux à la demande (Bbox Games) ou encore le multi-écrans (via l'application mediacenter Bbox).

Bbox Sensation Néanmoins, la commercialisation effective de la Bbox Sensation ne commence que le 18 juin avec certaines fonctions limitées au lancement (disque dur de 120Go au lieu de 320Go par exemple).

Selon l'opérateur, la Bbox Sensation représente désormais 70% de ses ventes. Mais malgré de bons niveaux de recrutement, la part de marché global de Bouygues reste nettement moins importante que ses concurrents. En mai, Bouygues décide donc de racheter Dartybox avec ses 280 000 abonnés et son réseau de distribution. L'opérateur se rapproche ainsi plus rapidement que prévu du cap des 2 millions d'abonnés Internet. Un objectif pas encore atteint en cette fin d'année mais qui ne devrait pas tarder compte tenu des promotions très attractives (4 mois offerts) proposées depuis le mois d'octobre.

Côté TV, Bouygues a enrichi son offre de TV de rattrapage (Pluzz, Arte+7, NRJ12 Replay, TMC...) mais reste encore en retard par rapport à Free ou SFR par exemple. A noter que pour différencier son offre Bbox Sensation, Bouygues intègre sans surcoût des chaînes premium telles qu'Eurosport HD et Ushuaia TV HD dans son bouquet de base.

Free
En 2012, Free s'est essentiellement concentré sur son activité mobile. Cela ne signifie pas pour autant qu'aucune nouveauté n'a été lancée mais force est de constater que le rythme s'est ralenti.

Signalons ainsi l'arrivée du jeu gratuit Angry Birds directement sur le téléviseur en février, suivi en novembre des Sims et en décembre par L'Age des Glaces. Au cours de l'année, les catalogues des éditeurs Gameloft et de Gametree se sont par ailleurs enrichis.

Freebox Révolution Toujours du côté de la Freebox Révolution, l'une des évolutions majeures de 2012 a été la mise à jour du décodeur en septembre avec l'intégration du "PiP" et la gestion du HDMI-CEC.

A noter qu'en 2012 Free est redevenu le fournisseur d'accès proposant le plus de destinations incluses dans son service de téléphonie sur IP. Depuis août dernier, les appels sont inclus vers les fixes de 3 nouveaux pays et vers les mobiles de 10 autres destinations.

A côté du lancement de Free Mobile, l'actualité de Free se sera également cristalisée autour des problèmes de débit rencontrés par les freenautes sur Youtube notamment. Bien que le problème en soit pas nouveau, il a pris une autre dimension lorsque l'UFC Que Choisir a saisi les pouvoirs publics en septembre.


Parmi les autres événements marquants de l'année, n'oublions pas les naissances de Virgin Box, en avril et de Coriolis Box en octobre qui louent tous les deux le réseau dégroupé de SFR. A l'inverse, les disparitions de Dartybox à l'été et de Auchanbox en novembre montrent aussi que la concurrence s'est intensifiée. En 2013, le marché des FAI sera encore plus connecté à celui du mobile, et les opérateurs devront innover davantage pour faire la différence. Mais contrairement aux années précédentes, la concurrence ne s'exercera pas forcément tant sur les nouveaux services, que sur la simplicité des usages et leur intégration dans un environnement numérique toujours plus diffus et toujours complexe.




Ajoutez votre commentaire


Test ADSL et Fibre

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Lettre d'information