La fibre optique : doucement mais surement ?


Ecrit par François Le Gall le vendredi 2 décembre 2011 à 10h39


Actualités En général

Selon le bilan trimestiel de l'ARCEP, les offres ADSL ont séduit 12 fois plus d'abonnés que les forfaits FTTH. Pourtant, une tendance à l'amélioration commence à se profiler.


Seulement 21000 nouveaux abonnés à la fibre optique La publication de l'observatoire du haut et du très haut débit de l'ARCEP est l'occasion de faire le point sur l'évolution du paysage Internet français entre le 30 juin et le 30 septembre dernier.

Au cours du troisième trimestre, les fournisseurs d'accès ont recruté 340 000 nouveaux clients. La France compte désormais 22,395 millions de foyers raccordés à Internet (hors bas-débit).

Au cours de l'été, l'ARCEP dénombre 266 000 nouveaux clients ADSL contre seulement 21 000 pour la fibre optique et 24 000 pour la fibre avec terminaison coaxiale (réseau Numericable). Comme les trimestres précédents, le FTTH n'a pas vraiment séduit les foules.

Au 30 septembre 2011, la répartition des abonnements par technologie d'accès est la suivante :

- 92.5% pour l'ADSL
- 4.80% pour le câble, le satellite, et le Wifi/Wimax
- 1.90% pour la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLa)
- 0.80% pour la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH)

La paire de cuivre demeure biensûr le "tuyau" le plus utilisé pour se connecter à Internet. Mais, il est intéressant de noter que la part de l'ADSL diminue - et que celles des autres technologies d'accès augmente - par rapport à la même période l'année précédente.

Ainsi, sur un an, la part de l'ADSL a reculé de 0.8 point directement au profit de celle du très haut débit (+0.7 point pour le FTTLa et le FTTH), et dans une moindre mesure des technologies alternatives (+0,1 point).

On est certes très loin de la fibre pour tous. Mais, force est de constater l'évolution encourageante de plusieurs indicateurs essentiels (les mauvaises langues diront que cela ne peut être que mieux !).

Au 3ème trimestre, 140 000 nouveaux logements sont devenus éligibles à la fibre. Désormais, 1.350 million de foyers peuvent bénéficier d'un forfait FTTH, dont 30% sont éligibles aux offres de plusieurs concurrents. Le nombre de logements fibrés a augmenté de 40% tandis que parallèlement le nombre de clients effectivement raccordés FTTH a bondi de 71%.

Du côté de l'ADSL, le bilan trimestriel de l'ARCEP indique la poursuite du dégroupage, d'une part, et l'augmentation du nombre de centraux téléphoniques d'autre part.

170 nouveaux NRA ont été dégroupés au 3ème trimestre. L'ARCEP décompte 5900 centraux équipés par les opérateurs alternatifs et les aménageurs numériques (DSP...). Plus de 8.5 millions de connexions sont totalement dégroupées. Ce chiffre est en forte progression (+255 000) par rapport au second trimestre.

France Telecom et les collectivités locales continuent par ailleurs de densifier les réseaux ADSL avec la mise en service de 146 nouveaux NRA, essentiellement des NRA Zone d'ombre couvrant les zones blanches dans les territoires ruraux peu denses.


Les accords de co-investissement entre opérateurs et la progression de l'éligibilité à la fibre sont encourageants. Ces derniers jours, SFR a démarré la commercialisation de ses offres Neufbox Fibre dans 4 nouvelles villes. Pourtant, l'appétence des internautes urbains pour le très haut débit reste étonnamment faible. Moins de 8% des foyers raccordés au FTTH sont effectivement abonnés à une offre 100 Mbit/s. Nombreux sont les abonnés ADSL qui n'osent pas encore migrer vers la fibre, ou qui ne sont pas suffisamment informés. L'arrivée probable du VDSL2 au premier semestre 2012 risque d'ailleurs de ne pas les inciter davantage...




Ajoutez votre commentaire


Test ADSL et Fibre

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Lettre d'information