Au moins 22 000 emplois à pourvoir d'ici 2021 pour déployer la fibre optique en France


Ecrit par Didier Latil le mercredi 11 octobre 2017 à 17h42

Actualités En général

Une nouvelle étude dévoilée le 4 octobre illustre l'impact sur l'emploi du projet du plan France THD et du déploiement de la fibre optique. A la clef, une estimation de plus de 22 000 emplois en équivalents temps qui seront nécessaires d'ici 2021...


EDEC fibre optiqueLa publication d'une mise à jour d'une première étude effectuée en 2013 vient de mettre en évidence les besoins en emplois, compétences et formations, liés au déploiement de la fibre optique et du Très Haut Débit dans le cadre du Plan France THD.

La première étude prospective avait débouché sur un plan d’actions dont la mise en oeuvre opérationnelle s’est concrétisée fin 2016 par la signature d’un accord EDEC (Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences).

Et encore, cette dernière étude ne tient pas totalement compte des récentes annonces, même si un scénario alternatif a été mis en place dans ses résultats. Difficile de juger dès à présent de l'impact de SFR qui veut déployer sur fonds propres un réseau 100% fibre ou des nouveaux jalons fixés par le Gouvernement : une couverture mobile totale des français pour 2020, du THD pour tous d'ici 2022, et de la fibre pour tous pour 2025 !

Alors que le chômage touche de millions de français, cette filière fibre manque paradoxalement de main d'œuvre aujourd'hui. Avec une grande difficulté pour les acteurs industriels pour former et trouver des ressources humaines qualifiées. Et pourtant, un bon nombre des postes à pourvoir peuvent être assurés après des formations courtes de quelques mois...

Projection du plan France THD : 2 scénarios

Un besoin en nouveaux postes qui va aller crescendo

Un projet qui va se poursuivre sur plusieurs années, avec des infrastructures fibre optique qui seront pérennes pour au minimum 30 ans... et surtout 22 000 postes (équivalents temps plein) nécessaires d'ici 2021... au minimum.
De 2017 à 2025, l’objectif est aussi d’atteindre 40 000 formations pour l’ensemble des métiers.
C'est le constat présenté dans cette étude dévoilée le 4 octobre 2017 par Carine Chevrier (Déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle) et Antoine Darodes (Directeur de l’Agence du Numérique, en charge du plan France THD), appuyés par les membres d'Objectif fibre.
Objectif fibre est une initiative interprofessionnelle créée en 2009 par quatre grandes organisations représentatives de la filière fibre optique (FFIE, FFTélécoms, FIEEC et SERCE).

Les besoins en emplois et formations

A travers ce bilan sur l’avenir des emplois et des besoins en compétences dans cette filière fibre optique, on retrouve des prospectives sur les postes. Ces derniers concernent toute la chaîne de production et de déploiement de la fibre optique avec de nombreux métiers : poseurs/poseuses de câble, des monteurs-raccordeurs/monteuses-raccordeuses, piqueteurs/piqueteuses, dessinateurs/dessinatrices, négociateurs/négociatrices de sites, responsables de bureau d’études, etc...

Avec déjà 7 500 entreprises impliquées et 656 000 salariés, on retrouve un peu tous les secteurs du déploiement du THD.: industriel, bâtiment, travaux publics, télécoms…

Selon ce bilan, on aurait besoin de :

  • 3 800 nouveaux entrants dans la filière fibre optique par an : recrutement, promotion interne et intérim
  • Près de 9 000 actions de formations estimée en 2020 (environ 70 000 journées stagiaires)
  • En 2021, une pointe de 7 500 emplois à pourvoir : 50% des entrants en recrutements purs + 30% en mobilité interne + 20% en postes intérimaires

22 000 postes à pourvoir dans la filière fibre

Lancement de « L’École des plombiers du numérique »


Depuis cet été, présenté notamment lors du colloque de la FIRIP début juillet, « l’Ecole des Plombiers du Numérique », est une initiative créée par Impala Avenir, l’Ecole de la Deuxième chance (E2C) et la Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique. Avec un budget annuel de 230 000€/an, il s'agit d'un programme de formation de jeunes déscolarisés de 17 à 24 ans aux métiers du numérique.

Observatoire FIRIP et emploisA travers de la mise en place de formation courte, ils seront formés sur les thématiques suivantes : déploiement fibre optique, rack et câblage, administration réseau simple...

Un premier cursus a été monté en septembre 2017 avec l’Ecole de La Deuxième Chance du 77 avec une promotion de 75 élèves. Une fois le modèle validé, d’autres cursus similaires seront montés dans des départements souhaitant répliquer le modèle et promouvoir les métiers du numérique comme outil d’insertion sociale.
Visitez le site « l’Ecole des Plombiers du Numérique » pour en savoir plus.


Pour en savoir plus sur les métiers de la filière fibre optique, vous pouvez aussi consulter la liste des organismes de formation OPCA, le site Pole Emploi, et vous renseigner sur les métiers de la fibre sur Objectif Fibre ou dans des organismes locaux comme Novea en Normandie...

Enfin, toujours selon l'Observatoire 2017 de la FIRIP, dans les territoires ruraux où un réseau fibre d'un RIP est présent, le taux de chômage était inférieur de 0,72% et 0,65% en 2014 et 2015. Au-delà des emplois directement liés à la construction d'un réseau fibre optique, l'activité économique semble donc également en profiter...

EDEC fibre optiqueCette étude a été conduite en partenariat avec le cabinet Ambroise Bouteille et l’IDATE » - Les illustrations ont été réalisées par © Graphisme et mise en page - EH Com’ - Espace Hamelin Communications



Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel

Lettre d'information