La 4G dans 100% des métros parisiens ? Pas avant 2019, et encore, si tout va bien !


Ecrit par Didier Latil le mardi 2 janvier 2018 à 13h00

Actualités Le mobile en général

La RATP a une curieuse façon de souhaiter la nouvelle année à ses usagers, avec une bonne résolution qui a un petit air d'arlésienne : une couverture 3G et 4G dans les métros parisiens (et les lignes A et B du RER), d'ici à fin 2019 !


La 4G à peine dans 30% du métro parisien…Utiliser son smartphones en 4G, ou juste en 3G, dans le réseau RATP des métros et RER (A & B) tout le temps ? Impossible actuellement ! Pourtant, en 2013 la RATP l'avait annoncé pour fin 2016, puis en 2014, cela avait été promis pour fin 2017…
Désormais, ce sera a priori fin 2019 selon le nouveau calendrier prévisionnel de déploiement présenté en fin d'année 2017 par la RATP ! Alors qu'à peine 30% des stations sont couvertes (120 sur 365 !). Et encore, aucun détail n'est donné sur la couverture dans les tunnels…
On sait juste qu'il s'agira de matériels mutualisés, ce qui permettra en théorie aux quatre opérateurs de proposer du réseau à leurs abonnés.

Pendant ce temps, les toulousains peuvent eux déjà profiter de la 4G dans leurs métros, tandis que d'autres métropoles (Lyon, Lille, Rennes, etc.) l'annoncent elles aussi plutôt pour fin 2018, mais surtout 2019 pour la plupart d'entre elles.


Un prévisionnel de déploiement 3G et 4G assez flou

En effet, la communication de la RATP n'est pas vraiment rassurante, avec un planning de couverture en réseau mobile de ses lignes et stations qui manque cruellement de consistance.
3 jalons sont posés :

  • 60 stations parmi les plus grandes couvertes en 3G et/ou 4G au 1er semestre 2018
  • 60 autres stations au 2nd semestre 2018
  • Le solde courant 2019

Quant à savoir si ce seront bien l'ensemble des lignes, tunnels compris, qui seront couverts, ou si par station la RATP entend également les tunnels et liaisons souterraines, c'est un peu le mystère.

De même, quand le communiqué parle de 3G ou 4G, on peut s'inquiéter de la qualité finale ressentie par les futurs utilisateurs.

En effet, comme le rappelait encore récemment la Fédération Française des Télécoms, de gros défis techniques expliquent la difficulté à couvrir correctement les transports en commun ferroviaires.
Cela vient tout d'abord des contraintes du peu d'espace disponible dans les zones confinées du métro. Plus le fait que les travaux ne sont possibles que la nuit, lorsque les métros ne circulent pas. Avec de grandes précautions pour ne pas causer des pannes et incidents le lendemain. Les récents déboire de la SNCF sur Saint-Lazare et Montparnasse en sont un exemple évident.

3G et 4G dans le métro parisien… au mieux pour 2019 !

Ensuite, techniquement, il s'agit de proposer de la 3G et 4G sur une zone très dense en mouvement, comprenez des rames d'un métro ou d'un TGV qui se déplacent. Un défi technologique qui semble avoir été très mal anticipé par les opérateurs d'infrastructures télécoms.

Pourtant, la RATP avait déjà signé en juillet 2016 une lettre d'intention auprès de l'Arcep pour assurer d'un déploiement rapide des réseaux mobiles sur ses lignes de métro et de RER. Il est à espérer que le Gouvernement arrive cette fois-ci à imposer aux opérateurs télécoms des contraintes de déploiement de leurs réseaux mobiles dans les métros, RER et sur l'ensemble des axes majeurs de transports routiers et ferroviaires.
Il s'agissait d'une promesse faite encore récemment par Julien Denormandie ou Edouard Philippe…
Pour vous faire une idée du retard accumulé, vous pouvez déjà visualiser la couverture à fin juin 2017 sur la carte MonResauMobile.fr. En choisissant dans la barre de filtres de gauche 'Qualité mesurée' puis 'Métros'>/em>, vous pouvez ensuite choisir les lignes avec le menu déroulant. On arrivait alors à peine à 68% sur la 1 du métro parisien (20,5% en moyenne) et à 25,5% sur la ligne A du RER.

MonResauMobile

La SNCF fait un petit point sur le WiFi sur ses trains


Dans une interview donnée sur BFM TV ce matin, Guillaume Pepy (PDG de la SNCF), a lui aussi fait quelques annonces sur la couverture WiFi des TER. Sans trop prendre de risques, en mettant comme condition première que les opérateurs jouent le jeu en construisant des pylônes avec les antennes, il annonce ainsi que d'ici 2020, une couverture WiFi de tous les TER.
Rappelant au passage que 300 millions d'euros ont été investis afin d'équiper en WiFi environ 80% des TGV. La priorité pour la SNCF serait désormais donnée aux trains de la vie quotidienne. En 2018, le RER B et le RER D devraient être équipés eux aussi en WiFi, et les TER en province seront eux aussi priorisés.



Notre sélection de forfaits mobiles

Red By SFR

Red

Appels + SMS/MMS illimités
30Go
À partir de 10€
La Poste

La Poste Mobile

Appels + SMS/MMS illimités
60Go
À partir de 9€99
NRJ Mobile

Sosh

Appels + SMS/MMS illimités
20Go
À partir de 19€99
Recherchez les offres Internet disponibles chez vous

Pas de ligne ? Numéro non reconnu ?


Pour être appelé par un conseiller
A quelle période êtes-vous joignable ?

Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel
Consultez notre politique de confidentialité des données

Lettre d'information

Conformément à la loi "informatique et libertés", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en vous adressant à BeMove - 23 rue du Bignon - 35135 Chantepie.
Consultez notre politique de confidentialité des données